4.5/10

Isa

Il y a quelques mois de cela, Isa se voyait totalement remanié : théoriquement plus beau, plus sympa, plus intéressant, bref, correspondant mieux aux attentes des lectrices. Le changement de formule, c'est une récurrence dans les magazines féminins, un peu comme les numéros spécial régime au mois d'avril : on sait que l'on n'y échappera pas. Maintenant que tout le monde a pu s'habituer au nouveau concept du magazine, il est temps de rendre notre verdict.

Et ça continue, encore et encore...

Lire les magazines féminins en ce moment, ce n'est pas franchement folichon. A part Cosmopolitan qui continue à tirer son épingle du jeu, les autres semblent englués dans une routine qui leur interdit tout renouveau. C'est donc avec une certaine fatigue que l'on retrouve les mêmes thèmes partout, des couvertures qui se ressemblent, et des photos plus banales les unes que les autres. Et Isa ne fait pas exception.
A la manière de Glamour, Isa tente d'impressionner par sa couv', en affichant les plus gros chiffres possibles ("101 dérapages de stars"...). Niveau mode, rien de franchement exceptionnel, nous retrouvons donc les mêmes rubriques et les mêmes thèmes que chez la concurrence. Par contre, Isa n'a pas tenté de récupérer l'humour de certains autres magazines féminins.
Ce qui relève le niveau dans Isa, ce sont les rubriques sur la vie en société, par exemple sur le couple ou sur les collègues. En effet, le magazine donne de vrais conseils - ou en tout cas, aide à relativiser certains problèmes auxquels nous nous retrouvons tous confrontés un jour ou l'autre. Faute de faire rire, Isa calme. C'est un bon début.

Deux pas en avant, trois pas en arrière.

A la vérité, les changements sont peu nombreux, et la majorité coulent le magazine plutôt que de l'améliorer. La modification la plus notable, c'est-à-dire le rangement par catégorie, a presque de quoi faire peur. Parce qu'à présent, tout est parfaitement rangé, rien ne dépasse. Un vrai modèle d'ordre.
Quant aux autres changements, ils concernent surtout le coté visuel, qui ne présentait pourtant pas de gros défaut auparavant. Au menu, format plus petit, pour coller à la mode du magazine que l'on peut mettre dans son sac à main, et couvertures réétudiées, plus flashy par exemple.
Malheureusement, rien de ce que l'on était en droit d'attendre n'est présent.

Faute de réel renouveau, Isa se tire une balle dans le pied. C'est d'autant plus regrettable qu'une campagne de publicité a été lancée pour promouvoir la nouvelle formule. Au risque de passer pour une réactionnaire, j'ose le dire : c'était mieux avant. Et pourtant, ce n'était déjà pas extraordinaire.

A découvrir

Enigma X

Partager cet article

A propos de l'auteur

4 commentaires

  • Meow

    20/03/2006 à 11h26

    Répondre

    Dawa a dit :
    Faute de réel renouveau, Isa se tire une balle dans le pied.

    Et oui, ISA est une vraie blonde ^^

  • Anonyme

    11/05/2007 à 21h06

    Répondre

    Personellement je trouve ça un peu...facile mon avis à moi c'est que la nouvelle formule est bien mieux que l'ancienne c'est vrai qu'il faut parfois changer un peu pour changer celles auxquelles on s'adresse!! J'attends mon Isa tous les mois avec impatience dans mon boulot c'est pas n'c'ssairement toujours très drole et mon Isa me permet de m'evader un peu

  • Anonyme

    12/05/2007 à 09h50

    Répondre

    Mouef, même si Isa s'est un peu améliroé (disons qu'il a dû trouver son rythme de croisière) je le trouvai toujours mieux avant. Ca ne m'empêche pas de l'acheter tous les mois parce qu'il faut bien lire quelque chose pendant les nombreuses heures de transports, mais c'est sans doute le féminin que je lis avec le moins de plaisir.

  • Anonyme

    18/10/2007 à 22h11

    Répondre

    Vous devriez réfléchir un peu avant d'écrire. la nouvelle formule d'ISa n'a strictement rien à voir avec la précédente ni d'ailleurs avec les autres féminins. C'est devenu un journal drôle, bien écrit, insolent, bien plus piquant que la presse féminine en général. Enfin un journal intelligent qui sort du lot. La formule précédente était d'une bêtise afflgeante. des article plats, gnangnans, d'une rare bêtise. La mode est peut être pointue mais au moins elle donne le ton, et les photos sont bien souvent très belles. Le format et le découpage du journal sont hyper agréables et changent du modèle habituel des féminins. J'attends chaque mois avec impatience mon Isa qui dérange visiblement, renouvelle le genre, et nous rend plus intelligent!

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

Rubriques