1/10

Free Radio Linux

Ça n'a pas grand intérêt mais ça m'a fait beaucoup rire. Je ne sais pas si vous avez des gens dans votre entourage qui sont fans de Linux, cet OS manifestement beaucoup plus stable que Windows (quoi que maintenant avec XP...) mais parfaitement inutile vu le nombre d'applications et de jeux qui tournent dessus. Un peu comme un mac mais en moins cher. Eh bien on remarque qu'ils s'émerveillent de trucs parfaitement intéressants. Certes c'est parfois techniquement bien foutu, mais ça ne sert à rien. Du genre : "Oh les gars, j'ai changé quatre lignes de code à mon noyau et je l'ai recompilé" ou "trop fort ! j'ai développé mon plug-in pour GIMP. Ça m'a pris 40 heures mais c'est bien mieux que de le télécharger". Et bien pour ces gens, on a créé la Free Radio Linux. Après avoir téléchargé un plug-in winamp, vous allez pouvoir écouter en streaming et pendant un an 24h/24 7j/7... une voix synthétique qui va "lire" les 4,2 millions de lignes de code que forme Linux. Avouez que c'est magnifique...

Allez soyons sympa, peut-être que les amateurs de techno prendront plaisir à sampler des trucs du genre "movm.l DEF_REGS(%pc),&0x3fff".

Partager cet article

A propos de l'auteur

    3 commentaires

    • Anonyme

      31/05/2003 à 00h00

      Répondre

      quelques remarques:
      1. XP malgré sa stabilité ( de façade) ne comporte aucun système de droits d'accès, donc tu peux aisément supprimer un autoexec.bat ... et les virus aussi
      2. les virus sont quasi inexistant sous Linux
      3. la majorité des serveur sur la planète sont sous Linux pour des raison tout de même pas stupides
      4. Si pour les jeux c'est vrai, pour les appli c'est faux tu peux tout à fait utiliser par exemple du .doc avec OpenOffice ... et puis jouer ça n'a jamais fait avancer la science
      5. on a aussi le droit d'être passionné et de découvrir comment ça marche ... comme tu as peut-être démonté quelques machines étant petit

      ps: c'est aussi c'est gens qui connaissent les entrailles du système sur le bout des doigts qui permettent de réaliser des appli qui ne plantent pas et qui sont plus rapides...

    • Anonyme

      17/10/2003 à 00h01

      Répondre

      Hmm, mon cher "visiteur", j'pense qu'il faut prendre les propos du sieur CBL au second degré, il est bien evident que les divers distribution Linux ont de gros avantages sur n'impote quelle version de windows, mais c'est absurde de nier que pour l'utilisateur lambda, qui joue la moitié du temps et qui tappe des courriers ou va sur le net l'aure moitié, Windows (XP entre autre) convient parfaitement, malgré tous les defauts du monde qu'on poura lui trouver ... Alors bien sur c'est beau Linux, c'est beau les gnous ... mais tres franchement c'est pas fait pour le gars moyen, sauf s'il a pas envie de se payer une licence windows, ce qui est une autre affaire, cela dit ... la "grande majorité" des serveurs ne tournent pas sous Linux, loin s'en faut, sous UNIX c'est une autre affaire, mais c'est vite oublié Solaris, HP-UX, AIX et consorts ...
      Enfin tout ca pour dire que la derision dont fait preuve CBL me semble en corelation direct avec l'absurdité du site en question ... au demeurant assez drole

      Un autre visiteur, qui travaille regulierement sous Linux mais qui aime bien faire la part des choses ...

    • Anonyme

      14/04/2010 à 08h26

      Répondre

      bravo , continue a critiquer .visiblement tu n'a pas la capacitée actuellement de comprendre l'interet de GNU/Linux...en meme temps si pour toi un  ordinateur n'est qu'une console de jeu ce n'est pas etonnant .En te souhaitant de le comprendre un jour

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

    Rubriques