Help me help you - Saison 1 - Preview

Preview de la série

Nouvelle sitcom de ABC, Help me Help you risque de passer totalement inaperçue. Ce serait même tout à fait légitime. Les créateurs sont inconnus, les acteurs le sont autant hormis Jane Kaczmarek (la mère de Malcolm) et son potentiel comique est fantomatique, ce qui est le plus dommageable, malgré trois bonnes premières minutes.

Le pitch est pourtant alléchant et théoriquement riche en situations humoristiques. La série raconte la vie de Bill Hoffman, thérapeute réputé, qui conseille un petit groupe de personnes à problèmes alors qu'il a lui-même du mal à y voir clair dans sa vie. Chaque épisode est donc l'occasion de voir le docteur en train de vouloir récupérer son ex-femme mais également des scènes des soucis personnels de ses patients. On compte un homme qui n'admet pas son homosexualité (tiens, comme Tobias de Arrested Development, il lui ressemble d'ailleurs...), un autre qui a tenté de se suicider, une jeune femme à côté de la plaque niveau relation sociale, une dingue des psys et un patient forcé par la loi de suivre une thérapie. Voilà donc un bon petit groupe d'allumés en puissance, mais encore faut-il savoir les utiliser, ce que les scénaristes n'ont jamais réussi à faire.

Un constat tombe au bout des premiers épisodes : la série n'est pas drôle. Pas une scène rigolote, pas une réplique qui fait mouche, pas même une chute marrante, rien du tout pour dérider les zygomatiques. Et Qu'y a-t-il de pire qu'une sitcom pas drôle ? Malheureusement pas grand chose tant le genre ne se veut pas révolutionnaire côté réalisation, action ou sentiment. Ce fait tient avant tout à la qualité d'écriture, incroyablement classique dans les dialogues et les moments comiques plus visuelles. Les personnages ne sont pas intéressants, Bill Hoffman en tête. Il est particulièrement énervant et son caractère obsessif ne le rend jamais attachant. Et comme l'histoire est basé sur lui et non sur ses patients, la série coule toute seule. Même Jane Kaczmarek ne peut relever le niveau, comme quoi la qualité comique tient avant tout au scénario.

Help me Help you essaie d'utiliser les nouveaux codes du sitcom (réalisation en extérieur, montage dynamique, incrustation de textes, ...) mais ne se révèle jamais drôle. A partir de ce constat, il n'y a rien à ajouter si ce n'est se demander combien de temps elle tiendra à l'antenne. Quelques passages comiques semblent pourtant prêts à jaillir. Mais sans personne pour les écrire, on n'est pas près de les voir.

A découvrir

Black books

Partager cet article

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

Rubriques