8.5/10

Little Britain

Little Britain est un véritable phénomène en Grande Bretagne. Créée et interprétée par Matt Lucas et David Walliams pour la BBC radio, puis adaptée pour la télévision, puis éditée en CDs, DVDs, livres, figurines et toute sorte d'autres produits dérivés, la série a été un vrai raz de marée, ayant rendu Matt et David riches et célèbres (enfin, surtout célèbres d'après eux). Il aurait été dommage de rater cette série, qui contient les meilleurs sketchs que l'Angleterre ai produit depuis Mr Bean, voire Benny Hill (mais si, il était drôle le petit chauve).

La série

Le concept de Little Britain est très simple : décrire la Grande Bretagne à travers ses habitants, leurs habitudes, leurs moeurs... Bien évidemment, Little Britain est loin d'être un documentaire anthropologique, les personnages et les situations étant extrêmement parodiques.


Les personnages sont presque tous interprétés par Matt et David, qui ne lésinent pas sur les déguisements. A coté, les costumes d'Antoine De Caunes et de José Garcia lors de la grande époque de Nulle Part Ailleurs font presque sobres. Le nombre de personnages est assez important, certains n'intervenant que pour un ou deux sketchs, d'autres étant récurrents, et faisant fonctionner à merveille le comique de répétition.
Parmi ces personnages récurrents, notons Vicky Pollard, adolescente à l'embonpoint prononcé, délinquante juvénile et mère de plusieurs enfants de plusieurs hommes différents ; Daffyd, l'homosexuel toujours habillé de latex, cuir ou autre vinyle, clamant être le seul gay de son petit village gallois ; Sebastian, l'assistant du premier ministre (interprété par Anthony Head, survivant de Buffy) et fou amoureux de celui-ci ; ou encore Lou et son ami en chaise roulante, le pas-si-handicapé Andy.


En résumé, Little Britain nous fait rire des délinquants, des mère-célibataires adolescentes, des homosexuels, des handicapés, mais aussi des personnes de petites tailles (qui a dit nain au fond ?), des obèses, des travestis, des noirs, des vieux, des pauvres, des riches... Mais même si cette série est loin d'être politiquement correcte, elle n'est pas si choquante et irrespectueuse qu'un South Park par exemple, car les sujets sont soit abordés avec tact (rarement), ou avec une telle exagération et un côté absurde que le sketch ne peut choquer aucune personne de bon sens.
Deux saisons sont sorties en DVD, la première de 8 épisodes (un épisode dure environ une demi-heure), et la seconde, légèrement meilleure à mon goût car plus osée, mais aussi plus courte, car elle ne comporte que 6 épisodes. La troisième saison sera très bientôt diffusée sur les ondes anglaises, directement sur la BBC 1, alors que la première saison était d'abord passée par le satellite puis la TNT avant d'enfin arriver chez monsieur et madame tout-le-monde. Pour ce qui est de la diffusion française, elle a commencée début novembre sur TPS (sur Cinéculte le samedi soir à 22H25 et sur Cinextreme le vendredi à 20H).

Les DVD

Les coffrets (2 DVD) des saisons 1 et 2 de Little Britain sont pour l'instant uniquement disponible en import zone 2 depuis la Grande Bretagne (www.amazon.co.uk), en VO, sous-titres VO disponible (et qui peuvent être bien utile pour comprendre les personnages à la diction étrange, comme Vicky Pollard). Au niveau du son, rien d'exceptionnel, c'est du 2.0, mais le 5.1 n'aurait rien apporté de plus pour une série à sketch comme celle-ci.
En plus de l'intégrale de chaque saison, avec les traditionnels commentaires des auteurs/acteurs et producteurs, ces coffrets sont gorgés de bonus plus ou moins intéressants.

Bonus saison 1

8 épisodes pour une série aussi bonne est vraiment trop peu. Heureusement, les bonus sont là, et sont loin d'être anecdotiques. Les scènes coupées (qui durent plus de 40 minutes) valent à elles seules le détour. Loin d'être de vulgaires chutes de tournage, elles constituent de véritables nouveaux sketchs. Certains sont moins drôles que les autres il est vrai, mais beaucoup ont été coupés pour des raisons de format, ou parce qu'ils ne respectaient pas l'esprit général de la série.
Vous trouverez également dans les bonus 4 sketchs live issus d'un spectacle de charité. Mais si certains de ces sketchs sont déjà connus car adaptés de la série (et les inédits ne le resteront pas longtemps, car repris dans la saison 2 de la série télé), le traitement live, leur donne une saveur particulière, notamment grâce à l'interaction avec le public, qui connaît bien évidemment toutes les répliques cultes par coeur (comme le « no but yeah but no but... » de Vicky ou le « I am the only gay in the village » de Daffyd).
Figurent également dans les bonus l'épisode pilote (tous les sketchs ont déjà été vus dans les épisodes classiques), un best of de Rock Profile (une série plus ancienne de Matt et David, n'ayant pas eu le succès de Little Britain), des passages télé, un making of et d'autres petites surprises.

Bonus saison 2

La saison 2 étant encore plus courte que la saison 1, on est en droit d'attendre beaucoup de choses des bonus de ce coffret. Et toutes nos attentes sont comblées. Comme pour le premier coffret, les scènes coupées sont le gros morceau de ces bonus. L'ensemble de ces sketchs inédits dure presque une heure, et sont presque aussi bons que les épisodes. Beaucoup ont été coupés car trop osés, car Matt et David avaient peur que Little Britain prenne un tournant trop vulgaire (les fans de Groland devraient particulièrement apprécier certains de ces sketchs).


Mais la cerise sur le gâteau est un court épisode d'une vingtaine de minute réalisé pour une oeuvre de charité. Cet épisode fait interagir les personnages de Little Britain avec des guests stars aussi prestigieuses que Robbie Williams, Georges Michael ou encore Elton John (l'interview d'Elton par Daffyd vaut à elle seule l'achat de ce coffret). Bien qu'à part, cet épisode peut concourir au titre de meilleur épisode de la série.
Ce coffret comporte également d'autres petites surprises, comme un making of de cette saison, de nouvelles interviews...

Pour l'instant, Little Britain n'est diffusée que sur Série live, disponible sur TPS, et donc hors d'accès de la majorité des téléspectateurs français. Mais l'énorme succès rencontré en Grande Bretagne, ainsi que la qualité indéniable de cette série nous permet d'espérer une diffusion sur une chaîne hertzienne. Espérons juste que ce ne soit pas TF1 ou M6 qui diffuse ce monument de l'humour anglais dans une version française tronquée de tous les sketchs trop anglais, trop osés ou tout simplement intraduisibles. Une diffusion en VOST sur Arte ou Canal+ serait l'idéal. En attendant, pour ceux n'ayant pas accès à Série live, le seul moyen gratuit et légal de vous faire une idée est d'aller regarder les quelques clips sur internet, comme ici ou ici.

A découvrir

D'art d'art

Partager cet article
A voir

Mr. Bean

A propos de l'auteur

3 commentaires

  • asdrubal le gueux

    01/02/2006 à 15h24

    Répondre

    Alors là chuis ravi de voir que chuis pas le seul en France à connaître cette série, je commençais à desespérer....

    Je l'ai découverte grâce à une amie qui vit en Angleterre et m'a filé les dvd...C'est un bonheur absolu, du politiquement incorrect toujours drôle et souvent trash...Les 2 acteurs principaux sont hallucinants, d'un maquillage à l'autre, ils incarnent des dizaines de personnages différents...c'est outré et pourtant, on y croit et on s'attache à eux, même s'ils sont assez antipathiques pour la plupart...Mes persos préférés restent Vicky, Sebastian et Marjorie ("You, fattie!", mais ils sont tous géniaux...

    Moi aussi j'ai préféré la saison 2, même si j'étais déçu de ne pas retrouver certains personnages de la 1 (Dame Sally; l'Ecossais avec sa flûte ...) et même si elle est un chouia trop scato pour moi (voire dérangeante, cf "Bitty now!"...Comme le dit la critique, c'est un vrai phénomène de société en Angleterre, Lucas et Walliams sont devenues 2 stars...

    En espérant que si une chaîne hertzienne la diffuse un jour, elle le fasse en VO...La VF calquée sur l'humour anglais, on a vu le fiasco que ça peut donner avec [i]ABFab...

    Tout ça pour dire que si vous avez l'occasion de découvrir cette série, entre South Park et le Groland[/i] de Moustic, foncez !!

  • Anonyme

    08/06/2007 à 02h52

    Répondre

    Enooooorme !
    Les deux acteurs principaux sont si drôles que mes enfants, qui ne parlent pourtant pas encore anglais, adorent !
    Alors imaginez ce que ça donne quand on comprend tous les dialogues !!
    Personnellement je bute encore sur ceux de Vickie, l'adolescente délinquante, faut dire que sont débit est impressionnant
    Vivement une version VOSTF en DVD

  • Anonyme

    16/05/2008 à 14h39

    Répondre

    Bon article, à noter la saison 3 pèche peut être par une augmentation de la vulgarité (scènes de vomi dégoûtantes et exagérées), ainsi qu'un épuisement du comique de répétition, signe de la lassitude de Matt et David et de leur envie de passer à autre chose peut-être.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

Rubriques