2/10

Michaël Youn - Pluskapoil

Les opinions sur Michaël Youn et son humour sont partagées, c'est un fait. D'un côté, la génération Morning Live (plutôt jeune, donc) scande son nom à en perdre la voix et suit aveuglément chacune de ses pitreries ; et d'un autre, la génération non-Morning Live (donc englobant ce qui reste de la population) le fuit comme la peste tout en s'efforçant d'invoquer je ne sais quelles atteintes au bon goût. Pour ma part, autant le bonhomme m'était indifférent dans ses émissions (= se balader à poil et hurler dans un gigaphone) et dans ses films (La Beuze, Les 11 Commandements, Iznogoud), autant après avoir découvert son "spectacle comique" nommé Pluskapoil, je me sens obligé de choisir un camp : celui des détracteurs, assurément.

Car Pluskapoil est un peu ce que l'on pourrait appeler le « concentré de tout ce qu'on qualifie de "mauvais goût" dans un spectacle comique », alternant la vulgarité et les gags puérils avec un entrain et un sens de la non-écriture à tomber par terre de consternation. « C'est ça qui est drôle » ? Il ne faut pas pousser. Autant des artistes comme Jean-Marie Bigard arrivent à faire passer la pilule (la plupart du temps) par leur écriture et leur talent, autant Youn se complait à miser gros sur l'image en elle-même. Quoi de plus drôle que de se balader avec un sexe en plastique démesuré, juste pour rigoler ? En montrer toutes les applications possibles et imaginables, toujours pour rigoler ? Au bout du compte, on est mené à se dire que la rédaction du "spectacle" a du occuper en tout et pour tout un week-end, tellement les idées manquent cruellement - mises à part bien sûr, toutes les idées pouvant porter sur le sexe, l'éjaculation, les fluides corporels, le pénis, le vagin (et je m'efforce de trouver des synonymes, car il est évident que le "comédien" se fera un plaisir d'utiliser les mots les plus crus pour accentuer sa toute puissante folie créatrice). Par exemple, pour faire "comique", Youn n'hésitera pas à malmener le public, en lui jetant des trucs et des choses, mais aussi en faisant monter sur scène une jeune fille pour la retourner dans tous les sens du terme. Ce moment du "spectacle", démesurément long et puéril, demeure dans mes souvenirs comme l'une des pires choses qui puissent arriver à quelqu'un. Le plus infect dans tout ça, c'est que la prestation générale se borne tellement à renifler autour des mêmes thèmes qu'il m'est impossible de développer davantage ou de dénicher un point fort (ou moins mauvais) dans cet immonde produit sous-culturel.

Je ne mentirais pas en vous disant que plusieurs personnes de ma connaissance ne sont même pas allés jusqu'au bout du "spectacle". Pour Krinein, je l'ai fait, et je ne le regrette pas. Et donc, pour résumer en quelques mots mon avis : l'un des pires spectacles "humoristiques" qu'il m'ait été donné de voir. Et ça se passe de commentaires supplémentaires.

A découvrir

Ash & Scribbs

Partager cet article

A propos de l'auteur

20 commentaires

  • iscarioth

    31/01/2006 à 10h12

    Répondre

    Il n'arrive pas à se détacher de ce personnage... C'est peut être qu'il EST ce personnage. Il suffit d'avoir vu quelques unes de ses interventions télévisuelles (chez fogiel notamment) pour constater à quel point il se conduit comme un gamin de 12ans. Son film "incontrolable" s'annonce comme étant le pire nanar de l'année. Rien dans la tête... un pauvre type

  • Protos

    31/01/2006 à 12h49

    Répondre

    Oh... j'ai bien aimé La Beuze. Sérieusement, j'ai trouvé que c'était un bon film comique, et même plus drôle que d'autres du genre (plus drôle que Qui as tué Pamella Rose, par exemple). Et Youn y joue plutôt bien, pour ce rôle.
    Maintenant, je ne sais pas ce qu'il en est de son spéctacle, mais j'apprécie moyennement son humour. Autant dans La Beuze, il n'était pas trop arrogant, puisqu'il jouait le fils de James Brown , autant dans ses sketchs il est réellement arrogant, un mélange entre Timsit et Bigard pas trés convaincant.
    Sinon, il y a Dubosc comme nouveau comique, qui est pas mal.

  • anna.azerty

    16/02/2006 à 22h56

    Répondre

    Youn m'a fait bien rire dans ses débuts au morning live, c'était un peu le "petit nouveau" de la téloche comico-navrante. Mais point trop n'en faut, il s'est enfermé dans son registre scato-débile et a du mal à en sortir.
    Il a fait rire les étudiants et a inspiré bon nombre de mes camarades.
    Mais ses films sont nuls (la beuze est un navet), son spectacle pitoyable et ses interventions à la télé frisent le pathétisme.

    A part ca, tout va bien!

  • Alim

    17/02/2006 à 00h13

    Répondre

    La Beuze n'était pas si nul que ça en comparaison de ses autres films (bon d'accord ca reste completement naze sur l'échelle des films normaux mais y'avait quand meme un peu d'espoir à ce moment là !)

  • celfred

    27/02/2006 à 17h12

    Répondre

    Je trouve que Mickael Youn se calme petit à petit et que c'est à son avantage... Je l'apprécie davantage maintenant qu'à ses débuts.

  • Anonyme

    06/04/2007 à 15h15

    Répondre

    slt je voudrais savoir le titre de la chanson que chante michael youn dans pluskapoil quand il represente le stech avec brad pitt merci

  • Danshikun

    26/04/2007 à 18h39

    Répondre

    Ah ...

    Moi ces films franchement bof... je les trouve souvent trop con ^^

    Surtout le dernier Incontrolable, bref ...

    Pour revenir à ce spectacle où je n'ai vraiment pas souvent ri, je le trouve nul.

    Hônnetement, il ne sait pas s'arrêter ! Il en fait trop selon moi ...

    En plus, dans son spectacle, je ne me souviens pas d'un sketch où il ne parle pas que de sexe !!! Souvent , c'est amusant les sketchs où on en parle, mais là encore une fois, c'était trop, il n'y avait que ça, dont la plupart n'était pas drôle du tout ...

  • popcorn3227

    08/08/2007 à 01h58

    Répondre

    Je tiens à preciser que dans la generations morning live (jeunes ) il y en a un certains nombres qui ne supportent pas non plus ce personnage.


    C'est une répétition continuelle des mêmes gags vulgaires et provocateurs sans une once d'humour , pathétique .


    Du Bigard sans humour, et encore plus grossier beurk.

  • Anonyme

    25/01/2009 à 00h54

    Répondre

    juste affligeant

  • Anonyme

    05/02/2009 à 01h10

    Répondre

    Ce mec est ri-di-cule !! En plus il est moche...

  • Lestat

    05/02/2009 à 09h14

    Répondre

    Bon alors, objectivement, toussa...


    C'est de l'humour pipicaca qui ne passe vraiment qu'en étant bourré à la bière. Et Michael Youn cabotine à mort. Pas désagréable en soi, mais voila.


    Sauf un sketch.


    Viktor l'handicapé. Voila un sketch que j'ai trouvé étonnament touchant. Si. Michael Youn a réussi l'exploit de me surprendre là dessus.Rien que pour ça...

  • Anonyme

    08/02/2009 à 02h47

    Répondre

    d'accord avec toi j'ai du le voir en 2 fois, tout simplement pour m'assurer de la nulité

  • Anonyme

    08/02/2009 à 17h26

    Répondre

     J'aimais plutot bien Michael Youn pour ses chansons décalées et quelques films sympa dans lesquels il à pu jouer.


    Mais là, je viens de voir son one man show (pluskapoil)... qu'elle déception.

    On croirait voir un ado puceau de 14 ans sur scene.


    Finallement je me demande ce qui est le plus lamentable, Youn sur scene où les gens qui rigole devant ça.

    J'aurais honte d'être à la place du publique.


     Finallement un seul mot pour décrire "l'homme" (remarqués les guillements...) et le spectacle = LA-MEN-TABLE.

  • Anonyme

    24/04/2009 à 23h54

    Répondre

    bien d'accord c'est vraiment tout niquer si je puis m'exprimer ainsi

  • wqw...

    26/07/2009 à 19h23

    Répondre

    Juste affligeant...

  • Anonyme

    11/08/2009 à 21h27

    Répondre

    Je suis tellement d'accord....

  • Anonyme

    11/08/2009 à 21h33

    Répondre

    En plus d'être lamentable, il y a certaine réplique qui ne sont pas de lui.Par exemple :"les enfants n'achetez pas de drogue, devenez une star et elle sera gratuite" cette réplique provient du film Love Actuallyet la scene ou il raconte avoir été trahis par son penis provien du SAV d'Omar et Fred ou Fred prend le personnage de Rocco.Même en copiant des choses drôles il ne l'est pas. 

  • Anonyme

    30/08/2009 à 11h28

    Répondre

    alors aparament ya que moi sur cette terre qui l'aime Michael....dites moi vous vous etes tous réunis pour mettre des mauvais commentaires?? Enfin moi pluskapoil j'ai adoré comme le reste,Michael ne m'a jamais déçu personnellement...je pense que la plupart d'entre vous n'avais pas compris que le spectacle est plus de l'autodérision...enfin moi en tout cas j'ai adoré le one man show,j'étais fan du Morning Live et tous les films qui ont suivi...et je vais bien sur aller voir tous ceux qui vont sortir au ciné! Voila c'est dit... A bonne entendeur...TCHAO!!

  • Anonyme

    15/09/2009 à 11h34

    Répondre

    Tout à fait d'accord, par curiosité je l'ai regardé jusqu'au bout en espérant que le niveau se relève un peu... mais non c'est naze du début à la fin... (et pourtant je fais parti de la génération Morning Live!).


    Bref très grosse déception...

  • Nicole ni clou

    16/09/2009 à 11h13

    Répondre

    Allez, je vais peut-être un peu détonner mais moi qui suis vieille et ne connais guère de ce monsieur Young que quelques uns de ses scopitones, j'avoue être autant voire plus... attendrie (si si !) qu'amusée par ses faussement exhubérantes prestations.


    Je me complais à penser qu'il fait partie de ces hommes qui ne sauraient plus quoi inventer pour cacher leur incapacité à gérer un trop-plein de sensibilité et de désespoir.


    Laissons le temps l'aider à s'apprivoiser lui-même et lorsqu'il se sera débarassé de son barda et je suis sûre que monsieur Young fera un très bon vieil acteur dramatique. 

    Mais bon, je me trompe peut-être...

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

Rubriques