Plateau TV du Jeudi 9 juin : It's a free world


DR.
It's a free world
! N'est-ce pas ? Ce soir, sur arte, Ken Loach nous fait entrer à Liverpool où Angie se fait virer de son boulot à cause de son caractère un peu trop trempé.

Peu désireuse de retourner à la baston, elle décide de lancer une agence d'intérim avec son ami Rose. Et comment fait-on pour trouver des travailleurs sans dépenser des fortunes ? On fait appel à des clandestins bien sûr !

De fait, la petite entreprise d'intérim devient rentable, et au passage se met à traiter les humains comme des objets : tu travailles bien mais pas cher, tu n'auras pas de problème, tu fais du bruit, tu peux retourner dans ton pays !

Comme la fraternité humaine est belle, n'est-ce pas ?

Tout le génie de Ken Loach est de montrer que la misère sociale des uns entraîne celle des autres, et pas toujours de façon si volontaire et évidente. Angie et Rose ne sont pas d'immondes personnes qui écrasent tout sur leur passage. Elles le deviennent par moment pour aller elles-mêmes vers la réussite. Mais parfois elles font aussi preuve d'humanité. Le tiraillement est réel chez elle et il n'y a pas de porte de sortie facile...

Un film qui sait faire réfléchir, et pourquoi pas, voir les choses sous un autre angle.


DR.

A propos de l'auteur

Guillaume est le fondateur et le rédacteur en chef de Krinein. Curieux et passionné par la culture au sens large, il poursuit sa route sur les chemins tumulteux de la critique culturelle.

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

Rubriques