7/10

Télérama

Certains programmes télévision proposent, afin de justifier un prix plus ou moins élevé, des histoires drôles, des blagues, ou bien encore des articles "people" (sur les grandes stars du show-biz). Télérama est l'un des seuls à offrir des compléments vraiment intéressants.

Tout d'abord, en plus de la grille télévision, on trouve dans ce magazine une grille radio et les horaires des séances de cinéma (sur la région parisienne).
Mais ce n'est pas tout ! Télérama offre des critiques de films, d'émissions télévisées, de musiques qui sont toujours étayées, même si on n'est pas toujours en accord avec elles (Télérama est un journal qui se veut réfléchi, donc les "bons" films sont souvent des films intelligents, qui amènent la réflexion, mais de temps en temps, un film d'action passe au travers des mailles du filet). Ainsi, je ne peux que vous recommander la lecture de Télérama si vous attendez d'un magazine de programmes davantage qu'une simple grille. Sinon, passez votre chemin : Télé Z, Télé Star ou autres vous suffiront...

A découvrir

Télérama

Partager cet article

A propos de l'auteur

Guillaume est le fondateur et le rédacteur en chef de Krinein. Curieux et passionné par la culture au sens large, il poursuit sa route sur les chemins tumulteux de la critique culturelle.

9 commentaires

  • Mushu

    14/01/2004 à 00h00

    Répondre

    Je suis pas d'accord avec vous. Leurs critiques cinématographiques sont assez justes : ils reconnaissent les vraies bons films et ils disent les bonnes choses qu'il faut regarder le soir à la télé !

  • Anonyme

    14/01/2004 à 00h01

    Répondre

    J'ai décidé d'ecrire car je suis un peu outré par autant de mauvaise foi. J'aimerais savoir si CBL a vraiment lu Télérama ou l'a juste feuilleté. Il ressort les vieux clichés eculés. Non, les critiques de cinéma n'ont pas de partis pris. Deux des derniers films ayant eu les meilleures critiques sont " Master and Commander " et " Lost in translation" ( tiens, tiens deux films américains ). Leur meilleur film de l'année 2002 à été " Mullholand Drive " ( un film original et américain ). Même des blockbusters et des films populaires ont eu des bonnes et très bonnes critiques : Gladiator, Spiderman, Men in Black 1 et 2, Le Boulet, Minority Report ....et j'en oublie énormément.
    Bien sûr lorsque le film est un belle daube ils le disent : Le Raid, Taxi 3 ( alors qu'ils avaient dit du bien de Taxi 1)....
    Lire Télérama ne m'empêche pas de me faire ma propre idée sur un film ou bien de ne pas être d'accord avec eux.
    Oui, Télérama est un magazine intelligent, non ce n'est pas un magazine élito-intellectuel ( au mauvais sens du terme ) comme les Inrockuptibles ou effectivement Libération dans leurs pages culturelles.

  • Anonyme

    29/07/2004 à 00h02

    Répondre

    Perso mes parents ont toujours ete abonnes a telerama, je l'ai lu pendant 15 ans. Je suis rarement d'accord avec leurs critiques (meme quand on aime la meme chose, ca n'est jamais pour les memes raisons), mais il en decoule un avantage indeniable: quand on connait leurs principes, leurs prejuges et leurs tetes (ils n'ont jamais pu blairer Belmondo alors que Clint Eastwood est leur chouchou), on peut se faire une idee assez precise et a l'avance de ce qu'on va penser du film.
    Non le principal grief que j'ai a leur egard, c'est qu'il leur arrive parfois de raconter toute l'histoire d'un film pour prendre a temoin le lecteur que ca ne vaut pas le coup d'aller le voir. Ca c'est effectivmenet du parti-pris de pacotille, non objectif au possible. Si en plus c'est american alors la...
    C'est la raison pour laquelle depuis une dizaine d'annee je ne l'achete plus et je ne le lis plus, je crois que j'en ai fait le tour. Un bon Tel Cable et Satellite suffit amplement, et eux au moins ils ne crachent pas dans la soupe: ils aiment bien les programmes populaires (qui ne sont pas forcement pour les beaufs)

    Allez< pour le fun ce que je retiens de Telerama dans la pratique:
    Exemple1: " Adeline ou la demission du forgeron" film polono-tchequo-hongrois de Igor Tchokiveski, noir et blanc VO sous titre: film formidablement interprete, aux scenes de la vie quotidennes tres prenantes par la beaute des visages et la tristesse melancolique de l'amour decu de l'heroine, en proie a une schizophrenie plus que fascinante. Ce film aux facettes poetico-tragiques possede un mysticisme qui ne laissera personne indifferent. La plus belle realisation de Tchokiveski depuis "Hanz et la bergere au chapeau bleu". => Je n'irais pas le voir

    Exemple2: "Peur sur la ville" film Francais de Henri Verneuil, avec Jean-Paul belmondo. Les cabotinages de Belmondo ne rattrapent en rien un suspens desarmorce par le fait qu'a la fin le coupable c'est le blond a l'oeil de verre qui meyrt defenestre. A ecouter tout de meme pour la musique d'Ennio Morricone.
    => je vais le voir, mais ces cons m'ont raconte la fin...

  • Anonyme

    02/06/2008 à 12h26

    Répondre

    Récemment je tapote"critiques de films Indiana Jones IV" et je tombe sur une critique qui nous précisait qu'Indiana Jones était invraisemblable..Ca alors!!! notre bon vieil Indy embarqué une fois de plus dans un histoire au scénario abracadabrant...J'étais tout contrit..Et puis je me suis rendu compte quye c'était une critique émanant d'un journaliste de Télérama..Aaaaah ouf j'ai eu peur que ça vienne d'un magazine qui était lu...Pas de risque on peut continuer à aller se divertir sans crainte...

  • Anonyme

    31/03/2009 à 18h09

    Répondre

    Et encore un imbécile qui s'attaque a Télérama  alors qu'il ne l'a probablement jamais ouvert, parce qu'il n'a rien d'autre a faire de sa vie.


    Premiérement leurs programme TV ne sont pas difficile a comprendre a moins d'être complétement sonnés parce que sous l'emprise d'alcool ou de drogue.


    Ce que tu dit sur les films américain montre bien que tu n'as jamais lu télérama, va voir sur ler site les critiques de Gladiator, Indiana Jones (les 3 premiers parce que le dernier c'est une merde), les films de Spielberg en général, les films de Burton, les 3 spider man et j'en passe. Et bien va lire les critiques de ces films et tu verras si les films américains sont perçu systématiquement comme nul  par télérama.


     

  • Anonyme

    30/01/2010 à 18h03

    Répondre

    Faut vraiment être debile pour s'abonner sur un site aussi bidon et payer tout les mois pour ça...

  • Anonyme

    17/02/2010 à 20h47

    Répondre

    Voilà bien un "article" qui me donne envie de m'abonner à Télérama sur le champ tant il est vulgaire, mal écrit et mal argumenté. Vous avez 13 ans ?

  • Anonyme

    20/02/2010 à 19h18

    Répondre

    Je lis Télérama depuis longtemps. Pour me faire une idée sur les films, j'interprète leurs critiques et leurs T. En particulier, ils adorent les réalisateurs d'autrefois et en particulier les péplums. A une époque ils enfonçaient les films chinois, puis quand c'est devenu la mode, ils les ont encensés. Actuellement ce sont les films allemands qui n'ont pas grâce à leurs yeux. On se demande parfois s'ils ne se sont pas trompés de film en rédigeant leur critique.
    Il faut leur rendre justice, une bonne partie des critiques sont justes. Je leur fait plus confiance qu'aux autres magasines télé. Mais de tout temps, il y a eu un fossé entre eux et leur lecteurs. Je ne comprends pas qu'ils n'aient pas réagi contre cet état.

  • Anonyme

    22/08/2010 à 16h31

    Répondre

    Au hazard baltazard je suis tombée sur cet article et par la même occasion sur le c..!On parle bien(qui?)ici de Télérama mon cher et fidéle Télérama? Ami de la famille depuis des lunes et des unes??Impertinent,instructif,drôle parfois agaçant en tout K jamais crétin ni    " racoleur"! madame,monsieur si pour vous les prog télé sont incompréhensibles je suis c'est certain d'une autre planéte que la votre je veux bien être une  mutante!! et comme selon vous c'est un magazine de m.... je laisse Artaud conclure:«Là où ça sent la merde ça sent l'être.»

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

Rubriques