KZTV passe à la vitesse supérieure

Peu après avoir fêté les 15 ans d'un parcours riche en succès, Kazé à l'occasion du premier anniversaire de sa chaîne KZTV, tenait jeudi dernier une conférence de presse pour introduire le lancement de la nouvelle grille de programmes.

Nouveau logo, nouvel habillage et nouvelles émissions accueilleront les téléspectateurs de la chaîne à partir de cet automne, le tout s'appuyant sur le riche catalogue de l'éditeur et des partenariats bien sentis pour qu'à l'arrivée il y en ait pour tous les goûts à toutes les heures.

Les dingues d'animés pourront donc profiter d'un large spectre de genres à travers des séries quotidiennes classées par thématiques dont Guerilleros (« 100% mâle, 100% bien » avec par exemple du Ken ou du GTO), Ladies (qui proposera comédie, romantisme et humour), Kids (pour les petites têtes blondes) et du thriller avec Frissons, ainsi que d'autres plus originales, telles Come Back (pour voir ou revoir des classiques des années 80), Playmate (avis aux petits polissons), ou Le Lab dont l'ambition est de faire découvrir des œuvres atypiques et expérimentales qui s'éloignent des canons du genre.
Et côté longs-métrages il y aura des rendez-vous cinéma réguliers pour savourer le meilleur de ce que le long-métrage d'animation nippon peut proposer (La Traversée du Temps, Piano Forest, Mai Mai Miracle), avec parfois un programme Making Of à la clé.

Carrément bien également les programmes à la carte et les intégrales diffusées en marathon (le kif !). Désormais les téléspectateurs pourront donc régulièrement voter pour leurs programmes favoris et les deux séries les plus populaires seront programmées dans l'émission Makaz au rythme de deux épisodes par semaine, et la nuit du vendredi sera réservée à la diffusion d'une œuvre, sous forme d'intégrale, avec jusqu'à treize épisodes à la suite et d'un bloc (dans le donc très justement nommé Marathon) !

Une case hebdomadaire sera elle consacrée aux inédits, avec diffusion de séries récentes, best-seller ou cultes, mais jamais diffusées sur les chaînes françaises (Cobra The Animation, Fate Stay Night, Code Geass) et le manga aura aussi droit à son créneau avec l'émission Full Manga, réalisée en collaboration avec la rédaction du magazine AnimeLand pour passer en revue les meilleurs mangas sortis en France et garder un œil sur l'agenda des événements à ne pas manquer.


La culture japonaise ne se limitant pas aux seuls mangas et animés, KZTV accueillera deux fois par mois Moshi Moshi Music, présenté par Noémie « Virgin Princesse » Alazard-Vachet et Adrien Elric, où il sera bien sûr question de J-music et où le duo décryptera les tendances du moment, présenteront des reportages, des chroniques, un agenda et leurs coups de cœur pour une émission qui se veut à la pointe de l'actu musicale nippone et se propose d'élargir l'horizon de ceux qui penseraient (à tort) que la musique japonaise ce n'est que ce que l'on entend dans les openings et endings d'animés.
La J-music sera aussi présente chaque jour, avec des clips, des live et des behind the scenes de grands groupes tous styles confondus et on ajoutera pour (presque) compléter le tableau que le jeu vidéo aura aussi voix au chapitre, représenté une fois par semaine par l'équipe de Gamekult.

Pour finir ce rapide tour d'horizon, signalons enfin l'ouverture d'une plage quotidienne en semaine, sobrement appelée Le Show, afin de se retaper les saisons de Noob et de la Flander's et de préparer le terrain pour d'autres découvertes que l'on espère bien remuantes.

Et petit bonus pour fêter l'événement et faire découvrir la chaîne, KZTV sera accessible gratuitement tout le mois de décembre pour les abonnés Free box.


Pour rappel Kazé, créé en 1994, est racheté en août 2009 par Shogakukan et Shueisha, les deux plus gros éditeurs de manga au Japon, et ShoPro, l'une des plus importantes compagnies de licensing et de merchandising d'animation. Suite à ce rachat KZTV devient la première chaîne 100% japonaise diffusée en France, s'inscrivant dans l'esprit de Kazé et défendant une politique axée sur la découverte de la culture et des loisirs japonais. Presque reconnue « d'utilité publique » par beaucoup de mordus du manga et de l'anim', KZTV ne ménage visiblement pas ses efforts pour rester le top de la référence dans le domaine et continuer de propager la bonne parole, et cela est bon.

Amen.

Partager cet article

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

Rubriques