7/10

Flight of the Conchords - Saisons 1 & 2

Flight of the Conchords est un peu l'anti Fame. On se souvient tous de cette école d'art où des élèves brillants interprétaient des tubes à longueur d'épisode, sur leur route vers le succès. Et bien là, c'est tout l'inverse. Deux losers cherchent la gloire dans la musique et ont bien du mal à la trouver.

Bret (Bret McKenzie) et Jemaine (Jemaine Clement) sont donc deux musiciens cherchant le succès et la fortune dans cette capitale culturelle qu'est New-York. Problème : ils sont néo-zélandais, totalement inconnus, leurs chansons sont bizarres et personne ne comprend leur accent. Leur seule vraie fan, Mel (Kristen Schaal) est une groupie complètement obsédée par ses deux idoles. Et leur manager, Murray (Rhys Darby), est un fonctionnaire de l'ambassade de Nouvelle-Zélande, cherchant à donner un sens plus artistique à sa vie. Difficile alors de percer entre concerts minables dans des lieux improbables, vies amoureuses chaotiques et chansons complètement barrées.


Bret et Jemaine.

It's business time

Flight of the Conchords est bien plus qu'une série. Au départ, il s'agit avant tout d'un groupe, composé des mêmes Bret & Jemaine. Ces kiwis se sont surtout fait connaitre grâce à des chansons humoristiques et réalistes sur un peu tout et n'importe quoi. Outre les différents intertitres de cette Kritique, on peut trouver dans leur répertoire des titres tels que The most beautiful girl in the room, The humans are dead ou encore Too many mother uckas. Leur humour fait mouche et bien vite, ils s'exportent. D'abord en Angleterre, où la série est créée au format feuilleton radio à la BBC. Puis aux USA, où la série est produite par la prestigieuse chaîne HBO.


DR.

Hiphopopotamus vs the Rhymenocerous

Du coup, on retrouve évidemment des chansons tout au long de la série. Elles viennent s'intercaler parfaitement dans l'histoire, et c'est là que l'éclectisme et l'humour des deux compères éclatent. Tout d'abord, ils ne se limitent pas à un style, passant aussi facilement par le rap que par la house, la techno ou la folk. Mais surtout, leurs textes drôles et absurdes se fondent complètement dans le ton de la série en général. Ce ne sont pas des entractes musicaux mais bien des parties de l'histoire, voire le principal intérêt du feuilleton. Le tout dans une ambiance "fait à la main" kitchouille de bon aloi et avec toute la maladresse qui caractérise les personnages.


Foux Da Fa Fa.

Foux Da Fa Fa

Alors forcément, on s'attache aux deux perdants. Leur inadaptation à la société étazunienne et les personnages improbables rendent la série complètement décalée et drôle. Tout du moins sur la première saison, où les chansons sont de haute volée. La deuxième saison (qui ne compte que 10 épisodes) montre qu'il est difficile de se renouveler quand on veut intégrer autant la musique à une série et s'avère décevante comparée à la première. Ça reste malgré tout une série agréable à suivre, tant elle peut surprendre par son côté déjanté à peu de frais.

La série est à ce jour inédite en France mais on peut facilement s'en procurer les DVD.

Pour vous donner une idée, voici une des chansons les plus sages de la série:

Flight of the Conchords réussit donc l'exploit d'être une série drôle et musicale, au moins sur une saison en tout cas. Si vous aimez l'humour absurde, décalé de personnages inadaptés et les chansons rigolotes qui restent dans la tête, cette série est faite pour vous.

Partager cet article

A propos de l'auteur

4 commentaires

  • naweug

    12/09/2012 à 14h29

    Répondre

    J'ai toujours hésité à la regarder... c'est vraiment si bien que ça, ou est ce quand même un peu nian nian ?http://television.krinein.com/-25545/fl ... 19569.html

  • cubik

    12/09/2012 à 15h26

    Répondre

    c'est très absurde surtout
    un peu mou
    mais les chansons sont vraiment droles, en tout cas en saison 1

  • froo

    12/09/2012 à 15h28

    Répondre

    Je n'en avais jamais entendu parler, mais ça a l'air intéressant. Et puis ça me ferait une bonne alternative à Glee !

  • OuRs256

    12/09/2012 à 17h53

    Répondre

    Perso, j'ai adoré la première saison =D

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

Rubriques