5.5/10

Jericho - Saison 1

Badaboum BOUM !

Oh ! Du post-apo sur le petit écran ? En voilà de l'excitante initiative ! Surtout, j'imagine, dans l'esprit de tous ceux qui, comme moi, adorent ce genre, ont trouvé leur eldorado aux travers des mésaventures de Max Rockatansky, des folies de Hoppy Harrington, des planches de Akira ou du tatanage de mutants dans Fallout ! Ah ! Que de bons souvenirs tout ceci remet à jour ! Que de profonds espoirs l'on serait en droit de projeter dans ce Jericho au pitch prometteur ! De quoi se sentir l'envie d'aller courir nu sur les Champs-Élysées en criant : « Tous aux abriiiiiiiis ! », non ? Puis tout d'un coup, c'est le drame : aux origines de cette production, le nom de Jon Turteltaub fait surface. Et avec lui, le souvenir de grands chefs d'oeuvres cinématographiques tels que Ninja Kids ou Rasta Rockett - pour ne citer que les meilleurs. Au fait, tant que je suis dans la désillusion et la panique totale : vous aimez les productions légères à la Aaron Spelling ?

Ca te barbera © 2006 CBS Broadcasting Inc
Ca te barbera © 2006 CBS Broadcasting Inc
Une fois n'est pas coutume, un seul paragraphe suffira pour balayer convenablement de ma grille des programmes ce Jericho, série catastrophique - dans tous les sens du terme - de la chaîne CBS. Brouillonne et répétitive, la réalisation n'arrive pas à la cheville des autres prétendants à l'utra-audimat. Plutôt correct mais sans réelle étincelle, le jeu des comédiens n'a rien de transcendantal. Barbantes à souhaits, les situations vécues par leurs personnages (dotés de charismes d'huîtres atomisées) sont sûrement pour beaucoup dans cette hécatombe de platitude. Car au milieu d'un monde censé s'écrouler, tension et vent de panique appropriés sont balayés par le sang froid et l'héroïsme. Là où les retombées nucléaires et le soulèvement d'une poussière étouffante auraient pleinement leur place, c'est l'ambiance chaleureuse et proprette qui continue d'exister. Et il faut attendre longtemps les retombées de l'inévitable chaos qui, face à la bravoure surhumaine de nos petits héros, peine à prendre l'ascendant sur l'ordre. Tout est sous contrôle ou le devient rapidement. En plus de ce marasme dégoulinant de bons sentiments et de multiples intrigues amoureuses dignes de Santa Barbara ou Beverly Hills 90210 - pour ne citer que les meilleurs too - les scénaristes ne peuvent pas s'empêcher de mettre systématiquement en orbite ce bon vieux patriotisme américain, cet amour biblique du prochain et cette idée d'une rédemption pour tout être. Avouez que pour une série se voulant post-apocalyptique, tous ces ingrédients - nobles mais irritants - sont quelque peu déplacés. La bombe atomique et ses conséquences seraient-elles un simple prétexte pour traiter autrement des problèmes de couples, de familles et communautaires ? A moins que l'origine de cette mise en quarantaine ne soit autre, le scénario étant tellement douteux qu'on pourrait s'attendre à voir débarquer dans ce drame tout et n'importe quoi.

Bien sûr, comme toute série TV avec du pognon dedans, Jericho se libère quelque fois de son image trop encenseuse. Il faut cependant reconnaître que, même distillés au compte-gouttes dans une tonne de déchets radioactifs préfigurés par des histoires secondaires insipides, des éléments de la trame principale intriguent, tiennent en haleine un jour non l'autre. Malgré tout, il m'a été difficile d'aller au bout, d'éprouver une quelconque accoutumance face à cette série blafarde, surfant avec malice sur le choc post-traumatique du 11/09. Face au succès mitigé de leur little boy - et parce que les fans le valent bien - les producteurs ont d'ailleurs eu du mal à accorder une seconde chance aux habitants de Jericho. Si l'annonce d'une seconde saison a été effectivement planifiée, elle devra se contenter de quelques épisodes pour clôturer son plan d'attaque. Mais d'ici là, nous ne serons peut-être plus de la partie pour en être les témoins...

A propos de l'auteur

11 commentaires

  • Vincent.L

    10/11/2006 à 11h39

    Répondre

    Une question : le pilote représente-t-il bien la série? Car perso je me suis arrêté là. Si c'est pareil tout le long, ça n'a aucun intérêt. Et effectivement, ça dégouline de niaiserie...

  • gyzmo

    10/11/2006 à 12h13

    Répondre

    Je pense que le pilote condense assez bien les nombreux défauts et les quelques qualités de la série. Sachant que ça s'agrave par la suite niveau niaiserie (l'épisode 5 ou 6, je sais plus, et son final du champ de maïs > une pure merveille de proutprout-la-praline...) tout en introduisant des éléments assez intriguant pour titiller la curiosité (le passé du perso principal, l'origine étrange de l'attaque). Mais l'ensemble reste très très très (= trop) ennuyeux tout de même. Pour le moment, en tout cas (l'espoir fait vivre, hein).

  • Djak

    10/11/2006 à 14h10

    Répondre

    pour ma part je trouve cette série du meme niveau que surface ou invasion l'année derniere

  • Choucroot

    27/11/2006 à 16h52

    Répondre

    j' ai tenu 30min du premier épisode > poubelle.
    En esperant ne rien manquer de grandiose par la suite...

  • Anonyme

    23/06/2007 à 10h32

    Répondre

    franchement, je trouve que vos avis s'alignent trop facilement sur celui de la critique de krinein...


    j'en suis au 15ème épisode et même s'il est vrai que les bons sentiment ont leur place (comme dans toutes les séries US, même Dexter), je trouve cette volée de bois vert bien injustifiée


    l'intrigue met quelques épîsodes à décoller et il y a certains passages un peu mous du zob, mais le tout reste passionnant et certains personnages sont réellement complexes


    au fil de la série on commence à découvrir les implications sociétales et géopolitiquers des bombardements et, franchement, jericho se hisse alors au niveau de très bonnes séries comme Lost ou 24

  • Anonyme

    13/10/2007 à 21h41

    Répondre

    super bon , moi j'ai adorer ecouter jericho ... ecouter le !

  • Anonyme

    14/11/2007 à 03h40

    Répondre

    bon, je suis relativement ok avec les avis série molle



    Mais faut pas pousser. Elle est pas mauvaise, certes très très américaine (trop) et d'un niveau général inférieur aux reste de leurs meilleurs productions. L'intrigue principale est suffisante pour accrochez a l'histoire, malgré la frustration qu'entraine la lenteur et les niaiseries de chaque épisode. La série est malgré tout d'une bonne facture en rapport d'autre merde que les télévisions française sont capable d'acheter ou même de produire... Jericho hérite d'une idée original mais la gâche dans un réalisation poussive et inadapté, mais tout cela reste plus que regardable. Je vous invite a vous faire votre propre idée en la regardant.



    ps: ne gâchez pas votre samedi soir quand même!!!

  • Anonyme

    29/11/2007 à 23h22

    Répondre

    Vous êtes tres dur avec Jericho je trouve!Pour ma part j'en suis au 16eme épisode et je peux vous affirmé que cette série reste tres passionnante mais si éffectivement elle a quelques passages fatiguants! Mais je vous promet que certains épisodes sont vraiment pas mal avec des intringues assez spécial! La série tient en hallaine et en étant arriver au 16eme épisode..encore beaucoup de choses ne sont élucidés! Cette série reste quand meme de bonne facture..

  • kou4k

    30/11/2007 à 01h14

    Répondre

    Perso, en voyant le synopsis, et en découvrant les premières minutes du film, je me suis senti venir un petit frisson d'excitation, et devenir très optimiste... 


    Meuh au bout d'une dizaine d'épisodes de survival dans un petit patelin chiants à souhait, j'ai l'impression d'assister à une rediff de 7 à la maison avec quelques rares surprises.


    Ca tombe vite dans le portnawak, et les péripéties s'enchainent mal.


    Bref, en plus de sentiments dégoulinants(on dit culcul la praline, au faite ^^), c'est pas super interessant.


    Pourtant, avec ce fond de guerre nucléaire, y'avait un sacré potentiel...

  • Anonyme

    08/08/2008 à 19h10

    Répondre

    pour moi cette serie est une merveile joné vue pas mal de serie mais franchement entendre les gens prler de greys anatomy comme si c est la meilleure voila pour moi la veritable poubelle ainsi que charlie jade et my name is earl.pour cette series j avous l histoire est un peu naz les evenement difficiles a croire ele est bourrer d idiallisme mais si on ragarde bien le personnage principale c est la ou en pourra vir que la serie a sens un but alors regarder au moin quelque episode de plus et donez moi vore avis

  • Anonyme

    28/06/2010 à 00h34

    Répondre

    c'est nul i l n'y a aucun rythme  plein d'invraissemblances   scenes tirées en longueur Bref super chiant

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

Rubriques