9/10

Mr. Bean

Son nom est Bean, Mister Bean, terreur de tous les citoyens de sa Majesté, y compris sa Majesté elle-même. Inévitablement vêtu d'un vieux costume bon marché et arborant une mine d'ahuri qui ferait fuir n'importe quel criminel, Bean est unique. Gamin, idiot, méchant, crétin, gaffeur, malpropre, radin, égoïste, jaloux, coincé et mesquin, c'est une véritable abomination de la nature. Seule une évidente ingéniosité relève le niveau et l'intelligence de cet homme-enfant. Pourtant, qu'est ce qu'il est drôle !

Créé et interprété par le génialissime Rowan Atkinson, le personnage de Mr Bean est un petit bijou burlesque et un parfait exemple de l'humour anglais. Entièrement jouée sur du comique de situation, cette mini-série est une accumulation de sketchs mettant en scène cet affreux personnage dans des situations bien particulières. Le restaurant chic, la rencontre avec la Reine, le passage d'un examen, la messe, la fête foraine, le soir de Noël ou la boîte de nuits sont autant de moments aujourd'hui devenus cultes.

Des situations classiques me direz-vous. Certes, mais il faut voir ce que Rowan Atkinson et son équipe réussissent à trouver. Etre à ce point imaginatif tient du miracle tant les faits et gestes de Mr Bean sont uniques. Le personnage principal étant quasiment muet, l'humour est exclusivement visuel et repose sur l'interprétation d'Atkinson ainsi que sur des trouvailles burlesques. Pas franchement sympa, ce personnage réussit tout de même à parfois nous émouvoir et nous attendrir, en particulier avec son nounours, même si c'est souvent pour mieux le détester ensuite.

Polymorphe de génie, Rowan Atkinson est absolument éblouissant dans ce rôle d'homme-enfant, changeant véritablement de tête pour se rendre moche et arriéré. C'est encore plus saisissant lorsqu'on voit le vrai Rowan Atkinson, posé, intelligent et surtout physiquement différent.On a l'impression de voir un cartoon live avec cet acteur qui change de tête pour traduire des émotions et avec des situations totalement débridées so british.

Soit on déteste, soit on adore, il n'y a pas de juste milieu. Vous aurez compris que j'adore. Toutefois, il est vrai que l'humour est spécial, très visuel et burlesque, uniquement basé sur un personnage qui peut repousser lors d'une première impression. Mais une fois rentrée dans la série, le résultat est réellement jouissif. Le succès de Mr Bean a été tel qu'un film a été réalisé, plutôt bon, mais reprenant trop de gags déjà vus, manquant ainsi d'originalité.

A découvrir

Little Britain

Partager cet article

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

Rubriques