A DECOUVRIR
7/10

Noir Désir - Des visages des figures

Après plusieurs albums dont la qualité n'est plus à démontrer : Veuillez rendre l'âme (à qui elle appartient), Du ciment sous les plaines, Tostaky, Dies Irae (live), 666 667 club et One trip one noise (album de remixes), Noir Désir nous revient avec Des visages, des figures.
Après ouverture du blister on tombe nez à nez avec une pochette au graphisme très sympathique, et soit dit en passant, qui campe l'ambiance du disque. On insère le Cd dans la platine. Presque 70 minutes... pas mal. Play !

Premier choc. Noir Désir a évolué. Leur musique s'est diversifiée, affinée, et a gagné de manière stupéfiante en maturité. On est tout de même un peu désarçonné, mais ça ne dure pas, la maîtrise des morceaux est bien trop évidente. Pourtant, on ne se perd jamais : les repères sont nombreux et indiquent souvent un retour aux sources, aux premiers albums. Évidemment ça plaira surtout aux fans de la première heure. Pour les autres, ceux qui ont pris le train en route, avec 666 667 Club, ils risquent d'être déçus... et de percevoir de la fatigue plutôt que de la nouveauté... En effet, à part Son style 1, cet album Des visages, des figures et très, très, très calme. Non pas au niveau des paroles, toujours aussi acérées, mais plutôt au niveau du tempo. Et en plus comme souvent le tout à un air acoustique, ça fait vieillot, mais ça participe grandement à une écoute plus attentive de l'auditeur et à une entrée dans sa sphère intime.

Les pistes, au nombre de 12, donnent un aperçu complet de ce que Noir Désir est capable de faire. On notera que certains morceaux ont été construits à l'aide d'autres artistes. Le vent nous portera, single de l'album, et merveilleusement porté par une ligne de guitare de Manu Chao. L'Europe, en collaboration avec Brigitte Fontaine, est désespérément long, plus de 23 minutes... avec un rythme lent et peu de relief. Pas forcément une réussite, comparé à ce que Brigitte Fontaine a réussi à accomplir avec M... Des armes prend des paroles de Léo Ferré en ajoutant un fond musical .

Des visages, des figures est une évolution de Noir Désir qui ne saurait contenter tout le monde. Certains y verront le génie musical, d'autres la lenteur monacale, mais chacun pourra trouver un morceau qui lui correspond.

Partager cet article

A propos de l'auteur

Guillaume est le fondateur et le rédacteur en chef de Krinein. Curieux et passionné par la culture au sens large, il poursuit sa route sur les chemins tumulteux de la critique culturelle.

6 commentaires

  • Anonyme

    16/07/2003 à 00h00

    Répondre

    Je n'ai pas encore eu l'occasion d'écouter les autres albums de Bernard Cantat et de ses compères maiss en tous cas celui là est selon moi réussi. Les singles diffusés à la radio sont tout aussi honorables que les autres titres quoique plus abordables (ce qui en soi n'est pas un défaut). Un titre se détache: des armes qui est malheureusement beaucoup trop court. Le texte de Léo Ferré est sublime et la voix de Cantat en fait un pur moment de grâce.

  • Anonyme

    11/10/2003 à 00h01

    Répondre

    pure prestige , ce doit d'etre dans la discographie de tout musicomaniaque qui se respecte , dès les premieres notes l'envoutement commence.

  • Anonyme

    02/12/2003 à 00h02

    Répondre

    je sais 10 c'est la perfection mais là on peut dire qu'ils ont réussi à atteindre cette perfection en se servant du système pour faire passer des idées contre celui ci. C'est du grand art tout simplement.
    ils ont porté et porteront encore des générations de contestataires sur leurs épaules ils étaient vraiment supers. en concert, en album dans les médias (pas à profusion inutile). bravo les gars.
    par contre attention pas de best of!!!!

  • Anonyme

    09/06/2004 à 00h03

    Répondre

    10, ce n'est pas encore assez pour le plus grand groupe de France voir du monde, avec des textes troublants, une musicalité démente, leurs prises de positions, solidarité et sens moral il n'y a rien a redire a part qu'ils sont tout simplement énorment. Bercée depuis ma plus petite enfance par la voix de B. Cantat, je ne cesserai jamais de dire qu'ils ont par leur génie fait remonté le niveau de la musique française. Bravo les gars.

  • Anonyme

    12/06/2004 à 00h04

    Répondre

    Selon moi, noir désir est une réussite exceptionnelle du rock français et un groupe incontournable a l'echelle mondiale... Ecoutez seulement ces chansons a la fois douces et empreintes de rage ou de pessimisme "Un jour en france" ; "A la longue" ; "A ton étoile" ; "Aux sombres héros de l' amer" ; "L'hommme pressé" Un son magnifique et des paroles extra!!!

  • Anonyme

    13/04/2008 à 17h07

    Répondre

    Le meilleur groupe de rock français sans hésitation


    Noir Désir, ce n'est pas que des sons et des textes magnifiques, c'est tout un message d'espoir derrière leurs musiques


     Des armes, Comme elle vient, Aux sombres héros de la mer, Lost ...

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Rubriques