10/10

Secret Story Saison 5 - le prime

Secret Story Saison 5, moins trash que les précédentes avec moins de bimbos et moins de secrets sulfureux. Sans doute. Et sans doute aussi avec moins d'intérêt. Chronique du prime.

Toutes les années, c'est la même chanson. Secret Story est de retour. C'est désormais la saison. À vrai dire on s'en moque un peu de Secret Story, mais le premier prime est toujours de bonne facture. Surtout quand on découvre les secrets : j'ai subi une ablation du testicule gauche, je mange du foin quand je suis en colère, je suis pompiste, je suis le fils de Sim, chaque fois que je ris un Éthiopien meurt. Sans oublier le moment fatidique où on découvre les candidats : en général, il y a le gay, la bimbo, le ou la vieille, la bimbo, le beau gosse à deux balles, la bimbo, l'extraverti(e), la pouf. Quelle torture d'attendre ces révélations toutes plus extraordinaires et étonnantes les unes que les autres !

Du mystère !

La première surprise de la soirée qui en contiendra autant que d'étrons dans un parc à chiens est qu'il y a déjà des gens dans la maison. Oui oui c'est du déjà
Mystère, mystère
vu. Par exemple, dans Secret Story numéro euh, il y avait deux-tiers de triplées cachées quelque part. Mais cette fois ils ont décidé de mettre des Serbes au nom forcément exotique (et ressemblant étrangement à Djokovic) dans les souterrains sous la maison. Et pas n'importe quel Serbe : des jumeaux. La gémellité a toujours sa place dans Secret Story. En tout cas on découvre de ce fait leur secret : « Nous sommes les maîtres des souterrains ». Voilà voilà quoi. Et selon une alternance qui sera à peu près respectée durant tout le show de Benjiiiiiie, deux secrets sont ensuite dévoilés : « j'ai été bonne sœur » et « je me suis fait larguer pour une reine de la pop ». Là encore c'est presque deux classiques de l'émission : le lien avec les pipôles et la personne qui-en-fait-aime-bien-la-religion-mais-ça-ne-se-voit-pas.

Jaunie Deep

Après Zarko (avec un Z hein, pas un S) et Zelko, les premiers vrais entrants de
Sosie de Jaunie Deep
la maison sont Juliette et Daniel. La première, danseuse, semble bien inutile malgré un talent qui se dévoilera au fur et à mesure de l'émission : assaillir son adversaire de conversation d'une tonne de mots à la seconde jusqu'à l'assourdir et l'abrutir. Chouette stratégie. Le deuxième est italien, nous dit-on. Et vient de Lugano en Suisse. Il ressemble aussi, paraît-il à Johnny Depp. Force est de constater que si on l'apercevait de loin, la nuit, on pourrait le prendre pour Jaunie Deep. Les deux premiers candidats font donc leur entrée dans la maison et on assiste, l'oreille passablement posée sur le canapé, aux habituels cris de ceux qui découvrent la maison : grande piscine, douche et tout le toutim. Franchement ça ne vous est jamais arrivé de pénétrer dans un lieu de vacances et de sauter partout en riant bêtement et en hurlant de joie ? Non ? Vraiment jamais ? Sans crier gare, comme un uppercut dans ta face, le troisième secret, celui qui ne peut que t'allonger sur le sol, débarque : « mon père s'appelle Brigitte ». Ah la saison commence bien ! D'ailleurs Castaldi ne pourra s'empêcher de ricaner bêtement à l'annonce de ce secret tout au long du prime. Ça c'est du lourd comme dirait Abd El Malik : on a hâte de voir la suite !

Des couples qui sont des couples qui ne sont pas des couples

On passe rapidement sur deux nouvelles arrivées. Julie fait des shows la nuit
Un bien beau plan
mais aime quand même se retrouver chez ses parents au milieu des animaux. Parce que les animaux ne l'ont jamais trahie (c'est-y pas meugnon?). Jonathan lui est bien mystérieux. Quel mystère ! Tout ça est bien mystérieux, mais on est rassuré, il a plusieurs stratégies pour dissimuler son secret. Aussitôt vus, aussitôt oubliés. Sur les chapeaux de roue ! L'émission continue sans s'arrêter, parce que c'est un nouveau secret qui est révélé. Apologie de l'armée, des mecs cagoulés, la guerre : « je suis tireur d'élite ». Mouais, pourquoi pas. La suite se fait avec Ken et Barbie. Ah pardonnez-moi, Marie infirmière et Geoffrey plombier qui sont en couple. Oh vous me direz que Secret Story nous fait encore le coup du couple. On ne sait pas si c'est leur secret ou pas. Le suspense est à son comble. Comment pourra-t-on survivre ? Un homme, une femme. Aurélie et Geof sont aussi un couple. Après que la voix nous ait servi la soupe du coup de foudre, elle nous déclare que Geof est quand même le méga-bosse (franchement merci, ce n'était pas facile à deviner) et que ça pose des problèmes à sa compagne. Et là, paf ! La surprise ! Pour pimenter un peu l'histoire sans doute plan-plan, voilà qu'ils échangent les couples. Aurélie se retrouve avec Geoffrey et Marie avec Geof. La Terre s'arrête de tourner, les oiseaux cessent de voler : quelle idée formidable...

La pause est bien venue pour nous faire reprendre notre souffle après ces premiers candidats et secrets.

On s'ennuie

Au retour, on assiste aux derniers adieux pour les deux couples. Aurélie et
Heureusement il y a une piscine
Geoffrey rentrent ensemble, les autres attendent. On découvre alors Simon qui n'aime pas qu'on lui parle le matin, ni du reste le midi et pas plus l'après-midi. Oui c'est le gros méchant, les yeux noirs et tatoué ! (bon ok un de ses tatouages c'est Mom and Dad). Car dans Secret Story, il faut toujours un mec désagréable. Léger flottement tandis qu'il rentre dans la maison. On commence franchement à s'ennuyer. D'autant plus que le nouveau secret est d'être « somnambule » : en conséquence, la production a choisi de mettre en scène des zombies. Un secret quand même tout moisi, bientôt rejoint par un autre à l'intérêt tout aussi limité : « je suis franc-maçon ». Pendant ce temps, Juliette saoule un peu le spectateur avec son phrasé pénible. Geof et Marie s'inventent une vie commune, on s'en moque franchement. Deux nouveaux entrants font leur apparition sur un remix de Don't you want me de Felix (90s power!). Morgan s'est créée sa propre sitcom dans son salon de coiffure. Il est moche et ne sait pas faire un clin d'œil. Sabrina a 30 ans mais est restée très jeune (oui 30 ans, c'est vachement vieux pour Secret Story). Elle est la maman d'un petit garçon qui s'appelle Loes. En passant, on apprend que la bichette n'a pas eu d'enfance à cause de son secret. C'est d'ailleurs un peu le fil rouge de l'émission : la majeure partie des candidats ont eu du mal dans leur enfance, la larme à l'œil nous guette. Heureusement, après Morgan et Sabrina, le faux couple, Marie et Geof (vous suivez toujours ? Marie qui était auparavant avec Geoffrey et Aurélie avec Geof. Ils ont dû apparemment choisir des prénoms similaires pour les mecs pour ne pas que tout le monde se confonde. On se rappelle de Rachel Legrain-Trapani qui, affublée d'un faux prénom, avait donné son véritable en entrant dans la maison). C'est donc une nouvelle séance de bises à laquelle nous assistons. Très intéressant. Comme ce très beau plan sur un palmier qui traversait par hasard la maison. Mais un nouveau secret est désormais sur le point d'être révélé. Ahhhh, enfin ! Un candidat qui ment à tout le monde. « Je suis un mytho ». Youpi ! Zut, j'ai cru que Supermenteur allait rentrer. Mais ne quittez pas pendant la pub, parce qu'un nouveau secret va être dévoilé : peut-être le plus poignant, le plus émouvant, le plus touchant jamais vu dans Secret Story. Oui plus poignant que « Je suis policière et strip-teaseuse », plus émouvant que « J'ai 780 conquêtes à mon tableau de chasse », plus touchant que « Je suis en communication avec Dalida », plus extraordinaire que « Je suis hexakosioihexekontahexaphobe ». Comment pourra-t-on patienter ? On n'ose pas toucher à la télécommande, ni même se lever pour produire notre miction publicitaire.

On s'ennuie toujours

Le grand événement de TF1. Que dis-je, français. Que dis-je, mondial. Le
Invité mystère
secret ! Le voilà ! Un candidat atteint de mucoviscidose a subi une greffe de poumons. D'où le secret « Je vis avec les poumons d'un autre ». Les chaumières sentent leur cœur se serrer, je pleure en silence. Que c'est triste, que c'est magnifique la vie et la médecine (ok je range l'oignon et la drogue). Ça me rappelle le regretté Grégory Lemarchal. Après le grand moment de la soirée, selon Castaldi, les candidats débarquent sur le plateau comme des Anglais sur les plages normandes. En guise de fond sonore, Beyoncé chante Run the world. Et enfin, voilà la bimbo de cette édition de Secret Story. On l'attendait celle-ci. Voici donc Ayem, barmaid, qu'on voit en bikini dans la présentation (ah le premier bikini de la soirée!). Mais, derrière chaque rayon de soleil, il y a une part d'ombre. Si Ayem est séductrice, c'est à cause... de son enfance (on l'aurait parié franchement). Son secret initial étant sans doute trop inintéressant, la voix lui en donne un nouveau : elle va former un faux couple avec un mec de la maison. Et elle va devoir découvrir qui est son fameux partenaire. Donc en résumé, on a deux couples qui sont devenus des faux couples, un pas-couple qui est devenu un couple, un couple de jumeaux. Ça va coupuler dans la maison ! Pendant ce temps, on découvre Morgane qui est passé par une période rebelle en écoutant les chansons de Diams mais qui est une ravissante idiote (comprendre, elle est jolie mais elle fait des études). Rudy, nous apprend-on, est le plus jeune taxi de France, est ceinture noir de judo et a une passion : le poker. Tandis qu'il regarde des photos avec son frère, on apprend qu'il était plutôt très enveloppé dans sa jeunesse. Deux nouveaux secrets : « Je suis surdoué » (lui aussi un classique de l'émission) et « Je suis pom-pom girl ». Un gigantesque bâillement s'étire sur mon visage. Quel affreux manque de rythme. Quels candidats fades. Quels secrets sans intérêts. Marie-Josée, elle, est la vieille de l'étape, tapant allègrement dans le 39 ans. Elle est aussi la Québécoise. Femme d'affaire, elle fait des réunions Tupperware apparemment. Mais son père a quand même construit le premier Monstertruck au Canada. C'est pas rien hein. Pour terminer la soirée, on découvre deux nouveaux candidats : Anthony et Elisabeth. Mais un seul va rentrer. On s'en moque toujours autant, surtout qu'ils dévoilent leur secret respectif. On les met dans une bulle rose (et ne me demandez pas pourquoi), les spectateurs votent. Ah tiens c'étaient qui déjà les gagnants des saisons précédentes ? On fait un tour sur internet tandis que Anthony et Elisabeth se présentent. L'ennui est monumental, Anthony est tireur d'élite, Elisabeth surdouée, le spectateur lassé. Anthony rentre, les rats des souterrains font leur entrée, on découvre le dernier secret : « Je suis la clé du secret de la maison » qui résonne comme la vacuité de ce nouveau prime de Secret Story.

 

Après un dernier sursaut dû au choix d'un nominé à vie (c'est-à-dire jusqu'à ce qu'il soit éliminé, on l'aurait volontiers imaginé nominé dans toutes les autres télé-réalités), on éteint la télé pleinement conscients d'avoir perdu une soirée. Secret Story avait apparemment décidé d'être moins trash que les années précédentes : des secrets moins sulfureux et moins de bimbos. On parle même d'arrêter les caméras dans les douches (non mais où va le monde?). Gageons que cette nouvelle édition, qui sera gagnée par Morgan ou Ayem, verra lentement son audience s'effrondrer petit à petit. On prend les paris ?

A propos de l'auteur

Intéressé par beaucoup trop de sujets, nazonfly est en charge de la partie Musique Krinein depuis quelques années. Ce qui ne l'empêche pas de visiter les territoires des livres, du cinéma, des médias et même de sciences et tech.

8 commentaires

  • naweug

    09/07/2011 à 09h38

    Répondre

    Tu as osé mettre 10/10 ? Tu ne te serais pas trompé ?http://television.krinein.com/secre ... 16593.html

  • gyzmo

    09/07/2011 à 09h48

    Répondre

    Second degré inside

    J'ai mis l'émission en fond sonore hier soir pendant 10 minutes. Il était 22h42. J'ai pas tout bien entendu et j'ai rien vu, mais ça avait l'air vraiment pas mal du tout. Mais bon. A vue de nez, je préfère feu ViiiP!.

  • nazonfly

    10/07/2011 à 07h02

    Répondre

    naweug a dit :
    Tu as osé mettre 10/10 ? Tu ne te serais pas trompé ?
    http://television.krinein.com/secre ... 16593.html


    C'est parce qu'on ne peut pas mettre 20/10.

  • Plax

    10/07/2011 à 11h06

    Répondre

    Lol, pourtant le 20/10 était mérité !

  • Canette Ultra

    11/07/2011 à 14h38

    Répondre

    J'ai mis en fond en levant de temps en temps les yeux sur l'écran. J'ai du tenir 1h15 avant d'aller faire un tour.

  • Penthesilea

    19/07/2011 à 18h36

    Répondre

    pourquoi j'ai échappé à ce concentré de culture populaire...c'est le vendredi soir ? y'a sherlock sur la 2...

  • nazonfly

    21/07/2011 à 09h19

    Répondre

    C'était évidemment largement mieux que Sherlock.

  • OuRs256

    22/07/2011 à 12h00

    Répondre

    nazonfly a dit :
    C'était évidemment largement mieux que Sherlock.


    Elementaire mon cher Watson.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

Rubriques