8.5/10

Experts (Les) - Saison 4

Rangez le calepin, les pistolets et le gilet pare-balle pour sortir les tubes à essai, les cotons-tiges et les ordinateurs surpuissants. L'heure n'est plus à l'intuition et aux investigations musclées mais à la science et à sa logique imparable. Place aux experts et à leurs enquêtes minutieuses qui décortiquent chaque bout de fibre ou grain de poussière afin de trouver des indices. Voilà la série qui a révolutionné le genre des séries policières, autrefois forcément basée sur l'interrogation de témoins et sur l'action. Aujourd'hui, c'est l'inverse qui se produit, à se demander comment enquêter sans une équipe scientifique. Mais pourquoi un tel revirement ? Parce que Les experts, c'est super (notez la rime) et sa première place en terme d'audience aux Etats-Unis est tout à fait méritée.

Bienvenue à Las Vegas, ville du luxe et de la luxure, dans l'équipe du brillant Gil Grissom, chef de la police scientifique et entomologiste à ses heures. Avec l'aide de ses charismatiques et compétents collègues, chaque millimètre carré des scènes de crime ou d'infraction sera profondément examiné comme si on y était, la musique de fond (rock, pop, électronique, ...) en plus. Suivre la totalité de l'inspection scientifique, voilà qui est nouveau. Qui a dit que la télévision se débilitait ? Parce qu'avec un programme comme celui-ci, c'est l'inverse qui se produit. La série est particulièrement intelligente dans ses explications. Les preuves scientifiques sont bien pensées et expliquées sans vulgariser les termes techniques ou les formules compliquées. Si les experts se comprennent entre eux, que l'on se cultive pour en faire autant. Il en est de même pour les enquêtes, d'un haut niveau, toujours en béton armé et rarement répétitives. Il est juste dommage que les criminels ne soient pas forcément malins puisqu'ils laissent toujours quelque chose traîner et qu'ils mettent une semaine avant de quitter Las Vegas.

La série franchit un autre pas grâce à son esthétisme poussé et son atmosphère particulière, comme si Las Vegas suintait à l'écran. Toujours glauque et suffocante, tantôt lumineuse ou froide, l'ambiance apporte énormément à la réussite des experts. Les réalisateurs ne reculent devant rien en montrant des scènes cadavres répugnants de réalisme ou des scènes sordides. On peut d'ailleurs décerner un prix aux maquilleurs qui font un travail sur les morts particulièrement brillant. Les scénaristes s'amusent même de cela et apportent leur humour noir en essayant de trouver des tests, des enquêtes ou des cadavres sur lesquels on pourra crier de dégoût. Côté réalisation, Les experts avait été particulièrement novateur en insérant des effets spéciaux et des plans très serrés pour montrer l'indice trouvé ou en utilisant des flash-backs artistiquement retravaillés pour expliquer comment se sont produits les différents crimes. Aujourd'hui, la plupart des séries policières ont copié ce style...

Mais Les experts ne seraient rien sans ses experts. Le succès d'une série passant avant tout par ses personnages et là encore on ne trouve rien à redire à cette équipe crédible, charismatique et bourrée d'humour. Grissom, Catherine, Nick, Warren ou Greg, vous assurez dans votre boulot, voire un peu trop. On ne fera qu'une remarque sur leurs compétences, trop poussées, puisque chaque membre de l'équipe est quasiment aussi bon en chimie, physique, médecine ou mécanique. Démonter une voiture ou décrypter un ADN revient à peu près au même finalement...

Les experts appartient à ce qui ce fait de mieux actuellement en matière de série policière. Réaliste, captivante, intelligente et originale, elle a tout pour plaire ; même tellement qu'elle a donné lieu à une franchise. C'est ainsi qu'on a vu fleurir Les experts : Miami, Les experts : Manhattan ou des adaptations étrangères que l'on ne nommera pas par respect pour l'oeuvre originale, bien au-dessus de ces pâles copies. Les experts de Las Vegas sont les seuls vrais experts et ils le resteront encore longtemps.

Saison 4 - Le 17/09/2006

Intéressons nous à la saison 4, sortie récemment en DVD en 2 coffrets, une première partie pour les épisodes 1 à 12, une seconde pour les numéros 13 à 24. Première constatation : cette séparation en deux coffrets est inconcevable sauf pour faire du profit. C'est fort dommage puisque le contenu est plus que bon, cette saison étant sûrement la meilleure depuis le début de la série : plus noire, plus complexe, plus diversifiée et surtout mieux maîtrisée. Tous les épisodes sont d'une grande qualité et quelques-uns sont particulièrement réussis à l'instar de Canicule, Chasseurs de tête ou A l'état brut.

De plus, la qualité technique de ce DVD est excellente avec des jeux de lumière parfaitement rendus et des sons angoissants et puissants à souhait.
Les bonus sont aussi particulièrement nombreux avec les commentaires audio de 7 épisodes (6 sur le premier coffret), tous intéressants, les commentateurs étant producteur exécutif, scénariste ou réalisateur. De quoi en apprendre beaucoup plus sur de la série. Sa fabrication est également montrée en prenant l'exemple sur l'épisode La marque du vampire. On y voit des reportages sur le script (coffret 1), la pré-production, la production et la post-production (coffret 2) pour un résultat final pleinement satisfaisant et montrant l'étendue des moyens alloués à la série.

Pour résumer, tous les fans des séries policières et particulièrement des experts peuvent se jeter dessus. Ils auront de quoi regarder et de quoi apprendre quelques uns de ses secrets. De plus, ils pourront se familiariser avec la version originale, même s'il faut avouer que la version française est particulièrement soignée. Seul défaut, cette fichue séparation en deux coffrets.

Partager cet article

A propos de l'auteur

3 commentaires

  • bill colby

    27/03/2006 à 11h57

    Répondre

    Je préfère sans hésitation Les experts "Manhattan" car les enquêtes me paraissent plus proches du réel dans le sens où il y a moins de crimes de milliardaires se vautrant dans le luxe. Les investigations n'ont pas tout le temps lieu dans une villa à 10 millions de dollars. Je préfère l'ambiance "ruelle sombre" avec l'agresseur caché dans la pénombre prêt à bondir sur sa proie.

    Et puis aussi je suis un grand fan de Gary Sinise.

  • weirdkorn

    17/09/2006 à 19h01

    Répondre

    Petit message pour indiquer une mise à jour de la critique

  • Anonyme

    03/11/2008 à 15h01

    Répondre

    Les autres experts que Las vegas sont nuls, réacs, et fade comme si derrick prenait de la coke, le rouquin comme l'autre sbire de manhattan ont les valeurs d'un SA de la grande époque et le flegme d'une carotte et d'un poireau sortant de terre. Ce sont les Lidl de la série experts s'adressant aux lecteurs de SAS et d'harlequin , bref tirons la chasse aux experts manhattan et miami, alors quie j'epoussette Las vegas comme la coupe de 98 sur la cheminée de zidane par son humeur, ses personnages et bien sur Grissom sans qui rien n'existerait

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

Rubriques