Patrick McGoohan et Ricardo Montalban sont morts

Après les cinéphiles avec la mort de Claude Berri, c'est au tour des téléphiles d'être en deuil : Patrick McGoohan et Ricardo Montalban viennent de passer l'arme à gauche, respectivement le mardi 13 et le mercredi 14 janvier.

McGoohan a durablement marqué les esprits avec deux séries des années 60 : Destination danger (trois saisons) où il jouait l'agent secret John Drake, et surtout Le Prisonnier (une seule saison, mais quelle saison !) où retentissait son cri « I am not a number, I am a free man ! ». L'homme qui refusa le rôle de James Bond Ricardo Montalban / Patrick McGoohan
Ricardo Montalban / Patrick McGoohan
s'illustra par la suite à plusieurs reprises dans Columbo, où il incarna divers criminels face à son vieil ami Peter Falk et dont il réalisa certains des meilleurs épisodes. On l'a également vu dans L'évadé d'Alcatraz avec Clint Eastwood, Braveheart (1995) avec Mel Gibson et, moins prestigieux, Le Fantôme du Bengale (1996) avec Billy Zane. Mort avant-hier à 80 ans, McGoohan ne jouait plus depuis plus de dix ans, à l'exception de deux participations vocales (un épisode des Simpson et le film La planète au trésor).

Montalban, de son côté, restera à jamais l'hôte de L'île fantastique (1978-1984), un favori des dimanche matin dont il partageait la vedette avec le nain Hervé Villechaize. On se souvient également de lui dans Star Trek II (1982, où il reprend le rôle de Khan qu'il avait tenu dans la série d'origine) et dans Y a-t-il un flic pour sauver la reine ? ; à l'instar de McGoohan, il a également campé un méchant dans la série Columbo. C'est à l'âge de 89 ans qu'il s'est éteint hier.

Partager cet article

A propos de l'auteur

6 commentaires

  • WallFlower

    31/10/2004 à 14h46

    Répondre

    Je viens de redécouvrir LE PRISONNIER qui m'avait semblé plus réel que "tout-le-reste" à l'âge de 12 ans .... heureusement, les 3 cassettes (épisodes 1 à 9) sur lesquelles je suis tombée sont en anglais sous-titré !!!
    J'attends avec impatience de trouver les épisodes 10, etc ...

    je me demande s'il existe ... quelque chose d'ECRIT de Mac Goohan ..
    ......... le web est "maigre" à ce propos ... même pas une biographie un peu fournie ..............

    .........L'image de Vertige des immeubles londoniens dans les yeux de P.M.G. m'habite, là, métaphore (involontaire peut-être, mais les GRANDES OEUVRES se font et Rhizoment, Explosent, par-delà même la conscience de leurs auteurs-réalisateurs ... c'est comme en musique Live) de LA CHUTE dans l'existence humaine ... 6 .... envie de me replonger dans la Kabbale, aussi ....

    ................ be seeing you ..................

  • gyzmo

    08/01/2007 à 17h57

    Répondre



    Je viens de me replonger dans les trois derniers épisodes de la série, histoire de me rafraîchir la mémoire. Ben, j'avais complètement oublié que c'était aussi improbable comme réalisation ! Du grand art... abstrait^^.

    Par contre, dans la forme, boudiiiiiii : ça a pris un sacré coup de vieux.

  • gyzmo

    15/01/2009 à 11h41

    Répondre

    Mc­Goo­han dans les Columbo, je m'en souviens assez bien.  Idem, evidemment, pour la série Le Prisonnier (dont il est également le co-créateur !). Par contre, j'avais oublié qu'il jouait le directeur coriace de l'Evadé d'Alcatraz, et qu'il faisait parti du casting de Braveheart !


    Bon voyage messieurs

  • nazonfly

    15/01/2009 à 11h56

    Répondre

    Alors que tout le monde parle du Prisonnier, ça me fait quelque chose que Montalban soit mort.

  • JC

    15/01/2009 à 21h23

    Répondre

    RIP comme on dit. Perso, ça me fait vraiment quelque chose pour McGoohan tant Le Prisonnier m'a marqué.

  • Wax

    15/01/2009 à 23h08

    Répondre

    Quand je pense que j'ai jamais vu Le Prisonnier... des années que je me dis que ça manque à ma culture.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

Rubriques