6.5/10

Heroes - Saison 2

S’il y a une série inégale dans les productions américaines actuelles (à part Lost), c’est bien Heroes. Cette deuxième saison en est le parfait exemple.

Attention : cette critique peut contenir quelques éléments de « spoiler » sur la saison 1 et 2 d'Heroes, sans pour autant dévoiler la fin de cette dernière.


"Yat... terre" © NBC Universal
S'il y a une série inégale dans les productions américaines actuelles (à part Lost), c'est bien Heroes. Si l'événement télévisuel de la saison 2006/2007 a largement rempli les poches de Tim Kring (son créateur) et de ses collaborateurs (les scénaristes, producteurs, NBC...), il a aussi ravi des millions de téléspectateurs sur l'ensemble du globe. Des téléspectateurs, qui même s'ils ne sont pas tous fans des super héros et « freaks » issus des comics, ont été passionnés par ces « gens normaux qui se découvrent des pouvoirs extraordinaires ». Malgré une fin de première saison largement en dessous des attentes que l'on pouvait porter en elle, le succès nous a logiquement apporté une deuxième saison qui, pour cause de grèves des scénaristes, n'est composée que de 11 épisodes.

Ridicule ?


"Kamihamiha ?" © NBC Universal
Après un combat (foireux ?) contre Sylar en fin de saison dernière, tous les persos sont dispatchés un peu partout. Dès le premier épisode et pour les trois épisodes qui suivent, Heroes saison 2 part dans tous les sens. Développant aléatoirement les histoires, s'étendant dans les scènes anecdotiques inutiles et introduisant sans cesse de nouveaux personnages dotés d'habilités fantastiques : West, un « flying man-lover boy » insignifiant (aux yeux qui menacent constamment de sortir de leur orbite) ; Monica Dawson, la « copycat » plutôt stupide ; Maya (le plus gros gag de la saison), l'immigrée mexicaine aux méchants yeux noirs qui tuent quand elle est pas contente ( !). Il faut bien le dire : avec ces premiers épisodes, on croit que la série est définitivement tombée dans le ridicule et dans l'absence d'intérêt (les histoires de lycée de Claire Bennet, ses mensonges pathétiques ; toutes les virées de Maya et de son frère). De plus, comment ne pas douter face à des effets spéciaux parfois totalement ratés (la scène de romance envolée avec Claire Benett, qui rejoint facilement les pires moment de n'importe quel Superman ; le voyage en Ukraine de Noah Bennet avec un gros tableau en tâche de fond...), face à une mièvrerie grandissante (encore la romance de Claire...) et face à des protagonistes qui affirment un peu plus à chaque épisode leur futilité et leur caractère de remplissage (toute la famille Sanders).

Espoir ?


"Mais où est donc Uma Thurman ?" © NBC Universal
Heureusement, à partir du cinquième épisode, centré sur le père de Parkman (et ses fabuleuses capacités), la série redonne de l'espoir. Entre rêve et réalité, une partie de cet épisode (le meilleur de la saison ?) révèle de belles surprises et une tension jubilatoire. L'épisode 5 voit aussi l'apparition d'Elle, la « femme électrique » (Kristen Bell, sortie de Veronica Mars, qui met bien deux épisodes avant d'arriver à donner à son personnage un peu de pesanteur). Dès lors, les mystères autour de la Compagnie (comment ne pas trop s'embêter à trouver un nom d'entreprise...), du virus « shanti » et des liens qui unissent tous les héros mènent les débats. Certaines histoires et certains persos sortent du lot, notamment Peter, Adam (le charismatique et sympathique David Anders, échappé d'Alias), Matt et Hiro (malgré ses « yata ! » devenus largement risibles). Les scénaristes se plaisent à jouer avec les barrières spatio-temporelles, la pression d'un ennemi récurrent, les mensonges, les manipulations et les retournements. Mais on s'ennuie toujours autant lors des scènes inutiles (comme le voyage interminable d'Hiro au Japon du XVe siècle). En outre, la répétition de bouts de scènes d'un ou des épisodes précédents, non pas dans le résumé initial de l'épisode, mais bien à l'intérieur de l'épisode, est un procédé assez énervant.

Finalement, entre bons points et mauvais points, la saison 2 d'Heroes s'achève sans saveur, comme la première. Une chose est désormais sûre et certaine : Tim Kring et ses collègues sont juste bons pour créer quelques bonnes séquences mais sont totalement incapables de donner une réelle consistance à leur programme sur un épisode entier. Dans quelques années, on dira sans problème que la série avait fait beaucoup de bruit... pour rien.

A noter que la saison 2 a été diffusée en VOD par TF1.


Heroes – Saison 2
Épisode 1 : Four Months Later
Épisode 2 : Lizards
Épisode 3 : Kindred
Épisode 4 : The Kindness of Strangers
Épisode 5 : Fight or Flight
Épisode 6 : The Line
Épisode 7 : Out of Time
Épisode 8 : Four Months Ago
Épisode 9 : Cautionary Tales
Épisode 10 : Truth & Consequences
Épisode 11 : Powerless

A propos de l'auteur

15 commentaires

  • Umbriel

    12/09/2007 à 17h36

    Répondre

    J'ai cru comprendre qu'elle n'avait pas si bien marché que ça, donc on peut se demander ce que ça vaut une telle offre ^^


    3 euros par épisode, c'est un peu abusé quand même !!

  • Bzhnono

    09/12/2007 à 15h35

    Répondre

    Les 4 premiers épisodes de la saison 2 sont sans intérêt, les 4 suivants redonnent quelques couleurs à la série mais sont loin de convaincre...les 3 derniers arrivent enfin à montrer quelque chose de bien.


    La deuxième saison de Heroes ne m'a pas plus déçu que ça vu que depuis la fin de saison 1, je n'en attends plus grand chose.


    Heroes (saison 1 et 2) me fait penser à un pétard mouillé. On en a fait tout un plat et puis finalement, à cause d'effets spéciaux bancals, d'histoires partant dans tous les sens (de plus en plus de nouveaux persos sans beaucoup de disparition, d'où une intrigue qui part dans tous les sens et souvent dans le n'importe quoi), de romances insipides et de faux départs, la série tombe dans le banal et l'inoriginalité constante... Une très grosse déception.


     Pas plus de 5/10 à mon sens (et je suis encore gentil).

  • Perco

    09/12/2007 à 15h44

    Répondre

    Une critique pleine de justesse, mais qui selon moi ne "va pas" avec une note pouvant être considérée comme bonne. Simple remarque.


    Mention spéciale pour l'hispano et la copycat, purs produits marketings ! Ou comment reconcerner les communautés hispaniques et afroamericaine...

  • valmont

    09/12/2007 à 16h57

    Répondre

    Ta critique est bonne et assez juste. Il est vrai que la première
    moitié de la saison 2 est décevante et peine à faire avancer
    l'intrigue, à cause d'une trop grande dispersion des personnages. La
    fin de la saison est déjà plus efficace et présente un rythme plus
    satisfaisant. En fait, Heroes est une série très frustrante car elle
    possède un véritable potentiel qui pourrait combler tous les fans mais
    ce potentiel est assez maladroitement exploité dans ce deuxième volume.
    Dommage...

  • Anonyme

    09/12/2007 à 17h11

    Répondre

    Comment casser une série qu'on a apprécié auparavant, on croirait voir une critique des Inrocks


    Pour ma part, je l'ai trouvée bien, sans être extraordinaire, elle reste largement au dessus de beaucoups d'autres séries ...

  • Perco

    09/12/2007 à 19h28

    Répondre

    Mais aussi bien bien bien en dessous de plein d'autres.

  • Vincent.L

    09/12/2007 à 19h40

    Répondre

    Oui oui un 6.5/10 alors

  • valmont

    09/12/2007 à 20h01

    Répondre

    Comment casser une série qu'on a apprécié auparavant

    Il s'agit juste d'être objectif. Moi j'ai vraiment adoré la première saison, mais il faut bien admettre que la deuxième est tout de même moins bonne et un peu décevante. Cela dit je suis d'accord avec MrParator, cette série reste malgré tout au dessus de beaucoup d'autres...Espérons juste que Tim Kring aura retenu la leçon et compris ses erreurs afin de nous offrir un troisième volume digne du premier!

  • Anonyme

    07/01/2008 à 20h16

    Répondre

    en voyant la premiere saison je me suis dit ha enfin une serie avec des super heroes qui a du potentiel et qui va devenir enorme contrairement aux 4400 qui commencait bien mais qui s'est ecroulé de saison en saison.La premiere saison de heroes est tres bien bon rythme mise en scene impecable personnages assez charismatiques mais un final vraiment decevant trop vite baclée mais bon on a vu pire la saison 2 quand a elle pars dans trop de direction a la foi pour n'aboutir en fin de compte a rien de concret la periode ou hiro est au japon medievale est particulierement ennuyeuse l'ajout de nouveaux perso est bien mais la trame scenaristique ne decolle pas beaucoup.Une saison 2 vraiment decevante je trouve et loin d'etre a la hauteur de l'attente des fans qui ont d'ailleurs protesté s et qui a été entendu et pris en compte par tim kring pour la saison 3!Bref une serie qui aurait pu vraiment revolutionner le genre mais qui s'es perdu et emmeler les pinceaux vraiment dommage!A ce qui parait la saison 3 devrait etre explosive avec les camps des gentils et des mechants qui se forment et qui s'affrontent. J'attends de voir ca!  

  • Anonyme

    13/02/2008 à 16h23

    Répondre

    Potentiellement énorme, la série se cherche, et ne se trouvent pas.


    La saison 1 est bonne, certains épisodes très bons, d'autres moins... Le final est quant à lui pathétique. On aurait pu s'attendre à ce qu'ils reprennent tout cela en mains pour la saison 2 mais le résultat est mitigé. Bref on reste sur l'impression de la saison 1 : amer et léger. 


    Personnellement j'accorde une chance à cette série à cause de la grève des scénaristes...


    wait and see...

  • Umbriel

    30/03/2008 à 01h56

    Répondre

    On prend les mêmes et on recommence...


    La saison 1 avait été bonne pendant 23 épisodes, gâchée par un final, très moyen...


    La saison 2, bah, c'est un peu pareil en moins bien... Ca part dans tous les sens durant les premiers épisodes, des histoires ici et là, on voit pas trop le lien, mais on se dit que ça va faire comme dans la saison 1, que tout est lié et tout... Mais non, ça reste très très brouillon et décevant...


    On retrouve la même façon de faire (comme avec l'épisode flash back). 


    Il y a pas mal de portes "ouvertes" pour la suite, pas mal d'événements assez prévibles qui pourraient se produire.


    Un dernier conseil, regardez la saison d'un coup... Sinon, c'est assez frustrant. Car il y a tellement d'intrigues parallèles qu'il faut parfois attendre 2 épisodes pour voir la suivante.


    Certains effets spéciaux sont très très en deça de ce que nous avait habitué la saison 1, bref, dommage... 


    Il serait peut être temps, comme bcp de série à "succès", d'y mettre un terme avant que ça ne parte dans le n'importe quoi.  

  • Anonyme

    12/07/2008 à 00h19

    Répondre

    Pffffff... N'importe quoi ! Cette saison 2 est génial ! Je kiff cette série et tout ce que vous dites c'est stupide... Raa j'suis grave venere la !!! >O<

  • Anonyme

    17/07/2008 à 23h59

    Répondre

    je trouve la critique assez injuste , bonne serie , certe un peu plus lente que la premiere saison , mais pas moins bonne.

  • Anonyme

    07/08/2008 à 16h25

    Répondre

    Je viens de voir le dernier épisode de cette saison 2 sur la une et je comprends mieux maintenant pourqquoi tf1 a choisi une heure de diffusion aussi tardive. Cette saison est tout simplement pitoyable. Beaucoup d'incohérence dans le scénario, des personnages qui frise le ridicule (qui a dit Hiro ou encore Claire...) et en plus on dirait que le montage a été fait par un boucher mongolien (la faute sans doute à un nombre d'épisodes insuffisant pour autant d'intrigues)


    Je ne peut que conseilller à tf1 de diffuser la saison 3 à 4h du matin, toujours le mardi.

  • Anonyme

    06/09/2008 à 16h43

    Répondre

    La série montre au contraire des héros surhumains trés humains. La psychologie des personnages prime et l'intrigue est moins décoiffante que dans la première saison mais c'est un recentrage nécessaire après le foisonnement un peu brouillon du primer opus et de sa fin abrupte...


    Moi en tout cas j'aime bien...

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

Rubriques