7.5/10

Mafiosa, le clan saisons 1, 2 et 3

Aaaaah la Corse, le maquis, les eaux turquoise… Et les Corses !
Je ne sais pas vous mais j'ai passé tant d'étés en Corse que je ne les compte plus, je connais par cœur le Nord, le Sud… Eh bien dans Mafiosa, on se retrouve dans une série made by Canal + qui se déroule dans cette île de beauté (enfin pour ce qui concerne le tournage, les deux premières saisons n'ont pas été réalisées sur place… Dommage).
Lorsque l'on parle de Corse, on pense plus généralement aux indépendantistes qu'aux mafieux. Et pourtant, ils existent (comme partout me direz-vous…) et c'est sur cet univers que souhaite se baser Mafiosa. Mais avec une légère particularité : le chef de clan est une chef. En effet, quand le patriarche de la famille Paoli est assassiné, personne ne s'attend à ce qu'il désigne sa nièce Sandra, avocate au barreau de Bastia, comme son successeur.
Voilà, le décor est planté. Je vais aborder rapidement les trois premières saisons qui sont respectivement sorties en 2006, 2008 et 2010. Elles sont de qualité assez inégale.


Le clan
Des débuts prometteurs mais encore un peu brouillons

En effet, la première saison est intéressante par son scénario digne d'une série américaine (j'ai regardé l'intégralité Mafiosa juste après avoir terminé l'excellent Sopranos, vous imaginez donc que le rapport est vite trouvé ! D'ailleurs, à ce propos, Mafiosa me rappelle les épisodes de Sopranos qui se passent en Italie, par l'ambiance, les tempéraments, etc.) où l'on va suivre les premiers pas assez chaotiques de Sandra Paoli qui va devoir s'imposer auprès de cet univers machiste.
En revanche, j'ai été assez déçu par le jeu d'acteurs des personnages principaux, incarnés par Hélène FIllières et Thierry Neuvic dans cette première saison. La première ne semble clairement pas à l'aise dans ce rôle et a du mal à crédibiliser son personnage. Le second prendra de l'ampleur dans son jeu par la suite. On note cependant tout de même une légère gêne tant les personnages secondaires sont caricaturaux et manquent quelque peu  de profondeur.
L'utilisation assez fréquente de la langue corse donne une authenticité assez particulière à la série sans trop apporter de lourdeur. Parfois les personnages mélangent Français et Corse assez subtilement. La réalisation, quant à elle, n'est pas des plus agréables en cette première saison. Le réalisateur changera d'ailleurs pour la suite pour Eric Rochant accompagné d'un Corse : Pierre Leccia.

Saison 1 : 5.5/10


Frère et sœur
Un changement de réalisateur et une montée en puissance

La transition se fait de manière indolore, j'ai envie de dire. En effet, on sent bien que quelque chose a changé mais surtout, on le perçoit très nettement en milieu de saison 2. Les personnages gagnent en profondeur, les acteurs semblent mieux dirigés, même si j'ai encore une légère gêne sur certaines scènes mettant en avant Sandra Paoli. On aborde la psychologie des personnages, de nouveaux membres du clan font leur apparition, parfois un peu catapultés on ne sait trop comment.
Le personnage d'Andréani est tout simplement rafraichissant. Son tempérament, ses sentiments, font de lui un des personnages clefs de cette saison. On note aussi l'apparition du rappeur Joey Star, devenu acteur, qui m'a impressionné par son jeu assez juste.

Jean Michel Paoli
Un autre bémol que je souhaite apporter à cette saison : trop de scènes ont lieu en dehors de la Corse. J'ai été quelque peu déçu, mais cela reste cohérent.
La réalisation est beaucoup moins brouillonne et, même si on sent qu'il n'y a pas le même budget que pour les séries phares américaines, certains plans sont magnifiques.
La saison qui voit s'affronter les frères ennemis monte en puissance et se termine dans une apogée qui nous oblige à vouloir savoir ce qu'il se passera dans la saison suivante !

Saison 2 : 7/10


Les frères Paoli
Les affaires se corsent

Pour moi, c'est la meilleure des trois saisons. Non seulement pour le scénario, le jeu d'acteurs mais surtout, c'est enfin tourné en Corse. Et croyez-moi, on sent la différence dans les paysages ! Enfin un vrai plan venant de la montagne et plongeant sur la côte où l'on reconnaît l'île de Beauté. Je remercie grandement le réalisateur Eric Rochant d'avoir insisté pour y tourner une grande partie des plans ! Retrouver Saint-Florent, Bastia, Nonza, pour un amoureux de la Corse tel que moi, c'est tout de même de suite plus facile de s'imprégner de l'ambiance.
Dans cette troisième saison, que j'ai du mal à décrire par ses acteurs ou ses scènes pour ne pas dévoiler le scénario, on aura tout ce qui fait le charme de Mafiosa, intrigues, trahisons, sentiments, complots, esprit de famille. Les acteurs ont encore gagné en carrure, en cohérence. Sandra prend de la hauteur et l'actrice se retrouve dans un rôle qu'elle semble mieux maîtriser. Les personnages secondaires prennent une importance grandissante et permettent de développer des intrigues plus denses, plus profondes, plus crédibles. L'influence américaine joue à plein, et il faut avouer que c'est une réussite !
Sachez cependant que c'est dans cette saison 3 que les indépendantistes vont faire leur entrée. Ne connaissant pas le milieu, je ne puis dire si leur traitement est réaliste, mais il me semble en tous les cas assez cohérent. Ni blanc, ni noir, mais plein de nuances de gris.

Saison 3 : 9/10


Sandra Paoli
Une série qui se bonifie, qui s'américanise en gardant ses racines

Au final, j'étais entré dans Mafiosa pour le thème de la mafia, et l'ambiance Corse. C'est certainement ce qui m'a fait continuer la saison 1 jusqu'au bout. La saison 2 marque un tournant dans la série, elle s'émancipe, devient plus crédible, plus agréable à l'œil, bref, se bonifie. Et la saison 3, si ce n'est pas encore un chef d'œuvre est totalement haletante et aurait mérité, je pense, quelques épisodes de plus.
Mafiosa est une série atypique dans le paysage français, qui veut s'inspirer de ses modèles américains. Nous saurons bientôt si la saison 4, diffusée en mars 2012 est de la même veine que le dernier opus. Gardez un œil sur Krinein, cela pourrait arriver très vite !

A propos de l'auteur

1 commentaires

  • Bung

    17/11/2008 à 21h31

    Répondre

    Interview pour la saison 2:


     http://www.programme-tv.net/news-tv/series-tv/3348-mafiosa-interview-thierry-neuvic-helene-fillieres/


     Vâlâ.


    (PS: Si un gentil modo pouvait virer la premiere foirade je lui en serai gré, merci d'avance et toutes mes excuses).

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

Rubriques