3/10

Secrets du volcan (Les)

Vous avez eu vent de cette légende urbaine qui voudrait que le genre saga soit navrant en terme qualitatif ? Et bien, ce n'est pas Les Secrets du volcan qui va modifier ce préjugé.

Quoi ?! La critique des Secrets du volcan arrive tard ? Enfin, demandez aussi des comptes au gens de la programmation de France 2. Débuter une saga de l'été un 23 août, n'est-ce pas un peu abuser ? D'accord, il y a eu des soucis : chikungunya sur le lieu de tournage à la Réunion, Coupe du monde de football de juin à juillet, Laura, le compte à rebours a commencé en juin sur M6, Le Maître du Zodiaque sur TF1 en juillet. Mais bon, fallait-il attendre cet interstice où les aoûtiens sont pratiquement tous de retour et les vacanciers de septembre pas encore partis pour leur infliger ça ?

Un volcan s'éteint...

Ne rentrons pas dans les détails mais entre les familles Bertin et Mahé, on ne s'invite que rarement à effectuer un "décollage", i.e. le premier verre de rhum de la journée en outre-mer. On se déteste copieusement sous le soleil. Au vu du passif, il y a de quoi.

(© France 2)
(© France 2)
Plus d'un siècle auparavant les Mahé étaient esclaves des Bertin, richissimes magnats de l'immobilier sur l'île de la Réunion. Au fil des années la donne a changé : les Mahé sont devenus les principaux concurrents de leurs anciens maîtres.

Ignorer l'Autre est une bonne façon de ne pas attiser la braise et tomber dans la lave. Mais non. La fille adoptive de clan Mahé, Jasmine, a décidé de se marier avec Thomas, fraîchement rentré de métropole. Ce dernier ferait d'ailleurs un bon casse-croûte pour Julia Bertin, meilleure amie de Jasmine. Pas cool.

Comme nous avons avertis que nous ferions court pour résumer la suite ce sera : mort, bla-bla, mort bis, bla-bla, police, mort encore, bisous, mort toujours, coupable trouvé et suicidé, et les Mahé et les Bertin s'embrassent en faisant tabula rasa du passé. Chouette.

... Hey ! Oh ! Réveille-toi !

(© France 2)
(© France 2)
Certes le résumé précédent est un peu schématique, accordons-le. Malheureusement, si vous savez un tant soit peu comment fonctionne une saga de l'été, vous avez également eu vent de cette légende urbaine qui voudrait que ce genre soit navrant en terme qualitatif. Et ce n'est pas Les secrets du volcan qui va modifier ce préjugé.

A défaut d'être brillants, les autres crus 2006, Laura, le compte à rebours a commencé et Le Maître du Zodiaque, apportaient chacun un caillou à l'édifice de l'originalité en terme de saga de l'été. A contrario, France 2 a fait le choix de la régularité, cela a payé par des audiences tout à fait correctes (6,8 millions de téléspectateurs en moyenne, soit 29% de part d'audience), mais déçoit par ce maëlstrom sans aucune once d'originalité.

Entre l'intrigue éculée et le manque de crédibilité (très peu de Réunionnais de souche dans les rôles principaux, chose bizarre pour la région), trois éléments sont néanmoins à sauver : l'interprétation des actrices, les vielles briscardes Véronique Jannot et Maria Pacôme en cheftaines de clans sans oublier une surprenante Corinne Touzet une fois la chemise bleue gendarme tombée, les magnifiques paysages de l'île, et surtout le format quatre épisodes qu'on peut qualifier de remise de peine cathodique...

Partager cet article

A propos de l'auteur

    0 commentaires

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

    Rubriques