La FOX ne rigole plus (et nous non plus)

Triste temps sur la FOX qui a décidé de mettre au placard deux de ses plus brillantes comédies. Faute daudience suffisante, Kitchen confidential et surtout Arrested development compteront cette année seulement 13 épisodes.

Après seulement 3 épisodes, Kitchen confidential qui raconte la vie dun grand chef un peu trash se voit donc directement arrêté sans avoir vraiment eu le temps de convaincre le public.

Du côté d'Arrested development, rien ne dit que la série puisse dépasser une troisième saison. Les directeurs de la chaîne annonceront prochainement si elle sera définitivement supprimée ou non. En tout cas, cette décision n'annonce rien de bon. La série qui n'a jamais obtenu de bonnes audiences avait été sauvée par le succès critique, recevant même l'Emmy Award de la meilleure comédie.

On peut craindre avec de telles décisions l'arrêt définitif de ce genre de séries, décalées, à lesprit vif et surtout politiquement incorrectes. C'est triste de voir qu'une série comme Arrested development qui casse sans concession la religion ou le gouvernement soit suivie par si peu de personnes (4 millions de fidèles acharnés), montrant ainsi une mentalité américaine peu ouverte. La série est en fait beaucoup plus appréciée des Européens et cela montre un clivage de plus en plus important dans la façon de penser. Quel dommage pour Arrested development qui est à mon avis la meilleure sitcom de ces dernières années, et de très loin. La famille Bluth nous manquera si elle nest pas reconduite. Comment va-t-on rire maintenant ?

Partager cet article

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

Rubriques