6/10

True Blood - Saison 4

Débutée le 26 juin dernier sur HBO, la nouvelle saison de True Blood élargit son lot de créatures fantastiques, avec l'apparition d'une nouvelle caste qui va donner du fil à retordre aux vampires.

Les saisons de True Blood sont courtes : seulement constituées de 12 épisodes, bien que longs de quasiment 60 minutes chacun, elles ne permettent pas aux scénaristes de bien approfondir leurs personnages et leurs actions. Ce qui est d'autant plus dommage que cette quatrième saison n'a véritablement démarré qu'au 7ème épisode.

Un début de saison assez peu mordant

Avec un début mou et sans véritable action, j'ai failli arrêter de regarder la série au bout du deuxième épisode. Mais c'était sans compter sur le vide intersidéral des séries proposées cet été et sur un mois de juillet un peu plus frileux que prévu. Et aussi la perspective d'apercevoir enfin Eric à poil. Finalement, bien m'en a pris puisque l'intrigue s'est enfin décoincée de la niaiserie romantico horripilante du départ pour nous fournir un bain de sang hebdomadaire, comme toute bonne série de vampires devrait le faire (si la dite série respecte un côté "réaliste"). Et tout le monde en prend plein la gueule, ce qui n'est pas pour nous déplaire finalement.

Une nouvelle caste

Hormis les personnages habituels, qui sont assez égaux à eux-même, la saison 4 introduit une catégorie aux pouvoirs magiques : les médiums. Et, à travers eux, l'utilisation de la magie sur les créatures fantastiques qui peuplent la série. Ce qui redonne un bon coup de fouet à l'ensemble, puisque tout à coup les vampires ne sont plus les maîtres incontestés de l'univers et doivent faire face à une menace mortelle. Quelques raccourcis sont pris, mais au final, tout s'enchaîne bien et déclenche une véritable guerre entre les espèces.

Les personnages principaux

- Sookie est toujours aussi insupportable de mièvrerie et de réactions baignées dans du chamallow dégoulinant ;
- Bill a toujours autant de charisme qu'une moule, malgré sa promotion après la disparition "subite" de Russel Edgington ;
- Eric, qui est un des premiers à affronter les sorcières, va complètement changer... et son côté barbare nous manque cruellement (malgré ses fesses régulièrement montrées) ;
- Jason a encore trouvé le chic de s'embarquer dans une situation complètement folle. Je me demande ce que les scénaristes vont trouver après ça ;
- Tara a changé de vie... ou pas ;
- Terry et Arlene jouent aux parents submergés par leur enfant ;
- Jessica et Hoyt ont une vie de couple plutôt mouvementée ;
- Sam commence enfin à s'accepter ;
- Lafayette se voit obligé d'entamer un voyage dont il reviendra transformé...

De nouveaux personnages secondaires font leur apparition, qui apportent plus ou moins de substance aux principaux. Mention spéciale aux scènes de nus masculins bien plus présents que les féminins. Mais on est loin de la saison 1 où le sexe et la violence étaient vraiment omniprésents et montrés, pardon étalés, dans chaque épisode.

Une saison en demi-teinte

Comme la saison précédente qui ne m'avait guère convaincue, celle-ci ne remporte pas un enthousiasme dingue. Si seulement les scénaristes avaient mis un peu moins de temps à la lancer et étaient entrés un peu plus rapidement dans le vif du sujet, on se retrouverait pas avec une moitié de saison assez anecdotique et à peine de quoi se mettre quelque chose sous la dent.


Trailer Saison


Trailer "Waiting sucks" (plus de vidéos sur la chaîne Youtube TrueBlood)

Partager cet article

A propos de l'auteur

4 commentaires

  • sven

    23/08/2011 à 14h49

    Répondre

    Je suis moins dur que toi! Je n'attendais rien de cette 4e saison, et je suis très agréablement surpris!http://www.krinein.com/television/true- ... 16846.html

  • froo

    24/08/2011 à 10h07

    Répondre

    Hmm... j'ai décroché au 2e (ou 3e) épisode... Je vais peut-être essayer de m'y remettre si tu dis que ça a fini par décoller !

  • Maat

    24/08/2011 à 10h12

    Répondre

    frooschy a dit :
    Hmm... j'ai décroché au 2e (ou 3e) épisode...


    Pareil, mais je ne pense pas que je m'y remettrai...

  • naweug

    24/08/2011 à 12h23

    Répondre

    Disons qu'il faut arriver à passer outre le côté niais de la nouvelle relation amoureuse. Et la longueur sur ce qui arrive à Jason. Car je trouve que les sorcières/médiums apportent un peu de piment à une série qui commençait drôlement à s'endormir sur ses lauriers.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

Rubriques