2/10

méthode Cauet (La)

"Bravo !", me dis-je. Oui, bravo. Bravo au créateur du titre de l'émission de La Méthode Cauet pour cet habile jeu de mot qu'il a réussi à placer. En détournant subtilement le sens de la méthode Coué (concept d'auto-persuasion pour se donner confiance en soi) en méthode Cauet, la création d'un nouveau concept d'émission télévisée voyait le jour : celui où l'animateur s'auto-persuade qu'il présente un excellent talk-show. Efficace ? Non. Réussi ? Non. Drôle ? Non plus. Mais il faut positiver alors trouvons des arguments pour notre mission que nous intitulerons : Sauvez Cauet ! La vie est belle, Cécile de Ménibus met des décolletés jusqu'au nombril, le plateau rempli de paillettes est 'flashoyant', les invités ne sont pas QUE des vétérans de la Star Academy ou de L'Ile de la Tentation, la qualité du débat et des tentatives d'humour déborde de "subtilité" et de "finesse" (pour l'explication de ces guillemets, se reporter à Crésus s'il vous plait)... Bref, bravo, merci, deux cafés et l'addition et c'est tous les jeudi en deuxième partie de soirée. Que du bonheur !

A Cauté

Y'a pas de raison. Si on détourne le nom d'une méthode, je n'hésiterais pas à détourner le nom de Caué. Rendons à Coué ce qu'a pris Cauais pour se rendre compte que sa méthode n'a pas grand-chose de différent du talk-show de base avec invités prestigieux (Guy Marchand, Amanda Lear, une autre star has been...), dérivés ou rejets de la télé réalité made in première chaîne (Koh Lanta version 4, Star Ac' 12, L'Ile de la tentation 978...), quelques bimbos pour fixer le ‘Mâle' devant son écran, un comique ou deux venus se perdre au détour de leur spectacle sponsorisé par la chaîne elle-même ou pour faire une apparition au zapping et éventuellement un invité intéressant qui n'ouvre pas la bouche de la soirée, excepté les cinq minutes d'entretien qui lui sont accordées mais qui sont habilement détournées en questions superbement profondes. Khohé fait le clown recherchant l'auto-dérision mais ne récoltant que l'humiliation de se mettre dans des situations vues et revues, lamentable...

L'interview, venons-y. Mettre l'invité en valeur ou présenter sa nouvelle création pourrait s'avérer passionnant si tant est que le présentateur ait préparé son interview mais non ! Koé va plus loin qu'Ardisson sur tous les points ! Passer de la pommade sur tous les produits pour ce qui se révèle être une véritable opération promotion, enchaîner question sur question pour n'arriver à aucune conclusion qui permette d'en savoir plus sur l'invité, massacrer les rares moments de silence en ouvrant sa bouche, Quohé n'en loupe pas une. Les invités prennent place dans un fauteuil rouge pour être dignes de passer pour les rois de la fête l'espace de quelques instants, et quelle fête ! Gags prévisibles, répétitifs, archi-connus, pipi-caca des complices humoristes (humoristes, non ?) de Cauhait, grimaces parodiques, parodies de grimaces, effets spéciaux faits avec des bouts de ficelle récupérés sur le reste des robes de Cécile de Ménibus, rien n'est épargné aux derniers survivants devant leur poste.

Episodiquement amusante, l'utilisation d'un détecteur de pulsations des invités s'avère ennuyeuse et inutile après le passage de deux ou trois invités. Le bip incessant provoque une saturation chez le téléspectateur lorsque l'invité devient trop nerveux. On se demandera d'ailleurs bien pourquoi devant la "pertinence" des questions...

La politique de l'autruche

Lorsque par hasard, vous apprenez que l'émission est proposée par Bataille et Fontaine, un certain tic apparaît, un mélange entre le sourire en coin et les yeux qui se ferment devant l'invraisemblance de la situation. Oui, Cauhet est venu faire le pitre, le singe ou ce que vous voulez au petit écran grâce au couple de Y'a que la vérité qui compte. Passons ! Que reste-t-il à l'émission pour obtenir un tel succès ? Pas grand-chose à mon sens, à moins que les refoulés des talk shows "violents" et cassant les invités trouvent ici une sorte de fantaisie primaire et joviale axée autour de la personnalité centrale de l'animateur. Dans La Méthode Cauet, tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil et puis d'abord s'il ne l'est pas, bah, il l'est quand même.

Un des grands moments récurrents de l'émission consiste à voir un gag en série lorsque Cauhé accueille une invitée plutôt bien proportionnée. Une pseudo séance de séduction sur lequel se lance le gimmick "Destinée" et que l'animateur nous endorme avec sa tentative dans lequel reviennent toujours les mêmes arguments, l'invitée jouant le jeu... ou pas (la deuxième option s'avérant à mon sens plus drôle). A l'inverse, Cécile de Ménibus joue les potiches à grande bouche qui place une ou deux questions idiotes de temps à autre et jouant la femme fatale lorsque l'invité est un homme.

La Méthode Cauet est indispensable pour agrémenter les soirées bruit de fond ou pour justifier l'allumage syndical de votre télévision sur la première chaîne au moins une fois dans l'année ; sinon vous pourrez vous en passer. Pour éliminer Kohais tapez 1, pour sauver Coé tapez pas car si vous voulez que Cohée vous donne la banane, allez plutôt la chercher dans votre cuisine. Enfin bon, C(l)oué-lui le bec et les jeudis soirs redeviendront des moments paisibles.

Partager cet article

A propos de l'auteur

32 commentaires

  • Anonyme

    15/09/2005 à 19h38

    Répondre

    j'ai regardé plusieurs fois et franchement je ne comprenais pas l'intéret d'une telle émission.après avoir longuement cherché j'ai trouvé !!! la méthode cauet est un parfait somnifère mais par petites doses seulement ou des lésions au cerveau sont à envisager lol

  • kenji

    15/09/2005 à 20h57

    Répondre

    On va résumer assez simplement pour ceux qui ont la flmme de lire la critique : C'est tout POURRI, je crois que là y a pas besoin d'argumenter

  • Fiddler

    15/09/2005 à 22h06

    Répondre

    Personnellement, je trouve que la chronique est vraiment trop laxiste et Juro manque de sens critique, ce qui est honteux pour un chroniqueur de Krinein: on sent tout de suite son parti-pris pour Cauet, la preuve, il a mis un 2 sur 10, ce qui est exagérément élevé à mon sens...

  • juro

    15/09/2005 à 23h26

    Répondre

    kenji a dit :
    On va résumer assez simplement pour ceux qui ont la flmme de lire la critique

    Pourquoi auraient-ils la flemme ? Moi je l'ai bien lu jusqu'au bout...

    Fiddler a dit :

    il a mis un 2 sur 10, ce qui est exagérément élevé à mon sens... Smile


    Je me dégage de toute responsabilité ayant pu inciter à donner envie à n'importe qui de regarder cette émission en notant si haut

  • Anonyme

    16/09/2005 à 06h28

    Répondre

    Moi je me me demande vraiment quel interêt on trouve à pondre une critique d'une émission télé.

    juste une chose, tu t'attendais à quoi devant la méthode cauet à part un talk show de divertissement ou les invités sont mise en valeurs ect ect ....


    Pasque bon c'est quand même le principes des émissions de ce genre qui passent à ces heures, enfin c'est pas une surprise quoi. tu devrai t'attaquer à des avis ou des critiques de séries ou de films, car la je ne vois vraiment pas l'interet .

  • iscarioth

    16/09/2005 à 09h02

    Répondre

    KRISSS a dit :
    Moi je me me demande vraiment quel interêt on trouve à pondre une critique d'une émission télé.

    juste une chose, tu t'attendais à quoi devant la méthode cauet à part un talk show de divertissement ou les invités sont mise en valeurs ect ect ....


    Pasque bon c'est quand même le principes des émissions de ce genre qui passent à ces heures, enfin c'est pas une surprise quoi. tu devrai t'attaquer à des avis ou des critiques de séries ou de films, car la je ne vois vraiment pas l'interet .


    Ainsi, on ne devrait parler que de ce qui nous plaît réellement et dédaigner les choses dites ou réputées mauvaises. Je trouve que c'est vraiment un raisonnement stupide, voire dangereux.

    Sympa juro, en tout cas, cette critique ! (depuis le temps!)
    Ca m'a bien fait rire et j'ai même appris des trucs que je savais pas (la méthode coué et les producteurs bataille et fontaine )

  • juro

    16/09/2005 à 09h55

    Répondre

    Krisss a dit :
    Moi je me me demande vraiment quel interêt on trouve à pondre une critique d'une émission télé.

    Simplement se faire plaisir à répandre mon fiel et essayer de faire un texte plus ou moins drôle (vraisamblablement tu n'as pas aimé, tant pis...). Pourquoi ne pourrait-on pas faire de temps à autre une critique totalement absurde et vide de sens (un peu comme cette émission d'ailleurs)... et puis au moins ça fait de l'entrée

    juste une chose, tu t'attendais à quoi devant la méthode cauet à part un talk show de divertissement ou les invités sont mise en valeurs ect ect ...

    Bah à rien, je crois l'avoir fait comprendre dès le début, non ?

    Pasque bon c'est quand même le principes des émissions de ce genre qui passent à ces heures, enfin c'est pas une surprise quoi


    Un talk show peut passer tard et être intéressant, je ne compte plus le nombre de talk show étrangers distrayants, drôle et de qualité en deuxième partie de soirée...

    tu devrai t'attaquer à des avis ou des critiques de séries ou de films, car la je ne vois vraiment pas l'interet .


    Je crois qu'un papier que je me suis amusé à écrire mérite tout autant sa place sur Krinein qu'un gros dossier cinéma parce qu'après tout ça reste de la culture (avec tous les guillemets possibles)... et je ne suis pas le dernier à avoir fait des critiques sérieuses non plus (non je n'ai pas fait que des manga, j'ai aussi fait du Neruda !).

  • Ramimi

    16/09/2005 à 13h33

    Répondre

    eh oh c'est une critique, un avis sur l'émission; heureusement que tout le monde n'a pas le même avis on s'ennuyerait mortellement... ce qui est sympa c'est qu'en écrivant un texte sur un thème, sujet... on ne se limite pas à une impression mais on essaie de décortiquer les raisons qui nous font aimer/pas aimer.

    De mon côté je zappe systématiquement Cauet, pas parce qu'il m'énerve, mais je n'ai pas d'intérêt personnel assez important pour regarder ses interviews. Et peut-être aussi par lassitude de voir tout le temps les mêmes people devant mon écran de TF1.

  • Anonyme

    16/09/2005 à 17h44

    Répondre

    Ben parler d'un talk show pour dire qu'ils ressemblent à d'autres talk show, j'ai un peu de mal à comprendre l'intérêt de la phrase.

    Si tu préfères, je n'ai rien contre le fait que tu ai déposé cette avis, mais je pense que tu surestimes l'intérêt de cete avis qui ne se limite qu'à décrire l'émission type.

    Pour les talks show étranger, j'en ai jamais vu, enfin très peu mais j'évite de m'attarder sur ce genre d'émission, je le suis d'un oeil en faisant autre chose (j'ai un peu le complexe de l'octopus).

    Donc je regarde parfois els talk show et le problème de ta critique c'est qu'elle a tendance à comparer cauet à rien ou à d'autres talk show sans argumentation ni même contre exemple.

    Parler de culture quand on parle télévision, c'est pas faux, mais il y a des choses plus intéréssantes comme par exemple:

    -L'évolution de l'intéractivité à la télé (et l'argent que ça rapporte)

    -l'évolution de la publicité qui devient un symbole de l'évolution sociale.

    -L'emploi de plus en plus fréquent de la mise en scène dans tout types d'émission, effet de mode amené par la télé réalité.

    -l'utilité de la télévision comme facteur d'inffluence sur la population.


    totu ce sujets plus vaste entraine des discussion plus riches sur Cauet ou d'autres émissions.


    Par contre, je suis daccord sur bataille et fontaine, on pourrai en parler des heures de ceux la et du danger qu'ils représentent surtout, mais ils ne seront jamais aussi fort que leur maitre absolu, je vous laisse deviner qui !!!

  • Guillaume

    16/09/2005 à 18h32

    Répondre

    J'ai adoré le style de cette critique. Pas de grande révélation, pas de mystère... Juro décrit tout simplement ce qui se passe sur le plateau... Et de là surgit la compréhension. Rien que la description suffit à nous faire appréhender à quel point l'intérêt est absent de la Méthode Cauet et surtout à quel point cette émission est formatée.

    A mon humble avis, pas la peine d'en ajouter davantage : cette émission a l'avantage de ne pas cacher sa nullité derrière des rideaux de mise en scène.
    Lire cette critique vous évitera peut-être de passer quelques très longues minutes devant la télé à souffrir en silence.

  • Anonyme

    16/09/2005 à 18h34

    Répondre

    Bon ok je vais admettre que c'est un avis correct
    maintenant j'ai du mal à admettre que les talk show sont itnéréssant en général, méthode cauet n'est qu'une goutte d'eau dans la mer ...

  • juro

    16/09/2005 à 18h40

    Répondre

    Ben parler d'un talk show pour dire qu'ils ressemblent à d'autres talk show
    Tu l'as lu en entier ? Regarde le passage où je compare à Ardisson et les autres émission télé du genre... Je ne vois pas où j'ai dit 'un talk show ressemble à d'autre talk show'

    je pense que tu surestimes l'intérêt de cet avis qui ne se limite qu'à décrire l'émission type

    Je donne mon avis sur ce que j'ai ressenti en voyant l'émission, je crois plutôt que c'est toi qui surestimes ce que j'ai écrit alors que ça n'avait qu'une vocation de présenter et d'analyser l'émission dans ses grandes lignes. Rien ne t'empêche d'écrire ce que tu en penses ici même. Après, libre à chacun de l'interpréter comme il le veut, je n'essaye de convaincre personne...

    Pour le reste, à l'origine c'était une critique sur l'émission de Cauet donc je crois que je me devais de parler "un tout petit peu" de ce qu'il y avait dedans plutot que de passer sur tous les thèmes que tu viens de citer... que tu peux toujours développer dans un aute topic

  • Anonyme

    16/09/2005 à 19h47

    Répondre

    Oui, bon allez disons que j'ai un peu exagéré et je me suis surtout mal fait comprendre.

    Sans dire que la télévision c'est de la "merde", je fait parti de ce groupuscule qui pense que ce que nous vends la télé ne vaut rien.

    Pire encore on nous propose des émissions au concept sois disant novateur mais on nous ressert toujours la même soupe au final.

    Y a que la vérité qui compte fait vachement penser à l'amour en danger.

    Il faut se souvenir que la télévision n'a jamais vraiment innové et les émissions titrées télé réalité ne sont que des anciens revisités ( star ac et graine de star, même combat ???).

    toutes cette démarche télévisuelle n'est la que pour rendre le spectateur dépedant et pour mieux l'abrutir (se souvenir la phrase d'un des boss de tf1).

    Ce problème intervient même dans le journal, ou l'inffluence (à la limite de l'endoctrinement) se ressent dans chaques reportages.
    Pour exemple récement , un reportages sur les "cheval de troie" sur internet, on avait l'impression qu'ils nous dissuadaient d'avoir internet.

    Revenons en a Cauet, Cauet profite du succes de son émission radio pour nous balancer une émission similaire à la télévision, comme d'hab, pas de surprise, ça reste fidèlé à Cauet encore faut il l'aimer, c'est lourd moqueur très cul et ça ne fait que détendre.

    J'aimerai par contre que tu me donnes des noms de talk show interessants, car sur ce coup j'aimerai bien savoir .

    Pour conclure, je dirait que parler de ce type d'émission est presque une perte de temps à mon gout, mais j'avoue que l'avis de Juro n'est pas inutile, je m'excuse de ma critique auprès du dit concerné.

  • Protos

    16/09/2005 à 20h23

    Répondre

    Cette volonté d'abrutir et d'endoctriner les masses se retrouve maintenant dans la presse écrite. Le journal Le Monde, par exemple, qui fait des articles suivant des sondages à 2 sous (2 adolescents sur 3 ont regardé un film porno), ou sur la terrible catastrophe des assurances lors de l'ouragan Katrina.
    Ca m'écur.

  • Anonyme

    16/09/2005 à 20h27

    Répondre

    tout à fait daccord, mais il est plus facile de regarder la télé que de lire un ournal la preuve chez les enfants !!!!

    mais je te donnes entièrement raisons, les journeaux gratuit c'est pas mieux !!!

  • Veterini

    16/09/2005 à 20h30

    Répondre

    "campus" ou "culture et dépendance" des fois c'est pas trop mal.
    Y a "arrêt sur l'image" et surtout "C dans l'ai"r qui sont très souvent bien sinon.

    Mais globallement c'est un format qu'est souvent mieux adapté a la radio je dirais.

  • Anonyme

    16/09/2005 à 20h38

    Répondre

    Veterini a dit :
    "campus" ou "culture et dépendance" des fois c'est pas trop mal.
    Y a "arrêt sur l'image" et surtout "C dans l'ai"r qui sont très souvent bien sinon.

    Mais globallement c'est un format qu'est souvent mieux adapté a la radio je dirais.



    tu remarqueras que ces émissions se sont un peu dégradés avec le temps, ça devient plus populaire car elle ont du succes, un peu comme on a tout essayé qui était très critique à ses débuts et qui a finit par envoyer des fleurs à Laurie, la télé n'aura jamais d'intégrité !!!

  • JC

    16/09/2005 à 21h21

    Répondre

    Je ne comprend pas qu'on puisse reprocher à juro d'avoir donner son avis sur une émission de tv, aussi piteuse soit elle.

    Pour moi, le taf de critique ne se limite pas à critiquer ce qu'on aime. Krinein par sa forme (webzine associatif) pourrait effectivement choisir de mettre en avant uniquement des produits culturelles que la rédaction a apprécié mais ce serait comment dire...chiant à mort. Faire 2 ou 3 feuillets sur une émission excécrable, en étant intègre (produits culturels consommé), je ne vois pas le problème et si, en plus, on y met la forme là je dis bravo. Ce qu'a fait juro dans un papier bien tourné et avec humour.

    Après les analyses et argumentations poussées, cette espèce qu'on nomme le critique à besoin d'une chose : se lâcher (cf. la critique de CBL sur Happy Tree Friends). Ca fait du bien de lire l'expression de la personnalité d'un auteur qui, sur un sujet léger ou pas, a voulu sortir des sentiers battus.

    Sinon pour la tv. Un médium qui subit la pression de pouvoirs divers et variés (politiques, pub) ce n'est pas neuf et la tv n'en a pas le monopole (voir la position hégémonique d'Hachette dans l'édition depuis 150 ans). Bon il est vrai que sur la petite lucarne, il est aisé de repérer les stigmates de telles pratiques, c'est un mirroir grossissant. Mais la volonté d'influencer les masses a toujours existé, dans tous les médias. Ils sont porteurs de représentations, d'idées, d'images, de métaphores qui cimentent simplement notre société. A l'heure du capitalisme, il n'est donc pas étonnant que la pub soit reine et que les rédac' tournent vers le poujadisme du 21°s. S'en rendre compte est déjà beaucoup.
    Les médias et leurs usages ne sont que le reflet de notre culture et par là en deviennent une partie. J'avoue qu'après avoir matté la methodé Cauet, constater son état (à notre culture) est dur.


    Cynique peut-être, défaitiste, surement, mais il y a bien longtemps que je n'ai plus foi en les programmes de flux de la télévision. Alors une critique rigolote et originale d'une émission se révélant être son double négatif, ben, c'est pas mal.

  • juro

    17/09/2005 à 00h55

    Répondre

    J'aimerai par contre que tu me donnes des noms de talk show interessants, car sur ce coup j'aimerai bien savoir .


    Je n'en citerais qu'un seul puisque c'est le meilleur à mon sens mais "The late with David Letterman" sort de la masse avec un véritable travail de journaliste dans la recherche des questions, un humour caustique et piquant, jamais de temps mort, un intérêt pour l'invité qui ne dépend que de sa personnalité, un ton sérieux/humoristique/intéressant. Bref, ici l'animateur crée un véritable échange avec l'invité, tout ce qui manque à Cauet en fait...

  • Anonyme

    17/09/2005 à 01h17

    Répondre

    juro a dit :
    J'aimerai par contre que tu me donnes des noms de talk show interessants, car sur ce coup j'aimerai bien savoir .


    Je n'en citerais qu'un seul puisque c'est le meilleur à mon sens mais "The late with David Letterman" sort de la masse avec un véritable travail de journaliste dans la recherche des questions, un humour caustique et piquant, jamais de temps mort, un intérêt pour l'invité qui ne dépend que de sa personnalité, un ton sérieux/humoristique/intéressant. Bref, ici l'animateur crée un véritable échange avec l'invité, tout ce qui manque à Cauet en fait...



    et un français ????

  • juro

    17/09/2005 à 01h51

    Répondre

    Il n'y a pas d'équivalent français malheureusement. Le plus proche auquel je pourrais rapporcher c'est Nulle Part Ailleurs des débuts de Canal + mais le ton, l'ambiance et l'humour était différent. Aujourd'hui, faut bien avouer que le talk show français est un peu à la ramasse...

  • Anonyme

    17/09/2005 à 08h43

    Répondre

    juro a dit :
    Il n'y a pas d'équivalent français malheureusement. Le plus proche auquel je pourrais rapporcher c'est Nulle Part Ailleurs des débuts de Canal + mais le ton, l'ambiance et l'humour était différent. Aujourd'hui, faut bien avouer que le talk show français est un peu à la ramasse...



    ah, tu vois en te faisant parler, j'arrive à te faire dir ece que je pense.

    depuis "nulle part ailleur", il n'y a plus de talk whos interessant, ou alors ils se décalquent maladroitement sur nulle par ailleurs.

    Même "On a tout essayé" que je ne déteste pas est très loin derrière.

    De toute façon j'ai un avis très personnel de la télévision, j'évite de m'attarder sur les émission futiles, avec ce topics j'aurai battu mes propres records.

  • Ramimi

    17/09/2005 à 18h13

    Répondre

    ... en me permettant de flatter un peu quand même (honte à moi) les talk show français, car moi, petite voisine à l'Est de votre beau pays, je me sens ridicule quand je regarde nos talk-shows suisses....

    Mais pour revenir à cauet je n'ai pas vraiment eu le sentiment de vouloir calquer sur une autre émission, quoique ma culture francophone est moindre par rapport aux autres krineiniens... je vais essayer de m'améliorer un peu !

  • kou4k

    18/09/2005 à 01h06

    Répondre

    ben moi j'aime bien !
    les acolytes sont marrants à mon gout, et même si les interviews sont toujours inutiles et longues, les invités sont variés, pour une fois...
    et je précise que cauet me faisait vomir avant... mais j'ai appris à l'aimer, à force de longues nuits sauvages et sensuelles

  • Anonyme

    18/09/2005 à 08h59

    Répondre

    kou4k a dit :

    et je précise que cauet me faisait vomir avant... mais j'ai appris à l'aimer, à force de longues nuits sauvages et sensuelles


    on va tout savoir bientôt, des détails des détails !!!!

  • kou4k

    18/09/2005 à 14h08

    Répondre

    pas tout de suite, ca pourrait nuire à sa carrière...

  • iscarioth

    20/04/2006 à 20h17

    Répondre

    Le 11 mai à 22h45, Sébastien Cauet recevra Rowan Atkinson, le comédien de «Mr Bean» dans «La méthode Cauet».

    source imédias.

  • Anonyme

    04/04/2007 à 19h35

    Répondre

    ma méthode à moi c'est de lui faire pipi dessus sur un site trop drôle
    http://www.pipi-cauet.com
    lol

  • Anonyme

    26/04/2007 à 19h57

    Répondre

    et bien moi ma méthode c'est de lui pisser dessus avec http://www.pipi-cauet.com

  • Prospero

    26/04/2007 à 20h20

    Répondre

    metcuc a dit :
    et bien moi ma méthode c'est de lui pisser dessus avec http://www.pipi-cauet.com


    Cas rare où la parodie est plus vulgaire, sordide et profondément vile que le parodié.

  • Anonyme

    21/06/2007 à 22h40

    Répondre

    le nom méthode cauet existe bienavant la naissance de cauet aussi je me pose la question de savoir pourquoi a-t-il pris un nom existant t surtout la méthode puique cela date de plus de 80 ans ?

  • hiddenplace

    21/06/2007 à 22h45

    Répondre

    ça s'écrit pas pareil, en même temps^^ (et sans vouloir défendre
    l'extraordinaire esprit taquin de ce cher Cauet, je crois qu'il a tout
    simplement voulu faire un jeu de mot! )

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

Rubriques