6/10

Pékin Express 2006

Des paysages, des rencontres et des émotions qui donnent à Pékin Express une note au dessus de la moyenne.

La France ? M6 connaît, arpentant sans relâche ses divers particularités et dysfonctionnements : la colocation et les problèmes d'humeur qu'elle engendre, les carences éducatives, le sur-poids de la population, le célibat chez les trentenaires, l'hygiène intérieure et même le look. Mais suite à l'insuccès de quelques uns de ses programmes récents comme le Pensionnat de Sarlat, les Colocataires ou le Camps des fortes têtes, M6 semble s'être décidé de s'attaquer au reste du monde avec une nouvelle émission de télé-réalité : Pékin Express.

Pékin pour tous et tous pour Pékin

Première émission. Dix couples de candidats arrivent au Champs de Mars à Paris. Là apparaît Stéphane Rotenberg, l'ancien présentateur du Bachelor qui troque sa casquette d'entremetteur pour celle de guide de routards ou plutôt de "directeur de course". Parmi les vingts participants aucun ne connaît l'objectif de leur future aventure, le présentateur leur explique, les mines déconfites et les rictus de malaise surviennent... Et on les comprend car pour gagner le pactole mis en jeu (jusqu'à 50 000 ), ils vont devoir rejoindre la capitale chinoise en binôme en 45 jours et avec seulement un euro par jour et par personne en comptant uniquement sur leur débrouillardise. Un présupposé qui donne une seule échappatoire : le contact humain à grands renforts de sollicitation des populations locales afin de se déplacer, se loger et se nourrir. Dure la vie de candidats de real-tv...

Marketing lacrymal

D'entrée de jeu vient la déception. Aux dix couples concurrents, M6 a ajouté le sien, son préféré : Caricature et Dramatisation. Le casting est affligeant de formatage : les jet-setters, les papy frangins corses, les jeunes et jolies métisses colocataires, le père et le fils qui s'étaient un peu perdus de vue, les dragueurs patentés originaires du Maroc, les amis gays et même là où la case semblent difficile à définir, la sixième chaîne la crée comme pour Odile et Ernest ensemble depuis 12 ans mais voilà, ils ne vivent pas sous le même toit... Est-ce vraiment choquant au point de le souligner à chaque apparition de ces derniers ? Enfin faut bien trouver des particularités...
Les producteurs ont aussi un crédo pour garder le chaland : faut que ça chiale ! Zooms sur yeux rouges, larmichettes qui coulent, violons, voix-off emplie de pathos, un schéma simple et désolant. C'est d'autant plus dommage que l'aventure humaine proposée par le jeu (si on omet la compétition) est 'achement belle et dépaysante.

L'aventure, c'est l'aventure

En effet, malgré les troubles obsessionnels compulsifs dont M6 semble pâtir au niveau mise en scène, Pékin Express est une véritable aventure humaine. Dépaysante d'abord, la Volga, la steppe sibérienne, l'Oural, la muraille de Chine, des lieux mythiques vus à hauteur d'homme qui donnent un caractère vraiment superbe à certaines images. Une mine de souvenirs pour les candidats à raconter à leurs petits enfants en grignotant des Wherters originals.
On pourrait facilement rétorquer que pour du dépaysement une bonne lecture de Géo ou un documentaire de France 5 ferait l'affaire mais l'aspect jeu apporte un sentiment d'identification et d'immersion, le second point fort de Pékin Express. Basée sur la débrouillardise, l'émission oblige ses candidats à aller vers l'Autre. Souvent bonnes, parfois mauvaises, ces rencontres provoquent en tout cas de réelles émotions chez les participants. Si bien que lorsque certains craquent devant la gentillesse de leurs hôtes, on est facilement gagné par cette sorte de joie baignée de tristesse. Mais comme il est dit plus haut, M6 n'hésite pas à en rajouter une couche. Lourd !

Un peu Koh-Lanta, un soupçon Carte aux trésors, Pékin Express garde tous les travers de la télé réalité, élimination, formatage du casting, dramatisation. Cependant en s'axant sur la débrouille et l'immersion, l'émission réserve une bonne place au facteur humain, cela presque au dépend d'M6. Des paysages, des rencontres, des émotions qui donnent à Pékin Express une note au dessus de la moyenne.

A découvrir

Wikipedia

Partager cet article
A voir

Elegy

A propos de l'auteur

    16 commentaires

    • iscarioth

      22/01/2006 à 07h22

      Répondre

      Entièrement d'accord avec cette critique, du début à la fin !

      Peut être l'un des meilleurs programmes de Real TV de l'année, comme l'a été dans son genre Mon incroyable fiancé l'an dernier. Comme l'a dit JC, on retrouve toutes les caractéristiques lourdes et récurrentes de la real tv (comme si M6 en était malade et ne pouvait s'en défaire) mais à coté de cela, il y a un vrai fond de qualité dans le concept.

      Une mine de souvenirs pour les candidats à raconter à leurs petits enfants en grignotant des Wherters originals.


      On développe une certaine empathie avec les candidats, comme à chaque fois, et c'est ce que je me suis dit aussi : "ils sont en train de faire des provisions à souvenir pour le reste de leur vie".

      Sinon, pour le casting, c'est dingue d'avoir choisi des candidats aussi caricaturaux. Je soupçonne M6 d'avoir placé deux couples bourgeois et parisiano-centré rien que pour faire hurler de haine les téléspectateurs qui ne le sont pas. La haine, comme l'amour, ca se développe et la haine envers un personnage de real tv, ca se cultive en regardant l'émission dans laquelle il s'illustre.

      Peut être encore plus que d'habitude, M6 colle de petites étiquettes en bas de l'écran pour cataloguer en quelques mots ses candidats. Et c'est vrai que c'est affigeant de voir le catalogage d'ernest et odile en "couple qui s'aime mais qui vit pas ensemble, bouh ! c'est pas bien". Comme le montage s'est effectué après la fin du tournage, il y a fort a parier qu'ils ont souligné cet état de fait en apprenant qu'à la fin de l'aventure les deux tourtereaux ont aménagé ensemble...

    • nazonfly

      23/01/2006 à 17h33

      Répondre

      Je suis tombé moi aussi sur Pekin Express ce week-end (oui oui parce qu'on ne regarde jamais d'émission de télé-réalité, on y tombe juste dessus en passant ).

      J'aime bien l'idée générale de l'émission. C'est plutôt intéressant et on découvre des pays plutôt différent de la France (la Russie pour ce que j'ai vu).

      Comme l'a dit JC, un des écueils est bien évidemment cette absolue nécessité de se baser sur des caricatures (à se demander si nous ne sommes pas tous une caricature!!).
      Mais j'en verrais un autre. Pourquoi faire comme dans Koh Lanta et proposer des "épreuves d'immunité"?? L'ensemble est plutôt cohérent s'il n'y avait cette épreuve étrange.

      Donc a priori plutôt favorable pour cette émission!

    • Zered

      24/01/2006 à 11h43

      Répondre

      Surtout que cette emission ne doit pas être très chere à produire pour M6. Chaque candidat leur coute 45 euros. Sur TF1, la Starc Ac coutait beaucoup plus cher, déjà pour la location du chateau, mais surtout pour le budget nourriture de Magalie.

    • Bzhnono

      24/01/2006 à 13h12

      Répondre

      J'aime assez le concept de l'émission.
      Il y a un côté très dépaysant avec parfois de très beaux paysages.
      C'est une grande aventure humaine.

      Par contre, et comme dans toutes les émissions de télé poubelle...euh....réalité, M6 accentue beaucoup trop les séquences larmoyantes, les tensions et les conflits. L'émission de Dimanche dernier en a été une belle preuve puisque deux équipes en sont presque venus aux mains.
      Je trouve assez pitoyable de centrer l'émission sur ce genre de comportement.

    • iscarioth

      24/01/2006 à 14h35

      Répondre

      Zered a dit :
      Surtout que cette emission ne doit pas être très chere à produire pour M6. Chaque candidat leur coute 45 euros. Sur TF1, la Starc Ac coutait beaucoup plus cher, déjà pour la location du chateau, mais surtout pour le budget nourriture de Magalie.


      Euh... Il doit quand même y avoir de grosses dépenses au niveau logistique, rien que pour la réalisation de l'émission. Une dizaine d'équipes à suivre à la trace... Bien sûr, c'est moins onéreux que beaucoup d'autres émission de télé réalité, mais dire qu'ils ne dépensent que 45euros par candidat, c'est un peu réducteur...

    • Lestat

      24/01/2006 à 14h38

      Répondre

      D'autant qu'ils font du chemin hors de France : en plus de la logistique, les droits de douanes pour le mathos, les assurances, etc...

    • Zered

      24/01/2006 à 14h50

      Répondre

      Ah oui, c'est vrai, je n'avais pas pensé à ca. J'avais estimé le budget de l'emission à 580 euros, je vais revoir mes calculs avec ses infos. Merci.

    • iscarioth

      24/01/2006 à 14h53

      Répondre

      Est il ironique, grincant, moqueur, innocent, ou tout simplement humoristique ? Le débat reste ouvert !

    • Zered

      27/01/2006 à 01h47

      Répondre

      innocent, definitivement innocent.

    • iscarioth

      06/02/2006 à 21h32

      Répondre

      Si vous voulez connaitre le nom des heureux vainqueurs de Pékin Express, vous pouvez visiter ce lien : http://www.planete-tele.com/index.php?s ... =&ucat=24&

      Super

    • Anonyme

      02/05/2007 à 09h57

      Répondre

      bonjour je voudrai savoir si quelqun a l'adresse msn de thomas et élie

    • Guillaume

      02/05/2007 à 10h28

      Répondre

      Non, qui sont ces personnes ?

    • Prospero

      02/05/2007 à 15h57

      Répondre

      Un Père de l'Eglise et un prophète de l'Ancien Testament.

    • Anonyme

      13/12/2007 à 15h12

      Répondre

      J'ai adoré cette émission.  J'étais déjà une fervente téléspectatrice de la 1ère émission.  Dépaysement garanti.  Beaux paysages.  Belle leçon de vie pour les concurrents.


      bravo aux marseillaises pour leur victoire.  J'en redemande.

    • Anonyme

      04/01/2008 à 19h05

      Répondre

      Bah les teasers sont de la bombe atomique, "Elle claque la Bagnole"   ) 

    • Anonyme

      19/09/2008 à 23h13

      Répondre

      Je suis canadien, (d'origine française).J'ai 54 ans, ai beaucoup voyagé, et ai vécu dans 6 pays différents. Je trouve votre critique fort regrettable. Elle me rapelle avec angoisse cette catégorie de français arrogants et peu cultivés, qui prennent tout pour acquis, et ont une opinion sur tout. J'ai vu Pékin Express 1 sur TV5, dont la finale sera présentée ce soir en rediffusion. (au Québec) Bref, votre critique tient plus, de part sa forme, d'une animosité mal placée, ou d'une frustration assez courante chez le français moyen. Un conseil : sortez de cette petite France ringarde et blasée, et allez voir ce qui se vit ailleurs. Alors vous comprendrez mon propos.


      Bien à vous, Claude Heuzé - c.heuzé@videotron.ca

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

    Rubriques