8/10

Place de la toile : internet à la radio

Place de la toile est, comme son nom l'indique, une émission qui parle principalement d'internet. Je vous vois déjà blêmir à cette idée. Il est vrai qu'en général, une émission qui parle d'internet se contente de passer les trois vidéos qui font le buzz dont une d'entre elles a 10 ans d'âge et une autre n'est qu'une pâle version de Vidéo gag. Sauf que Place de la toile est une émission de radio et, de fait, empêche la diffusion des horreurs suscitées, et qu'en plus, elle est diffusée sur France Culture. Deux raisons qui, sans doute, font que vous n'avez probablement jamais entendu parler de ce programme.

Minitel, Anonymous et computationnel

Revenons donc un instant sur ce qui définit l'émission : « tenter de comprendre notre monde d'ordinateurs, d'algorithmes et de réseaux ; comprendre ce qui arrive dans nos écrans, et ce qui nous arrive, à nous, quand nous sommes face à nos écrans. » Plus que d'internet, c'est donc du numérique en général dont il est question. Et les sujets sont nombreux et variés. Ainsi, si l'on examine les derniers sujets à ce jour, on constate que l'on y aborde aussi bien la relation du monde numérique avec le développement durable, la fin du Minitel, le mouvement des Anonymous, la religion sur internet ou encore le monde du computationnel... Si ce dernier terme vous semble abscons, n'hésitez pas à écouter l'émission du 10 décembre dernier : il est en effet possible de réécouter tous les sujets depuis mai 2010. Ce qui évite à l'internaute ultra-connecté d'être obligé de se poster devant son poste de radio, le samedi soir de 18h10 à 19h.

Internet explorer, Près de la machine

Présentée et produite par Xavier de la Porte, Place de la toile se déroule toujours de la même façon : une intro rapide sur le sujet abordé avec présentation de l'invité évidemment compétent (précision importante, ce n'est pas le cas de toutes les émissions spécialisées) puis une première partie de débat (ou devrait-on dire une interview à bâtons rompus ?), un intermède répondant à l'affreux nom d'Internet explorer façonné par Thibault Henneton, une autre partie de débat suivie par la Lecture de la semaine et Près de la machine de Billy Guidoni qui lance la dernière partie de l'émission et donc sa conclusion, même si bien sûr les conclusions sont rarement définitives. Cette segmentation volontaire permet de rythmer la discussion et de créer des intermèdes, qui permettent parfois de ménager une pause salutaire ou, au contraire, noient un peu le sujet principal.

Questions philosophiques séculaires

C'est ainsi le cas de la Lecture de la semaine qui reprend un article du ou sur le net, souvent en langue anglaise. Portée par la voix de Xavier de la Porte, elle apporte souvent un point de vue intéressant mais elle reste déconnectée du reste de l'émission, si bien que l'ensemble peut apparaître un peu fouillis. La rubrique de Billy Guidoni est, au contraire, une interruption agréable puisqu'elle met en valeur des musiques électroniques plus ou moins connues (Can, Heernt ou PVT pour les trois dernières émissions). De notre point de vue, la rubrique Internet Explorer est certainement la moins intéressante, même si le concept est plutôt bien senti : Thibault Henneton raconte en quelques minutes son aventure sur internet, sautant de lien en lien à partir d'une idée, d'une recherche initiale. Mais c'est évidemment le débat qui fait le sel de l'émission. Les intervenants sont de qualité et connaissent en général leur sujet sur le bout des doigts, tandis que Xavier de la Porte apporte une vision candide : comme il le dit lui-même, il est à un « degré zéro de la geekitude » et ses étonnements, ses questions que les ultra-connectés pourraient considérer comme naïves sont en réalité ultra-rafraîchissantes et entraînent souvent des réponses intéressantes. Dans le même temps, il apporte bien sûr sa propre culture (il est agrégé de lettres modernes) ; ainsi il peut parfaitement connecter un sujet tristement numérique à une question philosophique séculaire.

Loin, très très loin des habituelles rubriques liées à l'internet, Place de la toile est une émission intelligente sur le monde numérique, évoquant la multiplicité de ses facettes et le replaçant souvent dans l'évolution plus générale des mentalités et des usages. Chaque thématique abordée est tellement vaste que la petite heure de Place de la toile suffit tout juste à comprendre l'essentiel. Mais, même si l'auditeur reste parfois frustré de ne pas avoir le temps d'enrichir plus, par soi-même, tel ou tel sujet, ce même auditeur, même le plus geek d'entre les geeks, aura toujours l'impression d'avoir ouvert sa connaissance.

A propos de l'auteur

Intéressé par beaucoup trop de sujets, nazonfly est en charge de la partie Musique Krinein depuis quelques années. Ce qui ne l'empêche pas de visiter les territoires des livres, du cinéma, des médias et même de sciences et tech.

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

Rubriques