A DECOUVRIR
6/10

Inrockuptibles (Les)

CHRONIQUE EXPRESS

Après avoir traversé les années et dépassé de loin son 500ème numéro, le magazine créé en 1986 décide cette année de faire peau neuve. Aïe, est-il bien rock'n'roll de vouloir attirer le plus grand nombre à base de sujets convenus et d'avis consensuels ? En voulant traiter le plus de sujets possibles, Les Inrockuptibles avaient déjà fini par ressembler à une parution généraliste à l'esprit rock dilué : cinéma, littérature, bd, jeu vidéo, télé... On se croirait parfois devant Télérama.

Le problème réside surtout dans la partie des critiques musicales, qui a délaissé depuis longtemps la découverte de nouveautés pour se consacrer essentiellement aux groupes déjà connus, voire "dans le vent", et se contente d'alimenter les débats habituels sur le sujet. Certes, les auteurs ont du style, et le magazine reste une sorte de référence, mais pour combien de temps ?...

Partager cet article

A propos de l'auteur

3 commentaires

  • KaSuGayZ

    29/04/2006 à 12h14

    Répondre

    Je n'ai pas lu la nouvelle version, je l'ai juste eu entre les mains... Et déjà c'était plus les Inrocks.

  • hunt

    29/04/2006 à 20h16

    Répondre

    les "vrais" inrocks, c'est pas un peu comme l'esprit canal ?

  • rooroo

    02/05/2006 à 14h29

    Répondre

    Au cours de l'année dernière, j'ai acheté à plusieurs reprises le magazine. Il me bottait bien, alors je me suis lancé dans l'abonnement pour la nouvelle formule.
    Erreur grave, après l'avoir feuilleté, je me suis rendu compte que ce magazine qui se définit comme "news culturel" était en fait une sorte de magazine politique.
    Maintenant qu'ils ont eu le retrait du CPE, j'aimerais bien avoir le retrait de mon abonnement.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Rubriques