8.5/10

Hawaii Five-O : Coffret DVD Saison 1

Melrose Place, 90210 (Berverly Hills en VF), Knight Rider (K2000 en VF), Charlie's Angels (Drôles de Dames en VF) les reboots d'anciennes séries sont légion ces derniers temps, mais peinent en général à trouver leur public à cause d'une réalisation souvent trop moyenne. Qu'en est-il d'Hawaii Five-O (Hawai Police d'état en VF) ?

La série


Steve McGarrett et Danny Williams, partenaires de choc !

Démarrant sur le même générique (les producteurs n'ont pas osé y toucher et c'est tant mieux !), la série nous narre les exploits de la Police d'Etat, une unité spéciale mise en place par le Gouverneur de l'état d'Hawaii pour s'occuper des crimes les plus graves ayant été perpétrés sur l'île. L'équipe de choc est dirigée par le Commandant Steve McGarrett, ancien SEAL, et se compose de 3 membres supplémentaires : l'inspecteur Danny Williams, l'ancien inspecteur Chin Ho Kelly et sa cousine Kono tout juste sortie de l'école. Leur quartier général se situe dans le bâtiment de la court suprême de l'état de Hawaii, (Aliiolani Hale) qui se trouve derrière la célèbre statue Kamehameha (oui oui, je vous jure que je n'invente rien, on la voit super bien dans la série et elle ne représente pas Tortue Géniale... !).


En pleine analyse scientifique...

Chaque épisode est un petit peu un stand-alone (il se regarde sans lien avec le reste) même si le fil rouge lancé dans le tout premier épisode avec l'assassinat du père de Steve McGarrett se fait de plus en plus présent au fil de la saison. Les intrigues tournent souvent autour de divers trafics. Hawaii étant une île, les principaux crimes qui y sont commis sont des transports de clandestins ou de drogues. Le gros intérêt de ces différentes histoires est de pouvoir être lié à des communautés différentes à chaque fois. Hawaii étant une sorte de carrefour proche de l'Asie, on retrouve beaucoup d'intrigues avec des coréens, mais aussi des japonais et des chinois. Il y a aussi le côté colonisation qui est traité, avec les halles (c'est le mot qu'ils utilisent pour parler des blancs).


Petit briefing entre amis

Le fil rouge reste très bien traité et les indices que Steve McGarrett trouve sont vraiment examinés un par un et les scénaristes prennent leur temps pour tout définir correctement. Ils en profitent d'ailleurs pour nous laisser sur un cliffhanger (suspense de fin de saison) complètement insupportable... Heureusement que la série n'a pas été annulée, je pense qu'ils se seraient mis beaucoup de fans à dos... !

Les personnages


L'invincible McGarrett !
Steven "Steve" McGarrett (Alex O'Loughlin)
: Ancien SEAL (l'élite de la marine américaine), le Commandant McGarrett doit faire face à l'assassinat de son père par Victor Hesse dès les premières minutes de la série. Steve McGarrett a tout pour lui : il est ultra balèse (il évite de justesse des voitures qui lui foncent dessus dans des endroits étroits, il maîtrise pratiquement tout le monde en combat rapproché...), il a une rigueur sans faille, il parle couramment hawaïen et chinois (mandarin)... Ses qualités ne sont plus à démontrer. Il est, en général, l'homme de la situation quand tout va mal. Malgré toutes ses qualités, les scénaristes en ont fait le "soldat" parfait, c'est à dire qu'il fait (ou dit) exactement ce qu'on pense qu'il va faire (ou dire), exactement quand on s'attend à ce qu'il le fasse (ou dise). Petit exemple : au moment d'une autopsie, le mort reçoit un SMS qui dit "Il est à tes trousses" et il faut que ça soit McGarrett qui dise "Dommage qu'il n'ait pas reçu l'avertissement à temps..." avec un air ultra sérieux. Cependant cet aspect de McGarrett (que j'adore, je dois l'avouer) est un peu tourné en dérision puisque Danny l'appellent sans cesse Commander Obvious (Commandant Evidence) !


Good Ol' Danno !
Daniel "Danny/Danno" Williams (Scott Caan)
 : Inspecteur de la police d'Honolulu, il sera recruté un peu au hasard par le Commandant McGarrett qui vient de former l'unité de police d'état. C'est le flic qui se définit par sa chemise et sa cravate (une cravate à Hawaii ?!) mais aussi qui respecte toujours "les règles et les codes". Pas d'entorse au règlement avec Danno, même quand il se met en colère... Toujours loyal envers ses amis (il ira très loin pour défendre l'honneur de son ancien équipier), il sera un atout de poids pour l'équipe, de par son esprit analytique très poussé. En effet, il déduit les choses très rapidement, ce qui permet à la police d'état de réagir au quart de tour et, parfois, d'avoir un coup d'avance sur les ennemis. Séparé de sa femme (avec qui il se dispute souvent), il se démène pour continuer à voir sa fille malgré ses horaires de travail chaotiques.

 

 


Déterminé à sauver son témoin !
Chin Ho Kelly (Daniel Dae Kim)
 : "Ha le coréen de Lost !" Oui oui, c'est bien Daniel Dae Kim qui se retrouve dans la peau de l'une des recrues asiatiques de la police d'état. D'ailleurs, dans le bêtisier, on voit un des personnages secondaires se tromper sur son prénom et l'appeler Jin-Soo (son nom dans Lost) ! Chin Ho est un ancien membre de la Police d'Honolulu, qui a été destitué après une sombre affaire de corruption qui n'a jamais été prouvée (cette affaire refera surface en fin de saison et vous aurez le fin mot de l'histoire). Il doit endurer le fardeau des soupçons et a du mal à travailler avec ses anciens collègues. L'acteur apporte un véritable plus à la série de part son caractère toujours très droit (ce respect et cette droiture sont dues à son côté asiatique), qui fait qu'il se met dans des situations parfois bien compliquées... De part sa grande expérience, il sera l'un des meilleurs renforts de l'équipe sur le terrain.


Elle est belle hein... ?

Kono Kalakua (Grace Park) : L'atout séduction de la série est la cousine de Chin Ho Kelly. Elle ne croit pas une seule seconde aux accusations de corruption qui pèsent sur lui et fera tout pour le défendre. C'est une ancienne surfeuse professionnelle qui vient d'être diplômée de l'école de police d'Hawaii. En tant que rookie, elle n'a pas encore beaucoup d'expérience du terrain et c'est celle qui fait le plus d'erreurs dans l'équipe. Cependant, elle apprend au fur et à mesure, et n'hésite pas à envoyer des coups de pieds bien placés à ses assaillants. L'ancienne de Battlestar Galactica retrouve un rôle qui lui permet d'utiliser tout ce qu'elle avait appris dans sa précédente incarnation : des techniques de combat, une plastique avantageuse qu'elle utilise pour les missions d'infiltration...

Les guests : Ils ne sont là que pour un seul épisode mais ils sont là quand même ! C'est un ajout considérable au casting car la plupart de ces "invités" ont leur petite renommée : quel plaisir de revoir Kevin Sorbo (Hercules) dans une série TV ! C'est toujours sympathique pour le téléspectateur de revoir des têtes qui lui sont familières et d'essayer de se remémorer d'où elles viennent. Je dois avouer que je me suis pris au jeu et que j'ai dû pas mal me creuser la tête à plusieurs reprises. Ces apparitions constituent un gros coup de boost pour la série et on retrouvera sans nul doute ce genre de chose dans la saison 2 (en tout cas, je l'espère).

Mini liste (non-exhaustive des guests) :
Kevin Sorbo (Hercules)
James Remar (Dexter)
Dane Cook
Rick Springfield
James Kyson Lee (Heroes)


Miam Grace Park...
Le coffret

Le coffret reste tout ce qu'il y a de plus standard pour un coffret DVD de série. Il contient 6 galettes de 4 épisodes chacune. Dans chaque dvd, il y a les scènes coupées disponibles pour les épisodes correspondants. Ces dernières ne sont pas franchement folichonnes et n'apportent malheureusement rien de spécial à l'histoire (oui, je sais, vous me direz qu'elles ont pas été coupées pour rien mais quand même !). Parmi les bonus sympathiques, on peut citer le classique bêtisier qui montre l'équipe dans des situations pour le moins embarrassantes (Alex O'Loughlin aurait du mal à apprendre ses répliques si l'on se fie à ces petits gags), mais aussi le passage de Grace Park et Daniel Dae Kim avec les producteurs au Comicon de San Diego pour présenter la série (elle n'avait pas encore été diffusée à l'époque). Les autres bons sont beaucoup plus anecdotiques (Grace Park nous fait visiter Hawaii, l'enregistrement studio du générique...) mais ils sont en général très courts donc facilement regardables au détour d'un épisode.

Conclusion ?


La fine équipe, les cheveux dans l'eau

Pour faire très court, j'ai véritablement regardé cette première saison avec énormément plaisir. C'était pas gagné au début, vu l'appréhension que j'ai avec tous ces reboots complètement ratés qui gâchent d'anciennes très bonnes séries. Pour Hawai Five-O, nos amis américains ont réussi à garder l'esprit de la version précédente, tout en la transposant à notre époque. On se retrouve donc avec plus de cascades, plus d'explosions (budget oblige) mais aussi avec une équipe qui utilise des moyens bien plus modernes pour... traiter des cas qui ne sont pas sans rappeler ceux de la série originelle ! Les acteurs jouent parfaitement leur rôle (La palme pour Alex O'Loughlin qui m'a fait énormément rire du début à la fin avec ses répliques complètement téléphonées... j'adore !) et on s'accroche même aux personnages secondaires. Je ne peux que vous conseiller de vous plonger (oh oh oh) à corps perdu dans la série, c'est du très bon divertissement !

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

6 commentaires

  • naweug

    10/06/2011 à 23h18

    Répondre

    Même pas divertissante, c'est simplement trop mauvais. Malgré le 'beau gosse' O'Loughlin..http://television.krinein.com/hawaii-5-0-saison-1-20894/critique-16259.html

  • Anonyme

    01/07/2011 à 16h13

    Répondre

    Y a pas mal de personnages qui ne servent à rien. Le mec de Lost il reste dans leur QG et ses potes l'appelle quand ils ont besoin qu'il fasse une recherche pour eux. Les scénaristes mettent souvent des gamins dans les histoires de façon à ce que la nana puisse faire du babysitting, le personnage principal se la pète à mort, et enfin le blond, c'est le seul mec normal. Il vanne son pote parce qu'il en fait des tonnes, et râle tout le temps parce qu'on lui tire dessus sans arrêt. Et pourtant c'est vrai, c'est une série plutôt sympathique et parfois y a pas besoin de plus dans une série.

  • Dido

    04/07/2011 à 11h43

    Répondre

    Je regardais la série originale à l'époque, et sans être fan, j'appréciais beaucoup. Apparemment les seules choses qu'ils ont conservées ici, ce sont le générique et le décor. Je ne suis pas du tout tentée.

  • Anonyme

    04/07/2011 à 17h42

    Répondre

    bin... moi j'aime bien personnelement! Je trouve qu'on passe un bon moment en regardant cette série. cependant Je ne suis certainement pas experte et je n'ai pas d'argument ou quoi que ce soit qui puisse vous inciter ou autre à la regardé...

  • GrandPoil

    26/01/2012 à 14h21

    Répondre

    Idem, on regarde vraiment cette série avec plaisir, et le générique de début fait un pti frisson (souvenir souvenir)!http://television.krinein.com/hawaii-fi ... 18075.html

  • OuRs256

    26/01/2012 à 15h03

    Répondre

    GrandPoil a dit :
    Idem, on regarde vraiment cette série avec plaisir, et le générique de début fait un pti frisson (souvenir souvenir)!
    http://television.krinein.com/hawaii-fi ... 18075.html


    C'est plus que du frisson... Perso j'ai laissé les génériques de début et de fin en intégralité alors que d'habitude je les passe et ça me soule. Non vraiment, une excellente surprise que ce reboot !

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

Rubriques