7/10

Xiaoxiaomovie.com

Dans ma jeunesse, je me rappelle avoir dessiner des bonshommes qui ne ressemblaient à rien... aujourd'hui, ça ne s'est pas beaucoup arrangé mais j'ai vu qu'avec Xiaoxiao, ces bonshommes pouvaient devenir des merveilles qui se déclinent à toutes les sauces aussi bien au niveau du jeu que de la simple animation. D'accord, au premier abord, sur une image fixe, ça peut paraître moche mais dès que la séquence est lancée, captivant et intense sont les deux mots qui définissent le mieux le travail réalisé par le chinois Zhu Zhiqiang. Pas besoin de superbes moyens techniques ni de scénario élaboré pour arriver à donner du style à des personnages ressemblant à des fils de fer unicolores, juste quelques bonnes idées orientées autour d'un seul et même thème : les démonstrations de force à tort et à travers. Au contraire du monde romantico-humoristique de Boombastick.net, Xiaoxiao propose un vrai défouloir qui s'admire les yeux grands ouverts.

Sur le site originel xiaoxiaomovie.com, on dénombre uniquement les huit séquences autour desquels les « stickmans » (desquels une célèbre marque de chaussure se serait inspirée si l'on en croit les dires...) s'articulent mais beaucoup de parodies, mauvaises le plus souvent circulent sur des sites tel http://perso.wanadoo.fr/naz.fm/xiaoxiao.htm. Comme dans un jeu vidéo dans le genre des beat'em all, un des bonhommes en fil de fer s'aventure sur un décor polygonique noir et blanc afin de montrer sa force face à une horde de ses congénères. Durant ces courtes animations de moins de cinq minutes chacune, les distributions de pains et autres formes d'agressivité sont belles et bien présentes, cependant aucune expression sur les visages vu que ce sont des stickmans mais que du bonheur en perspective car l'animation est d'une fluidité exceptionnelle et chaque épisode imprégné de quelques touches d'humour... quelques raisons qui ont fait de Xiaoxiao un modèle qui a servi à promouvoir quelques publicités ou clips musicaux en Asie.

En ce qui concerne les huit épisodes, trois sont consacrés à des mini-jeux. Peu intéressants la plupart du temps, il s'agit des épisodes 2, 4 et 6. Le quatrième est le plus réussi avec un genre qui fait penser à Time Crisis mais rien de transcendant car ce sont bien les animations flash qui sont les plus percutantes et les cinq épisodes restants le montrent d'une manière assez remarquable.

Même s'il n'est pas de la qualité des suivants, le premier épisode fait passer un moment agréable par sa fluidité mais surtout donne un aperçu de ce qui nous attend... et ce dès le troisième épisode. Dès les premiers instants, c'est une succession de combos façon Matrix et ralentis sauce Max Payne qui se déroulent dans un univers dans le plus pur style du jeu vidéo avec les bruitages qui y font référence. Suit un cinquième épisode auquel s'ajoute une petite touche d‘humour au final avant d'arriver sur les deux derniers qui sont vraiment les deux principaux par leur qualité.

Etalé sur deux épisodes, la volonté de réaliser un épisode de Xiaoxiao plus construit que les précédents est présente... et c'est une totale réussite. Jusqu'ici, les séquences étaient essentiellement basées sur un environnement en 2D avec des angles de caméra fixes tandis que celui-ci prône ouvertement la 3D et une action cent fois plus intense qu'auparavant. Le massacre est toujours au rendez-vous mais toujours avec style car c'est la marque de fabrique du site même si le « to be continued » du dernier épisode laisse un peu sur la faim surtout que les développeurs chinois n'ont pas réalisé de mise à jour depuis un petit moment.

Huit épisodes dont cinq de vraiment amusants à regarder font de Xiaoxiao un bon divertissement du genre défouloire mais qui ne peut pas être comparé à un chef d'oeuvre d'animation comme l'est Boombastick.net..

A découvrir

Léa Parker

Partager cet article

A propos de l'auteur

2 commentaires

  • Anonyme

    16/11/2008 à 09h33

    Répondre

     je suis votre plus grand fan

  • Anonyme

    04/01/2010 à 18h39

    Répondre

    Je Vais Etre Fran Avec Toi Zhu.


    C'est Super Depuis Que J'avais 7.8 Ans Je Regardais XiaoXiao Sur Absolu Flash

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

Rubriques