4.5/10

Experts : Miami (Les) - Saison 1

Suite à l'énorme succès rencontré par Les experts (CSI : Crime Scene Investigation), CBS et les producteurs de la série ont senti le bon filon et ont décidé de créer un spin-off qui se déroulera à Miami. Exit le désert de Las Vegas, on garde son luxe et son soleil surpuissant tout en rajoutant la mer à proximité. Niveau scénario, on reprend les mêmes éléments, à savoir une équipe de scientifiques capable de retrouver le lieu de fabrication d'un vêtement à partir d'un bout de tissu qui les mènera inéluctablement au meurtrier. Seulement, alors que ce système marche très bien pour Les experts, il comporte de gros ratés à Miami.

La plus grosse faiblesse de la série tient à son casting, ou plutôt à la personnalité de chaque membre de l'équipe, à commencer par le chef. Joué par David Caruso (personnage principal de NYPD Blue dans sa prmeière année), Horatio Caine dirige la police scientifique de Miami, métier qui consiste à être suffisant, enlever ses lunettes pour parler aux jolies filles, se prendre pour Superman et sortir des lapalissades toute la journée. Totalement monolithique, il n'a pas l'étoffe d'un leader et n'est pas aidé par des scénaristes qui lui sortent des dialogues ridicules dus à son statut de responsable omnipotent. Il se retrouve ainsi à dire dans le plus grand sérieux et comme si l'effort de réflexion avait été intense « Il a été tué par un harpon, le meurtrier est donc un plongeur ». Bref, en quatre saisons, il n'a jamais dit un truc stupide ou sorti la moindre petite blague.
Malheureusement, le reste de l'équipe est également transparente entre la jolie brune, la blonde qui sourit tout le temps, les deux beaux gosses et la médecin légiste qui a également le rôle du noir de service. Les personnages ne se rendent jamais intéressants, agissant mécaniquement comme les nombreux pantins que l'on trouve dans les séries policières.

Mis à part ce problème de personnages totalement creux, Les experts : Miami a également du mal à convaincre sur d'autres niveaux. Les intrigues se rapprochent davantage du polar classique que des investigations scientifiques. Certes, on a droit aux recherches ADN, aux traces de pas et à l'analyse de fibres mais sans grandes explications scientifiques. Au final, on retrouve des méthodes d'enquête plutôt classiques à base d'interrogation de suspects et d'incidents judiciaires. Les scénarii sont quand même bien ficelés, assez variés et suffisamment bien pensés pour intéresser. On remarquera aussi qu'une seule affaire, et non deux parallèlement, est traitée durant un épisode, engendrant un rythme moins soutenu.

Au niveau de l'ambiance, Les experts : Miami peine à atteindre le niveau de Las Vegas. On ne retrouve jamais ce sentiment d'étouffement ni la noirceur de la série d'origine. Le luxe et l'opulence de Miami apparaissent à l'écran sous un soleil de plomb renforcé par un filtre jaunissant mais on a du mal à entrer dans cet univers assez peu accrocheur pour une fiction policière. Visuellement, la série semble aussi vite expédiée entre un maquillage juste correct et des effets spéciaux qui oscillent entre le moyen et le carrément mauvais.

Pourquoi créer un spin-off si c'est pour faire une série en tout point en dessous de l'original ? Beaucoup trop sérieuse et pédante, Les experts : Miami n'est plus ni moins qu'une série policière plutôt banale à caractère scientifique. On peut la regarder comme cela, en tombant dessus par hasard, mais on n'en deviendra pas accro. Un état de fait qui tient principalement aux personnages vides et caricaturaux formés par l'équipe. Sans bons personnages, pas de bonnes séries. Et le pire c'est qu'elle passe en prime time à la place des vrais experts...

A découvrir

Louis la brocante

Partager cet article
A voir

[dBD]

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

Rubriques