Studio 60 on the Sunset Strip - Saison 1 - Preview

Preview de la saison 1

Studio 60 on the Sunset Strip est la nouvelle série de Aaron Sorkin, créateur et scénariste d'A la Maison blanche. Cet auteur, spécialiste du dialogue, aime poser un regard critique et éclairé sur des sujets d'actualité. Après le gouvernement américain, il s'attaque maintenant au monde de la télévision avec cette série diffusée sur NBC.

Studio 60 est une émission de télévision comique hebdomadaire de la network NBS. La jeune et séduisante Jordan Mc Deere (Amanda Peet) vient d'être nommée présidente de la chaîne et entend mener une politique de qualité des programmes. Dans le même temps, le producteur exécutif de Studio 60 pète les plombs en direct en dénonçant l'humour bas de gamme de sa propre émission et la perte du ton satyrique qui l'avait fait connaître. Une solution doit être prise. Matt (Matthew Perry) et Danny (Bradley Whitford), deux auteurs de talent qui ont fait leurs preuves dans ce même studio, sont embauchés.

Voilà sans nul doute la série la plus intelligente et la plus évoluée de la rentrée, sûrement même trop. Aaron Sorkin fait dans la virtuosité, tant au niveau des dialogues que de la réalisation. Les scènes n'ont rien à envier avec le cinéma, les travellings sont incroyables et certains plans non coupés sont impressionnants de qualité. Ça discute, ça bouge, ça s'agite dans tous les sens pendant plusieurs minutes et tout s'enchaîne à merveille à la seconde près. Seulement, un tel traitement ne donne pas une impression naturelle. Comme pour A la Maison blanche, la série est trop bavarde. Les dialogues sont trop parfaits, ils accumulent les références et sont débités à une vitesse hallucinante. Connaissez-vous des personnes qui discutent dans un langage soutenu et sans jamais bafouiller en se répondant 1 millième de seconde après que l'autre ait fini son discours ? En tout cas, la réponse est oui pour Aaron Sorkin.

Copyright NBCIl faut ainsi s'accrocher à cette maestria visuelle et auditive qui risque d'en décrocher plus d'un. Toutefois, cette forme colle bien avec le message de fond de la série qui est une critique de la télévision et par extension de l'Amérique. Studio 60 indique clairement que ce qui passe principalement à la télévision est profondément plat et dénuée d'une quelconque intelligence. Comme en France, les programmes sont devenus du formatage pour la publicité et les chaînes ne font plus aucun effort pour élever le niveau. De même, la série propose une vue critique de la société Américaine en parlant de la censure, de la droite chrétienne et du Gouvernement. Les attaques sont claires, directes et on ne peut plus précises. Cela fait du bien d'entendre à l'heure actuelle de telles critiques de la société. Seulement, la série ne peut pas tenir 40 minutes là-dessus. Il faut une histoire, de l'humour et une intrigue pour avoir envie de regarder la suite. Là, Studio 60 est beaucoup moins convaincante. L'histoire d'amour entre Matt et une comédienne plombe déjà quelques épisodes et la série n'est jamais drôle, un problème pour une émission soi-disant comique. Il reste tout de même un casting assez impressionnant avec une multitude d'acteurs aussi impeccable les uns que les autres, dont un Matthew Perry qui se détache clairement du Chandler de Friends.

Studio 60 on the Sunset Strip est une série à part qui tient clairement à faire dans la haute qualité. On ne peut rien dire sur l'érudition des scénaristes ni sur le message de la série mais beaucoup plus sur la façon de le faire. Studio 60 ne fait pas naturel avec ses dialogues surtravaillés et ne parvient pas à faire rire. Un gros hic quand la série se veut aussi comique que dramatique. D'ailleurs, elle ne parvient pas à séduire le public pour l'instant. Comme quoi, l'intelligence ne perce plus à la télévision.

Partager cet article

A propos de l'auteur

4 commentaires

  • Rick J.

    28/10/2006 à 18h56

    Répondre

    Ah merde moi c'est le verbiage incessant qui m'interresse !
    Et que ce soit drôle ou pas je m'en fous un peu tant que les persos se font des plans séquences dans les couloirs en débitant 2 pages de texte... (West wing style !!!)

  • weirdkorn

    28/10/2006 à 19h10

    Répondre

    T'as mieux résumé que moi ce que c'est avec cette seule phrase.

  • Ghost

    03/11/2006 à 02h05

    Répondre

    Le seul problème que je vois avec la critique qui a été faite, c'est que Studio 60 n'est absolument pas une comédie, et n'a aucune intention de faire rire.
    Même si certaines situations (dans d'autres épisodes) sont drôles, ce n'est pas le but premier de la série.
    C'est un drama.
    Pas une comédie.

    Sinon, assez d'accord avec le reste de la critique, même si la note que je donne au show est de 9/10, parce que c'est la meilleure série de la rentrée (avec Heroes et Battlestar Galactica).

    C'est quand même triste que les américains ne regardent pas le show.
    Même si la programmation n'est pas facile (Studio 60 est en face de CSI:Miami), le choix devrait être évident, vu la médiocrité crasse de la série policière.
    L'intelligence ne fait plus recette.
    C'est d'une tristesse insondable.

  • weirdkorn

    13/11/2006 à 13h10

    Répondre

    La série est confirmée jusqu'à la fin de l'année. Elle comportera 22 épisodes.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

Rubriques