6/10

Parisien (Le)

"Le parisien, mieux vaut l'avoir en journal". Tel est le slogan télévisé du quotidien régional Le Parisien ou connu sur l'ensemble du territoire sous le nom d'Aujourd'hui en France. Voilà une déclaration sûrement juste au vu de la réputation (méritée ?) des habitants de la capitale mais bien présomptueuse. Le Parisien n'est pas un modèle dans l'exhaustivité ou le contenu des informations ni dans la prose journalistique mais il possède d'autres qualités.

Le quotidien est avant tout populaire, accessible à toute la population. Sa présentation est claire, détaillée et quelques photos ou schémas (même en couleur) peuvent venir illustrer les articles. C'est le journal familial par excellence. Tout le monde peut le lire et le comprendre, faisant à la fois sa force et sa faiblesse. Les sujets traités sont variés, toujours dans le feu de l'actualité et ne s'aventurent jamais dans des domaines ultra pointus.
Ainsi les premières pages sont dédiées au fait du jour. Suivent nombre de sujets habituels : politique, faits divers (ils aiment beaucoup), économie ou sociétés. Le journal ne se démarque qu'en page sport par la place consacrée à raconter la dernière défaite du PSG et à la rubrique hippique même si ce n'est pas du sport. Le Parisien comporte aussi un cahier régional par département qui manque évidemment à Aujourd'hui en France. Le quotidien s'achève par des sujets culturels (musique, théâtre, cinéma, télévision...) et comme vous avez pu le constater n'innove en rien dans ses choix de rubrique.

C'est bien joli de relater ce qui s'est passé (avec les photos encore plus) mais les informations présentées ne font que reprendre les dépêches de l'Agence France Presse. Il manque un travail journalistique pour apporter sur les articles d'avantage d'esprit critique et de réflexions. En général, seuls les faits apparaissent. Mais dans une ère où la communication se diffuse de plus en plus vite, avoir les informations brutes est une chose aisée et Le Parisien n'apporte pas grand-chose en plus comparé à Google news ou 20 Minutes. Toutefois, le quotidien est particulièrement fort pour dénicher les scoops. Sur ce point, les journalistes sont très performants, toujours prêts à savoir quel joueur ne s'entraîne plus au PSG ou le nombre exact de morts causé par la dernière catastrophe. A ce titre, la Une du journal est particulièrement révélatrice. On appréciera tout de même leur liberté prise sur le plan cinématographique, se permettant de casser ouvertement et justement un film là où d'autres y voient du bien partout. Le quotidien aborde également des thèmes jeunes comme le rock/métal actuel. Même si ce n'est pas du plus haut niveau culturel, il en parle et c'est très bien.

Le Parisien est l'exemple type du journal familial : bien pour connaître l'information et insuffisant quant à sa compréhension. C'est l'inverse du quotidien intello et inaccessible mais à force de rester trop basique, il n'intéresse pas d'avantage que 20 Minutes par contre gratuit. Leur envie de vouloir marque les lecteurs par un gros titre peut aussi agacer. Mais il faut bien vendre et cela est positif si les gens sont incités à lire et pour ainsi s'orienter vers d'autres journaux ou magazines plus spécialisés.

Partager cet article
A voir

C dans l'air

A propos de l'auteur

1 commentaires

  • Anonyme

    12/12/2010 à 15h45

    Répondre

    super journal, le seul qui me permet de bien allumer ma cheminée

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

Rubriques