Suite et fin de l'épisode Arrested Development

Si vous nous suivez depuis quelques mois, vous n'êtes pas sans savoir que la comédie Arrested Development pâtissait de son manque d'audience. La FOX avait déjà raccourci la troisième saison, la passant de 22 à 13 épisodes. La chaîne vient d'annoncer que les 4 épisodes restant seront diffusés le vendredi 10 février. Il semble donc que la FOX ait envie d'éjecter au plus vite la sitcom de sa grille.

Ce vendredi 10 février sera un jour de deuil qui marquera la fin des séries comiques décalées, originales et immorales. Finis les épisodes tellement subtils qu'il fallait s'y reprendre à plusieurs fois pour comprendre tous les jeux de mots et autres incongruités. Michael, GOB, Tobias, Lindsay, Maeby, Oscar, Barry Zuckerkorn et compagnie, vous nous manquerez. Toutefois, tout espoir de les revoir un jour n'est pas encore perdu puisque Showtime et ABC seraient sur les rangs pour la reprendre. Faites que cela puisse ce réaliser pour retrouver l'an prochain les Bluth au grand complet.

A propos de l'auteur

2 commentaires

  • vivant

    10/05/2005 à 12h50

    Répondre

    Ca a l'air bien mais, ça parle de quoi ? Anticonformisme dans une famille aisée, moi comprends pas bien. Quelles sont leurs discussions, leurs remises en questions, leurs espoirs ?
    Oh, à moins que tout ne soit encore question de soi même...

  • weirdkorn

    10/05/2005 à 17h29

    Répondre

    Hmmm, vivant, si tu as bien lu la critique je dis bien que tous les personnages sont cinglés et font des trucs de cinglés. Alors leurs discussions, espoirs ou je ne sais quoi ce n'est du grand n'importe quoi. Ils ne sont pas du genre à se poser beaucoup de questions mais plutôt à faire connerie sur connerie.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

Rubriques