Plateau TV du jeudi 16 juin : 2 days in Paris


DR.
Ce soir, pour accompagner vos artichauts à la vinaigrette, je vous invite à jeter un œil vraiment attentif à arte et plus particulièrement au film 2 days in Paris.

Le film, légèrement orienté film d'auteur intimiste, sait se montrer très drôle. Preuve en est la critique de Riffhifi où ce dernier annonce s'esclaffer de bout en bout.  Il faut bien dire que voir un couple franco-américain évoluer, s'engueuler, ça fait sourire, alors quand celui-ci rencontre d'autres couples encore plus barrés qu'eux... c'est encore plus drôle.

A propos de l'auteur

Guillaume est le fondateur et le rédacteur en chef de Krinein. Curieux et passionné par la culture au sens large, il poursuit sa route sur les chemins tumulteux de la critique culturelle.

9 commentaires

  • Anonyme

    25/07/2007 à 12h11

    Répondre

    Excellent film en effet, Julie Delpy est un électron libre du cinéma à suivre de très près, elle vaut carrément le détour.

  • Anonyme

    25/07/2007 à 16h09

    Répondre

    Très très bon film, et mention spéciale à Jean-Luc le chat !

  • Anonyme

    25/07/2007 à 22h55

    Répondre

     = film très drôle, + critique de Riffhifi très pertinente.


    La prestation des parents de Julie (Alfred et Marie Delpy) en couple complètement déjanté, quelle réussite ! Enfin sans énumérer toutes les situations cocasses du film, je me demande seulement qui a traduit 2 days "in Paris" par 2 jours "en enfer" .


    Et puis j'ajoute un bémol pour la fin : le générique arrive sans prévenir . . . il manque peut-être qq ballons? enfin qqchose, histoire de boucler la boucle puisque ni intrigue ni dénouement.


     

  • weirdkorn

    25/07/2007 à 22h58

    Répondre

    Quelques défauts (trop caricatural, ça ne parle que de sexe, des personnages trop hystériques) qui passent en arrière plan derrière le sens du dialogue qu'à Julie Delpy. Adam Goldberg est formidable de cynisme. Et c'est vraiment très drôle la plupart du temps. Donc à conseiller très fortement.

  • Umbriel

    31/07/2007 à 23h45

    Répondre

    J'avoue que j'ai été très déçu par ce film. J'ai suivi les critiques qui disaient que c'était LE film français à voir, et clairement, je me suis fais chier... Il y a quelques passages excellents (le déjeuner entre les parents et le fiancé), mais pour le reste, pffff, j'ai trouvé ça plus que moyen...


    1h20, et j'ai trouvé ça d'un long !!! Je me suis demandé à l'image d'Adam Goldberg (excellent au demeurant) : "mais qu'est ce que je fous là !". 

  • Anonyme

    07/09/2008 à 12h45

    Répondre

    Du début jusqu'à la fin du film j'étais mort de rire. C'est un excellent film. J'ai surtout adoré le père de Julie Delpy qui joue très bien dans son rôle de père qui détruit la peinture des voitures, qui dirige une galerie d'art d'un goût douteux. Et surtout la mère qui donne toutes les boite périmées au chat qui est trop lourd pour rentrer dans la soute de l'avion ! Hilarant et sympathique, Julie Delpy nous a fait un hyper bon film à voir en famille ou avec des copains. Vraiment je dis à tous les cinéphiles qu'ils ne doivent pas manquer un film comme ça. 

  • Canette Ultra

    16/06/2011 à 13h17

    Répondre

    Ce soir, je m'orienterai vers du musclé avec Swat, roi Arthur, mission Alcatraz 2 et du Shadow Warriors (avec Hulk Hogan ! )http://television.krinein.com/plate ... 16370.html

  • Guillaume

    16/06/2011 à 13h19

    Répondre

    Que des trucs que tu as déjà vu 15 000 fois

  • Canette Ultra

    16/06/2011 à 13h20

    Répondre

    Je dois avouer que Oui.
    C'est pour ça que je n'ai pas citer passager 57, j'ai du le voir que 14 000 fois !

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

Rubriques