6/10

Eurêka

Avertissement : Euréka n'a pas trouvé sa place dans le vaste océan des revues de vulgarisation scientifique... Adieu.

Les magazines scientifiques sont nombreux et ne se ressemblent pas : à la base on trouve l'austère mais complet Science et vie, magazine qui ressemble de loin plus à un programme télé qu'à une revue sur la science.
Euréka est apparu assez récemment et, soutenu par de nombres hommes de sciences, ils ont pu imposer leur style. Mélange d'infos sur les dernier échos et découvertes de la science et de connaissances de bases, Euréka s'adresse à la fois aux étudiants et à leurs professeurs.
Le magazine est relativement bien écrit et la maquette est plutôt bien foutue. On trouve des articles assez sympa chaque mois. De plus, Bernard Werber, l'auteur des Fourmis, y écrit une petite chronique, voire une nouvelle chaque mois.
La rubrique "vos questions" offre la possibilité aux lecteurs d'avoir leur réponse à des questions existentielles telles que "qu'est-ce que l'effet Doppler ?" ou plus terre à terre genre "Pourquoi il y a des bulles dans le champagne ?".
La rubrique "fondamentale" vous apprendra des choses passionnantes genre "qu'est-ce que l'ADN ?". Chaque mois, Euréka s'intéresse à un évènement ou à un personnage et nous sort un grand dossier dessus.
Le point noir de ce mag' est qu'on a parfois l'impression de lire l'Express. En effet, on trouve de grands débats dits "scientifiques" mais qui sont plutôt des débats de société genre "la vache folle" ou "la pollution atmosphérique". Ce côté newsmag prend parfois une trop grande ampleur, ce qui gâche la qualité du reste de la revue.

Partager cet article

A propos de l'auteur

    0 commentaires

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

    Rubriques