7.5/10

Sherlock - Saison 2

« Je suis un détective consultant. Et le seul au monde. J'ai inventé cette profession… ». Cette nouvelle saison de Sherlock redémarre sur les chapeaux de roue, pour un résultat un peu en demi-teinte. Des acteurs toujours aussi bons, une mise en scène toujours aussi dynamique et des adaptations qui rendent hommage aux titres de Sir Conan Doyle.

Les épisodes



Comme la saison précédente, celle-ci ne comporte que trois épisodes de 90 minutes chacun. Après les trois premiers où tout se mettait en place, les scénaristes développent plus les relations entre les héros et tentent de rendre un peu plus humain Sherlock. Tout comme dans les livres, il véhicule une image d'un homme froid, calculateur et sans empathie. En faisant face à l'amour, la peur et la mort, il nous montre tout à coup que lui aussi a ses faiblesses.

  • Episode 1 : Un scandale à Buckingham (d'après Un scandale en Bohème) - diffusion le 21 mars 2012 sur France4


Sherlock et Watson résolvent des affaires sans grand intérêt, jusqu'au jour où Mycroft Holmes les convoque à Buckingham Palace, pour leur parler de photos compromettantes d'un membre de la famille royale avec la dominatrice Irene Adler ("The woman"). Photos qu'ils vont devoir essayer de récupérer, sans créer de scandale.

Cet épisode comporte de nombreuses références à d'autres titres des aventures de Sherlock Holmes... que nous vous laissons le soin de découvrir (guettez aussi tous les indices disséminés). Dès les premières minutes, le rythme est posé et on ne reprendra notre souffle qu'à l'écran du générique. L'humour, la performance des acteurs, la musique, les clins d'œil... donnent une lecture à plusieurs degrés, qui densifient énormément le scénario un peu "gentil".

  • Episode 2 : Les Chiens de Baskerville (d'après Le Chien des Baskerville) - diffusion le 28 mars 2012 sur France4


Sherlock se morfond face à des affaires inintéressantes. Un jour, un homme se présente à eux, et leur parle d'un chien énorme qui aurait sévi dans le comté du Dartmoor vingt ans auparavant et tué son père. Dans un lieu proche d'un laboratoire secret, qui conduirait des expériences interdites...

Encore une fois, nombreux sont les indices et les clins d'œil à d'autres péripéties sherlockiennes. Cet épisode-ci est beaucoup plus noir, avec une volonté de faire peur. Mark Gatiss (le co-scénariste avec Steven Moffat) a d'ailleurs expliqué : "je voulais faire un épisode aussi effrayant que possible, pour que ce soit une vraie histoire d'horreur. Mais je ne voulais pas en faire une histoire de maison hantée. Donc, j'ai réalisé que la chose dont nous avons le plus peur aujourd'hui est un gouvernement impersonnel et des théories du complot... ce sont les équivalents modernes des histoires de fantômes. Donc, plutôt que de faire de Baskerville une grande maison sinistre, on en a fait une base secrète... avec des rumeurs parlant de « choses » qu'ils y élèvent".

Petite anecdote : George, le loup-garou de Being Human, joue le rôle de l'homme qui a peur du chien des Baskerville.

  • Episode 3 : La Chute du Reichenbach (d'après Le Problème final) - diffusion le 4 avril 2012 sur France4


Moriarty est de retour et tente de tuer Sherlock. Encore une fois.

Le titre fait référence aux chutes du Reichenbach, dans lesquelles Moriarty et Holmes sont supposés avoir trouvé la mort dans les écrits de Conan Doyle. 
Ce dernier épisode qui, bizarrement, a fait moins d'audience que les deux premiers, est pourtant le meilleur des trois. La tension qui y règne est étouffante et la révélation faite par Watson au tout début, induit une émotion assez forte tout le temps.

L'adaptation

Pour la promotion de la deuxième saison, Steven Moffat a donné un certain nombre d'interviews, dont nous vous recopions un morceau (vous pouvez lire le reste sur le site Brain Damaged) :

"Mais on ne cherche plus vraiment à mettre à jour les éléments, il semble que les gens ont oublié qu'on ne faisait que mettre à jour. Il est de plus en plus primordial de suivre notre propre vision. De devenir une histoire à part entière et je pense que c'est déjà le cas. Mais Mark et moi sommes tellement fans de l'original que nous ne nous en éloignerons jamais bien loin. Cependant, nous voulons avoir le public constamment sur ses gardes, parce qu'on pourrait très bien faire quelque chose qui est totalement différent de l'œuvre originale ! C'est le bonheur de cette série, le public ne sait jamais à quoi s'attendre !"

Il est vrai que cette adaptation est très surprenante. Les fans de la version classique sont forcément déroutés, voire dégoûtés, et ont du mal à voir un Sherlock hyper actif, utilisant smartphones, internet et les nouvelles technologies scientifiques à gogo... Pourtant, la recette fonctionne bien et redonne une nouvelle vie à ces aventures atemporelles et pourtant coincées par les codes de l'époque.

Bandes annonces

Le teaser pour la diffusion sur France4 (21/03/2012)

Un des teasers de BBC One (diffusion le 01/01/2012)

Le DVD et le BR


Le 24 avril prochain, la saison sera disponible en DVD et en BR. Nous n'avons pas pu encore le voir chez Krinein, mais France Télévisions annonce comme contenu :

- Trois épisodes de 90 minutes
- La bande annonce
- La version originale sous-titrée français et la version française
- Le bonus « Sherlock à découvert » (19')
- Commentaire audio (en anglais non sous-titré) sur l'épisode 1 et 2 avec Steven Moffat, Mark Gatiss, Sue Virtue, Benedict Cumberbatch et Lara Pulver

Prix : 19,99 euros le double DVD et le double Blu-Ray.
Les épisodes seront également disponibles en VOD.

Petites actus en passant

Une troisième saison de Sherlock est déjà programmée, celle-ci ayant été signée en même temps que la deuxième.

CBS prépare un pilote d'une version américaine et contemporaine de Sherlock Holmes avec John Lee Miller en rôle principal. Même que Lucy Liu est pressentie pour jouer Watson ! Rendez-vous à la fin de l'année.

A propos de l'auteur

7 commentaires

  • cubik

    21/03/2012 à 16h05

    Répondre

    Pour la version US, c'est pas Lucy Liu qui est censée prendre le rôle de Watson?

    Sinon, dans cette saison, j'ai aimé les 3 épisodes (plus que la première saison), mais mon préféré est le premier.http://television.krinein.com/-20939/sh ... 18479.html

  • naweug

    21/03/2012 à 16h08

    Répondre

    Si, c'est marqué dans la news

  • Maat

    21/03/2012 à 16h10

    Répondre

    Moi mon préféré c'est l'épisode 2 ! J'aime bien l'ambiance

  • froo

    21/03/2012 à 17h02

    Répondre

    Le 1 était bien sympa (enfin j'ai surtout retenu le passage avec Sherlock en drap ^^"), le 2e était superbe, et le 3e.... juste OMG. Je ne m'en suis toujours pas remise.

  • Lanfeust_deTroy1

    22/03/2012 à 10h00

    Répondre

    J'ai vu que le 1er de la saison 2 pour le moment, mais j'ai A-D-O-R-E! J'attends avec impatience de regarder le 2 et le 3 dès que j'ai le temps, mais pour déjà bien connaître les bouquins, j'ai un gros soupçon vu la nouvelle sur laquelle ils se sont basés pour le 3ème et dernier épisode

    Par contre, pas trop fan de savoir qu'il va y avoir un remake américain, surtout vu les acteurs pressentis... Désolé, les ricains sont fortiches en séries, mais ils n'ont absolument aucun talent (finesse ?) pour retranscrire le charme anglais (ce qui, dans cette série, est une nécessité)

  • Akashinai

    22/03/2012 à 10h11

    Répondre

    Mouais enfin, les américains sont fortiches...Mais pour faire des trucs formatés et sans aucune finesse (qu'elle soit anglaise ou autre), à quelques exceptions près.

    Sinon je n'ai aussi vu que le 1er épisode, et je n'ai qu'une chose à dire vu vos commentaires: Vivement les autres! C'est bien joué, bien monté, intelligent, bref tout bon!

  • Penthesilea

    19/04/2012 à 16h55

    Répondre

    je suis fan de cette série, en plus ça donne envie de relire les livres !

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

Rubriques