7/10

Fear Factor - La loi de la peur

Imaginez un monde où vos plus grandes peurs deviennent réalité. Un monde où il vous est donné d'affronter à mains nues vos angoisses les plus profondes. Un monde où les phobies que vous pensiez avoir triomphalement refoulées ressurgissent à l'improviste. Bienvenue à Fear Factor, où ne règne qu'une seule loi, la loi de la peur. Six candidats et trois épreuves majeures par émission. Au final... la finale et un vainqueur qui empoche 10 000 euros. Huit émissions ont été tournées en juin dernier en divers endroits d'Afrique du Sud. La première a été diffusée vendredi 14 mars. Retour sur le nouveau phénomène en matière de télé-réalité, déjà diffusé dans 14 autres pays.

NOM :

Fear Factor, rebaptisée La Loi de la Peur pour nous autres Français moyens.

LIEU DE NAISSANCE :

Etats-Unis d'Amérique, là où tous vos rêves finissent un jour par se réaliser. Il était tellement facile d'exploiter les phobies, ces pathologies qui sont vraisemblablement les plus répandues au monde.

PRESENTATEUR :

Denis Brogniart, dont la plus célèbre et la plus remarquable apparition télévisuelle fut sa présentation de Koh Lanta, acte II. Ce journaliste sportif de 35 ans, avait selon ses termes, le rôle d'arbitre et de coach auprès des valeureux candidats de Fear Factor. Il finit son interview parue vendredi 14 mars 2003 dans le Parisien en affirmant à la manière de ces grands philosophes que sont les David Trézéguet et autres Marcel Desailly, que pour affronter ses angoisses, le physique joue un rôle mineur. C'est le mental qui compte le plus pour gagner.

CHAINE :

Qui d'autre que TF1 pour devoir exploiter de cette manière le plaisir narcissique de certains candidats à vouloir à tout prix réaliser un exploit à la télévision. Les heureux géniteurs de ces agitateurs de Star Academiciens et autres Robinson Crusoés en herbe aperçus dans Koh Lanta n'ont pas hésité une seconde à s'approprier le concept qui avait vu le jour sur NBC.

PRODUCTEUR :

Qui d'autre que Endemol, la société détentrice des droits de Case Production (Les Enfants de la Télé, 120 Minutes de Bonheur, Rêve d'un Jour), ASP Production (Star Academy, Allô Quizz), DV Prod (Attention à la marche), Hubert Productions (Le Bigdil) et la société Miss France. Tout ceci pour TF1. Je ne citerai pas plus en avant les émissions de Marc-Olivier Fogiel sur France 3, celles de Karl Zéro sur Canal+, et des noms d'émission plutôt évocateurs comme Loft Story et Opération Séduction.
Endemol représentait à elle-seule 1 166 heures de programmation télévisuelle au cours de l'année 2001-2002.

COMPTE-RENDU DE LA PREMIERE :

Ils étaient donc six au départ de l'aventure : Sandrine, Elisabeth, Estelle, William, Fabrice et Eric, tous étant des Français moyens âgés entre 26 et 34 ans. Il fallait défier la peur du vide dans un premier temps en traversant de part en part une énorme cheminée de 80 mètres de hauteur et de plus de 40 mètres de large. Il fallait ensuite plonger sa tête dans un aquarium d'asticots vivants pour en extraire le plus rapidement possible des pattes et des têtes de coqs. La finale enfin, semblait tout droit sortie des films d'action qu'Hollywood sait si mal nous concocter : William et Estelle, les deux candidats encore en lice, devaient à partir de leur bateau à moteur s'agripper au cordage d'un hélicoptère en plein vol et à haute vitesse, et se hisser au plus vite à bord de l'engin. La deuxième partie de l'épreuve consistait en un saut vertigineux sur une cible flottante, épreuve qui s'est révélée être quelque peu escamotée par les candidats.

Au final, les 10 000 euros sont revenus à Estelle, la plus rapide.

Comme vous l'aurez constaté, j'ai personnellement assisté à la totalité de l'émission, ce qui dans un premier temps, est plutôt à l'avantage de TF1 et des concepteurs du jeu. Les épreuves se sont révélées être vraiment prenantes, bien que la seconde m'ait quelque peu mis mal à l'aise. Les candidats semblaient fort sympathiques, ma foi. Les réflexions qu'ils se faisaient à eux-mêmes pendant les épreuves avaient de quoi distraire. Quant à leurs auto-congratulations, elles étaient simplement réjouissantes. Les portraits qui étaient faits d'eux n'étaient pas toujours adéquats. Les prises de vues et en particulier cette multitude de ralentis entre chaque épreuve relevaient de la belle supercherie. La performance de Denis Brogniart se résumait finalement assez modestement à déclencher et à stopper un chronomètre, et ne restera certainement pas dans les annales de la télévision française.

Mais au final, Fear Factor s'est révélé être un divertissement tout ce qu'il y a de plus plaisant et distrayant. Reste que le fait que ce premier épisode n'ait duré qu'une petite heure a certainement largement contribué à cette première bonne impression.

Partager cet article

A propos de l'auteur

5 commentaires

  • Bulle

    17/03/2003 à 00h00

    Répondre

    Pour ma part, j'ai été déçue. Je m'attendais à quelque chose de plus impressionnant, ou peut être à des candidats plus émotifs. Dans la première épreuve où ils devaient passer au dessus du vide, ils étaient plus occupés par le chronomètre que par le vide.

    J'avais l'impression de regarder Fort Boyard... Le principe de l'émission était que les candidats surpassent leurs phobies, et ce n'est pas vraiment ce qui est ressorti.

    Malgré tout, c'est divertissant, rapide, bien mené...

  • Anonyme

    25/04/2003 à 00h01

    Répondre

    Juste pour info, il me semble que le concept mis en place par M6 sous le nom "Opération Séduction" soit une production Adventure Line, et non d'une filiale d'Endemol ou d'ASP.

  • Anonyme

    25/02/2004 à 00h02

    Répondre

    je trouve dommage que les candidats doivent faire face à des phobies pour le bien d'une organisation quelconque... Ne pourrais-t-on pas faire des émissions ou les candidats prennent leur pied ???

  • Anonyme

    29/10/2008 à 20h11

    Répondre

    Salut à vous !J'admire à la folie fear factor!Si bien que je voulais participé, mais je ne sais comment faire!Alors pouvez-vous me dire comment m'incrire! merci beaucoup!Pour mes critiques vous le savez déjà ( lol )[img]http://www.krinein.com/forum/images/smilies/yeah.gif"%20border="0[/img]

  • Anonyme

    18/02/2009 à 23h47

    Répondre

    c'est inegal mais c'est aussi exceptionnel

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

Rubriques