6.5/10

Grand Journal (Le)

Le Grand Journal est une émission sympathique à regarder du coin de l'oeil. Et la preuve que l'esprit Canal a déserté la maison.

Canal+ et son fameux esprit Canal, c'était en grande partie Nulle Part Ailleurs (NPA). Toute une époque, toute une ambiance. Mais toutes les bonnes choses ont une fin, et c'est en 2001 que disparaît l'émission culte, sur la pente descendante depuis quelques années ; Guillaume Durand, Nagui, Thierry Dugeon ou le couple Emmanuelle Gaume/Philippe Vandel n'ont pu empêcher la chute. Burger Quiz ou 20h10 Pétantes auront été des étoiles filantes dans le ciel de la quatrième chaîne. Depuis la rentrée 2005, Le Grand Journal initialement présent entre 19h10 et 19h50 se voit ainsi confier la tranche phare de Canal+ avec le Grand Journal, la Suite.

Trop de blabla, pas assez de Canal

Deux parties pour ce talk-show en direct et deux objectifs plutôt bien définis : une première partie dédiée à la politique et une deuxième plus artistique, en considérant comme de l'art le fait de faire la promotion d'un album ou d'un film. Et pour présenter ces deux émissions finalement différentes, deux équipes de choc.

A ma gauche, Michel Denisot et Ariane Massenet sont assistés de Jean-Michel Apathie et Ali Badou pour cuire sur le grill les politiciens de divers horizons, cuire à feu très très doux. Pour prendre un exemple concret, sur une semaine, se seront succédés François Hollande, Michèle Alliot-Marie, Julien Dray et Xavier Darcos. L'émission n'est pas franchement un modèle d'émission politique. Les questions incisives sont, la plupart du temps, plutôt mises de côté et le ton est volontiers badin. Ali Badou, par ailleurs critique littéraire du Grand Journal, est l'un des plus mordants de l'équipe, sans pour autant faire plus de mal que ne pourrait le faire un chihuahua édenté. L'autre mordant est Bruno Donnet qui, avec la Petite Question, va justement poser une question qui dérange. Une seule. Qui débute l'émission et sera bien vite oubliée.

A ma droite, le duo Massenet-Denisot est accompagné de Laurent Weil, le critique cinéma maison, et de Tania Bruna-Rosso pour la musique. Pas besoin de décrire ici Laurent Weil tant il a officié durant de longues années sur les marches du Festival de Cannes. De toute façon, son rôle n'est finalement que peu intéressant dans cette deuxième partie consacrée à la bonne humeur. Et à la promotion. Difficile d'occulter le but non-avoué de cette suite. Evidemment vous ne verrez là pas la dernier César, ni de la musique pointue; puisque souvent ce sont les films et musiciens à succès qui se voient l'honneur de faire la fermeture du Grand Journal. Le spectateur a d'ailleurs l'impression de voir un peu toujours les mêmes têtes : Clovic Cornillac, Kad Merad, Gad Elmaleh, Mathilde Seigner... Parfois, par chance, on assiste à un live comme au grand temps de NPA, même si la qualité musicale a diminué. Pour preuve, c'est la très tendance Tania Bruna-Rosso qui est propulsée critique musique...

Vous reprendrez bien un peu de rire.

En réalité, les débats et les interviews ne semblent pas être la priorité de l'émission, mais plutôt une façon de combler les trous entre les différents intervenants. Car Le Grand Journal, comme auparavant Nulle Part Ailleurs ou 20h10 Pétantes, est l'occasion de découvrir de nouveaux talents comiques. Les Deschiens, les Robins des Bois, De Caunes et Garcia, autant de bons comiques lancés par Canal+. Qu'en est-il du Grand Journal ?

Comme à l'époque NPA, il y a tout d'abord LA présentatrice Météo. Une jeune fille, fraîche et pimpante, drôle et impertinente. Bref, rien de bien nouveau chez Louise Bourgouin malheureusement. Côté dispensable, il y a également Thomas N'gijol, dont le Top 5 n'est en général pas drôle. Le Jamel Comédie Club ne peut pas sortir que des comiques talentueux. Au contraire de Yann Barthès dont le Petit Journal Actus et le Petit Journal People sont de petits instants vraiment très drôles. Autre rendez-vous incontournable : le Service Après Vente des Emissions d'Omar et Fred qui est certainement l'une des grandes découvertes de l'émission. A tel point que plusieurs DVD sont déjà sortis. Et pour finir, il ne reste qu'à nommer le Boîte à Questions qui clôt Le Grand Journal avec les réponses des invités de l'émission précédente à des questions posées par les téléspectateurs. Intéressant, drôle et sympathique.

Il est d'ailleurs possible de visionner quelques extraits sur le site du Grand Journal.

Esprit Canal, es-tu là ?

Grâce à des séquences humoristiques de qualité et aussi grâce aux piliers de Canal+, les Guignols de l'Info et le Zapping, Le Grand Journal sait séduire le téléspectateur même si le fond de l'émission, politique et promotion artistique, est plutôt décevant. Mais demander plus serait sans doute difficile à cet horaire. Loin (de l'idéalisé ?) Nulle Part Ailleurs, Le Grand Journal est une émission sympathique à regarder du coin de l'oeil. Et la preuve que l'esprit Canal a déserté la maison.

Partager cet article
A voir

Strip (Le)

A propos de l'auteur

Intéressé par beaucoup trop de sujets, nazonfly est en charge de la partie Musique Krinein depuis quelques années. Ce qui ne l'empêche pas de visiter les territoires des livres, du cinéma, des médias et même de sciences et tech.

21 commentaires

  • hunt

    28/06/2005 à 12h24

    Répondre

    de 19H a 20 H 50 ?? mais ca sent le retour a l'ancienne facon NPA ca !!! avec le coin du plateau reserve aux guignols !!

    manque de bol pour moi, les parents vont zapper a 20H pour le sacro-saint JT de PPDA ....

  • Selena

    28/06/2005 à 12h29

    Répondre

    L'émission 20H10 pétantes ne sera diffusée que le vendredi et le samedi laissant place nette au Grand Journal , la semaine.

  • nazonfly

    28/06/2005 à 12h58

    Répondre

    Espérons que les invités auront un peu plus de temps de paroles que pour le Grand Journal et 20h10 Pétantes...

    Supprimer une des deux émissions n'est pas idiot étant donné le nombre incalculable d'invités qui faisaient leur promo sur les deux émissions la même semaine.

  • gyzmo

    09/04/2008 à 14h29

    Répondre

    Petite précision : l'intégralité des 6 ou 7 dernières émissions du Grand journal sont disponibles sur le site de canal (et non que des extraits ). Certes, elles sont morcelées en parties (les pubs en moins héhé), mais elles sont consultables gratuitement dans leur intégralité.


    Autrement, après des années de vaches maigres, la reprise en main de l'émission du soir par Denisot et consors a largement de quoi faire oublier Nulle part Ailleurs (qui volait bien plus bas niveau qualité et diversité tout de même). Les débats dits politiques ne sont pas si stériles que cela (tout dépend des invités et de leur pertinence, je dirais) et dans le cadre d'une émission grand public de divertissement, à une heure très raisonnable, voilà  un programme qui a son utilité. C'est fun, parfois instructif. Puis bon, je préfère les blagues à Denisot que celles de Ruquier. Et de loin.


    ps : le top 5 de Thomas N'gijol, je trouve ça rarement drôle aussi, tiens. Il est meilleur en one man show.

  • hiddenplace

    09/04/2008 à 15h06

    Répondre

    Je ne connaissais pas trop le Grand Journal, et en fait je trouve ça divertissant et souvent intéressant (sous réserve des invités aussi hein^^) Sinon merci Gyz de m'avoir fait découvrir qu'on pouvait voir le Grand Journal même sans télé


    Dans les trucs que je trouve moyens, moi c'est surtout le SAV d'Omar et Fred (c'est un peu trop répétitif, même si je sais qu'ils en jouent bcp), du coup ça me saoule un peu. A choisir, je préfère justement le top 5^^ 

  • weirdkorn

    09/04/2008 à 23h32

    Répondre

    C'est quand même une bonne émission le grand journal. Des grands classiques (guignols, zapping) et ils peuvent recevoir du très lourd. Je me souviens d'un jour où il y avait Will Smith et Zinedine Zidane côte à côte. Tout le monde ne peut pas faire ça. Mais ce qui est top, c'est surtout le petit journal en fait !

  • Anonyme

    22/05/2008 à 21h50

    Répondre

    1h40 d'antenne, si on enleve la pub, la politqie, et la haine journaliere deversée par les guignols, il ne reste plus que du lechage de botes fait aux majors CIné et musique, et rarement quelques invités issu du monde culturel qui viennent exposer un point de vue parfois interessant... dommage

  • Anonyme

    24/07/2008 à 17h40

    Répondre

    je suis pas d'accord: il y a quand même certaines têtes connues: will smith, georges clooney...Sinon plutôt d'accord pour thomas n'gijol pas super ces blagues mais j'adore les guignols, le zapping, la météo de louise bourguoin et le petit journal de yann barthès.

  • Anonyme

    25/09/2008 à 22h11

    Répondre

    je trouve le grand journal tres bien. dommage qu'il y ait omar et fred sinon c'est sympa.

  • Anonyme

    01/10/2008 à 13h26

    Répondre

    Une de mes amies de province souhaiterait assister au grand journal. Comment procéder pour obtenir deux places, en sachant qu'elle sera sur Paris du jeudi 13 novembre au mardi 18.


    Merci de bien vouloir m'indiquer la procédure d'inscription ou le numéro de téléphone où je pourrais joindre le service chargé de la sélection .


    Catherine Vinot

  • Anonyme

    08/04/2009 à 19h55

    Répondre

    c'est pas brillant. c'est amusant une fois puis voila. l'animateur est digne d'un poulpe. Les guignols ont bien perdu   en regardant Omar et Fred j'ai compris que les robins des bois étaient de grand intellectuels. enfin sortie du zaping c'est vide de sens. ça peut faire sourire mais certainement pas rire

  • nazonfly

    08/04/2009 à 20h20

    Répondre

    Et malgré tous ces défauts, c'est quand même ce qu'il y a de mieux à cette heure-ci!

  • Anonyme

    08/04/2009 à 21h19

    Répondre

    Louise Bourgoin miss météo ? je croyais qu'elle s'était lancée dans le cinéma et qu'elle avait laissé sa place à Pauline Lefèvre : ou bien elle revient de temps en temps (c'est possible), ou bien elles se ressemblent tellement totues les 2 qu'on peut se tromper ( c'est encore plus possible).

  • nazonfly

    09/04/2009 à 09h56

    Répondre

    Cette critique date d'un an. A l'époque, Louise Bourgouin était encore au Grand Journal

  • Anonyme

    05/07/2009 à 16h36

    Répondre

    Très bonne émission en particulier avec ali


    badou

  • Anonyme

    07/02/2010 à 12h25

    Répondre

    L'émission reste intéressante mais Ariane Massenet et Pauline Lefêvre font vraiment tâches ! Aucun contenu dans les questions que pose Ariane et Pauline se la joue pseudo louise Bourgoin mais il lui manque le charisme et l'humour de la première. Domage que ces deux personnes restent sur le plateaux !

  • nazonfly

    17/04/2013 à 07h24

    Répondre

    Ça fait presque 5 ans que j'ai écrit cette critique sur Le Grand Journal que je ne regarde presque plus en partie parce que c'est devenu, depuis que le Petit Journal a vu son temps d'antenne augmenter, une émission irregardable avec des invités qui n'ont jamais le temps de placer un mot (bon et aussi en partie à cause des enfants

    (et aussi en partie à cause de Touche pas à mon poste)
    ).
    Mais ces temps-ci Olivier Pourriol balance sur l'émission : http://www.telerama.fr/medias/ollivier- ... ,96115.php
    Faut dire qu'à chaque fois que je le voyais je me demandais bien ce qu'il pouvait apporter à l'émission...

  • Loïc Massaïa

    17/04/2013 à 08h34

    Répondre

    nazonfly a dit :
    Ça fait presque 5 ans que j'ai écrit cette critique sur Le Grand Journal que je ne regarde presque plus en partie parce que c'est devenu, depuis que le Petit Journal a vu son temps d'antenne augmenter, une émission irregardable avec des invités qui n'ont jamais le temps de placer un mot (bon et aussi en partie à cause des enfants
    (et aussi en partie à cause de Touche pas à mon poste)
    ).
    Mais ces temps-ci Olivier Pourriol balance sur l'émission : http://www.telerama.fr/medias/ollivier- ... ,96115.php
    Faut dire qu'à chaque fois que je le voyais je me demandais bien ce qu'il pouvait apporter à l'émission...


    Oui j'ai vu ça. Mais rien d'étonnant vu que le grand journal à toujours été une émission de promotion, que ce soit culturelle ou politique, qui se situe dans un créneaux horaire très grand public. Il ne faut donc ni contrarier le très grand public en invitant des inconnus sous peine de ne plus être regardé, ni contrarier les célébrités en apportant un regard critique sur leur travail car sinon ils ne viendront plus. D'où les invités consensuels et le cirage de pompe permanent. Tout ça sous couvert soit disant intervenants critiques qui restent dans des cases sinon virés ou sous contrôle en n'étant pas à l'antenne (les critiques cinés avec leur "choix de la semaine"), ou qui le font sous la protection morale de l'humour (le petit journal, Omar et Fred) sans aller non plus bien loin niveau critique, ça reste fait pour plaire au public sans brusquer les moqués.
    Bref pour moi c'est une vraie émission de merde. Rien que la présence d'Ariane Massenet depuis tout ce temps (ce n'est pas possible que les producteurs ne se soient pas rendu compte que non seulement elle sert a rien mais qu'en plus ses questions sont les plus navrantes de l'histoire de la télé) reste la preuve que cette émission ne cherche pas à voler plus haut que les pâquerettes, ce qui fait que forcément, elle sent les pieds.
    Donc pour moi ces "révélations" n'en sont pas, mais ça fait toujours du bien d'avoir confirmation de ce qu'on pense.

  • gyzmo

    17/04/2013 à 11h34

    Répondre

    Loic, t'es pas à la page. Omer et Fred, Massenet, ça a été remplacé par bien pire^^
    D'ailleurs, en lisant mon com de 2008, j'ai l'impression d'être schizophrène

    Il m'ait arrivé de zyeuter depuis, et pour faire vite, l'émission est devenue le sanctuaire de la léchouille. En même temps, cette évolution me paraît normale dans le sens où Denisot et consorts sont cernés par une foule de plages impertinentes (Les Guignols, Yann Barthès, le gars d'Action Discrète) et surtout plus ou moins drôles imho.

  • nazonfly

    17/04/2013 à 13h25

    Répondre

    C'est une constante depuis la fin de Gildas/Decaunes, chaque année on croit qu'on a touché le fond mais l'année suivante, c'est pire.
    Tiens ça me fait penser à une remarque qu'a faite Philippe Vandel dans une émission : quand le Grand Journal a reçu Nabila, ils ont dû se plier à un certain nombre d'exigences concernant les questions qu'ils pouvaient poser; quand Decaunes a vu la liste des questions qu'ils devaient éviter de poser à Béatrice Dalle, ils l'ont annulée...

  • Loïc Massaïa

    17/04/2013 à 22h52

    Répondre

    oui, j'avoue ca doit faire 1 an - 1 an et demi que je n'ai pas regardé une seule seconde de cette émission.
    Qu'elle empire ne me semble pas surprenant. Et j'ose à peine imaginer "pire" qu'ariane massenet. Le gouffre est sans fond ?

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

Rubriques