6/10

Les Envahisseurs

Le combat de Mulder trente ans auparavant

David Vincent, un jeune architecte ambitieux, aperçoit une soucoupe volante en cherchant un raccourci que jamais il ne trouvera. Désormais, il connaît "leur" existence. Mais le fait est que les extraterrestres ont forme humaine et se mêlent peu à peu à la foule. Seul face à un monde incrédule, seul face à ces créatures redoutables, Vincent va mener un combat sans merci dans l'ombre. Héros inconnu, il va chercher à ralentir leur progression.

Imaginée par Larry Cohen, produite en couleurs à partir de 1967, cette série intitulée The Invaders dans sa version originale fut proposée aux téléspectateurs français en noir et blanc à partir du 4 septembre 1969. Quarante-trois épisodes de cinquante minutes furent tournés. Roy Thinnes est le grand personnage de cette série. Il joue le rôle de David Vincent, un jeune homme vigoureux, intelligent, calme et séduisant. Il est seul à combattre les envahisseurs, mais se débrouille plutôt bien. Il reçoit souvent l'aide passagère de compagnons de fortune, mais il est le seul à se préoccuper réellement de l'avenir de la planète, d'autant plus que souvent, les personnes qui sont mises au courant de la situation sont assassinées.

Les décors dans lesquels évolue David Vincent sont toujours fabuleux, et le fait que l'histoire se déroule à la fin des années 60 ajoute considérablement au charme de la série. Pas d'effets spéciaux, pas de retouche d'image. Et les acteurs d'un épisode, bien que parfois peu convaincants, nous charment tout de même la plupart du temps. Ils vont même jusqu'à nous faire rire. Quant aux extraterrestres, ils ne sont que symboliques, peu travaillés, mais toujours captivants, de par leurs façons de penser et leurs méthodes.

La série, ambitieuse à l'époque, est une des premières séries télévisées traitant de l'invasion d'êtres venus d'ailleurs. Et c'est une des premières séries à s'être maintenue aussi longtemps dans les programmes TV. Aujourd'hui encore, les épisodes de The Invaders sont souvent diffusés (sur France 3), et le temps qui s'est écoulé leur a donné encore plus de charme. Roy Thinnes traîne néanmoins comme un boulet ce rôle emblématique. Il n'est connu que pour ce rôle et pour une intervention tout aussi remarquable dans un double épisode de X-Files (Le Projet).

A découvrir

Z'amours (Les)

Partager cet article
A voir

Level One

A propos de l'auteur

3 commentaires

  • Anonyme

    01/11/2003 à 00h00

    Répondre

    Trop fort, cette serie, surtout que ben à la fin, on sait toujours pas comment il retrouve son chemin aprés avoir perdu son racourci... Et puis comme les envahisseurs ils ont le petit doigt en l'air, ben , on les reconnait. Waaah, terrible!!!!

    Le seul défaut, ca reste encore que les BN, ben, ils sont pas bons quand ils sont à la fraise... Ya pas, ceux au chocolat, il sont bien meilleurs, alors on se demande vraiment pourquoi ils ont inventé ceux à la fraise, qui en plus collent et resultat, on s'en fout plein les doigts... Et c'est pas faute d'avoir voulu les exorciser, mais comme je suis pas allé à carrefour entre temps, ben je sais pas si ca a marché, mais c'est pas sûr, cu que on avait pas pris de craie violette pour tracer le cercle magique... Donc, ben faut aller verifier...

    Sinon, ben si ca a pas marché, je me sert de ce site, où je sais que mon message sera entendu, pour lancer une lettre ouverte à monsieur LU:
    "Cher monsieur LU, les BN à la fraise, c'est pas bon, alors mettez du chocolats dedans ou retirez les du marché. J'ai avec moi le soutien de la deesse des orchidées (eventuellement déesse des néologisme à ces heures, coinnitiatrice du projet Babel II) avec moi.
    Signé, le dieu du néologisme..."


    Puisse mon message être entendu...

  • Filipe

    06/09/2007 à 13h17

    Répondre

    Génial

  • Anonyme

    26/09/2007 à 15h59

    Répondre

    ENFIN !

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

Rubriques