Changeons notre regard sur la différence : campagne publicitaire de l'association Noemi

Loin des campagnes chocs ou moralisatrices, l'association Noémi nous offre un petit film émouvant sur le polyhandicap perçu par les enfants et les adultes.


DR.

Le 3 décembre dernier, pour appuyer la journée internationale des personnes handicapées, l'association Noémi a dévoilé sa nouvelle campagne publicitaire.

Réalisé par l'agence Léo Burnett et en collaboration avec Google, le film montre plusieurs volontaires mimant les grimaces qu'ils voient dans un écran.

Parents et enfants, séparés par une cloison, font face à cet écran sur lequel des personnes mettent en scène différentes grimaces.

(c) Association Noémi

 

Les deux partis jouent le jeu jusqu'à ce qu'une petite fille polyhandicapé rentre dans le champ : là, seuls les enfants continuent le jeu.

Pourquoi ? Parce que l'enfant continu à y voir un jeu, alors que son père ou sa mère y voit une jeune fille différente et laisse la gène s'installer.

Montrant ainsi la différence de perception du handicap de l'enfant et de l'adulte, l'association pointe du doigt le regard sur la différence en appelant les adultes a retrouver leurs yeux d'enfants

A propos de l'auteur

Chasseur de père en fils, je mets tout le monde d'accord en me nourrissant exclusivement de l'actualité. Croustillante, dramatique, joyeuse, culturelle, ou drôle... tout dépend de ma faim et du cuisinier !

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

Rubriques