8/10

Elmaleh (Gad) - L'autre c'est moi

Avant, Gad Elmaleh, c'était « La Vie Normale » : un spectacle de moins de deux heures s'amusant de l'essor du portable dans les moeurs quotidiennes, des marocains, des fumeurs, des juifs, et de tout un tas d'autres trucs par une série de personnages très légèrement éventés (et je me demande encore comment le personnage de Chouchou a pu devenir assez culte pour faire l'objet d'un film). Au final, on ne retient que peu de choses, mis à part une très belle prestation scénique et un talent certain pour l'improvisation (il parvient à faire un petit sketch avec des éléments donnés par le public, comme Goldorak ou une attaque extra-terrestre).
Maintenant, Gad Elmaleh, c'est l'autre : un spectacle de deux heures, poudré d'un intitulé nous laissant à la limite de l'interrogatif, sans personnages mais gavé de musiques, de chansons, de rythme. Un petit virage, diront certains, mais qui suffit à faire de l'humoriste un incontournable, même pour ceux qui n'avaient pas forcément très apprécié ses premières oeuvres.

A première vue, pas grand-chose à tirer d'un titre à la limite du saugrenu, mis à part pour les adeptes de l'humour justement saugrenu. Pourtant, rien ne saurait mieux qualifier ce nouveau spectacle haut en couleurs, davantage « vie normale » que tout ce que l'humoriste avait pu faire jusqu'à présent. L'autre, c'est un peu tout le monde : vous, moi, l'inconnu comme la célébrité, face au monde et ses absurdités. Et l'autre, c'est aussi lui : Gad, qui abandonne la structure sketchs à personnage pour réaliser un show de deux heures en tant que personne à part entière, observant son quotidien pour s'en amuser sous les yeux ravis du public, et ce, sans aucune once de vulgarité. Proprement rien à voir avec les torchons dégueulasses que peut présenter un Michael Youn s'investissant d'un talent que lui seul lui reconnaît, Gad fait dans le beau linge brodé, fort d'une mise en scène travaillée et très agréable. Tout y passe : la psychose de l'avion, le ski et les sports en général, les blonds, et surtout, les comédies musicales, le R'N'B, et les clients des discothèques. C'est dans ces moments illuminés, colorés, à la limite du festif, que Gad Elmaleh montre son plein potentiel : il chante, il danse, il invente des mots, épinglant les stéréotypes pour les dépouiller et les présenter à nue devant le public. Chacun peut se retrouver dans les situations présentées : l'impuissance de l'homme face à un meuble Ikéa récalcitrant, la niaiserie des cours d'anglais classiques, les fins de soirée complètement déchiré, et le petit complexe d'infériorité face aux gens qui réussissent tout ce qu'ils entreprennent. Le résultat est là : si La Vie Normale n'était pas franchement une réussite complète, L'autre C'est Moi fait d'ores et déjà partie des spectacles cultes par le nombre de répliques mémorables et l'amusement qu'il provoque chez toutes les personnes, même celles au départ réfractaires à l'humour de Gad Elmaleh.

Une mise en scène léchée, une structure maîtrisée (les thèmes s'enchaînent sans interruption), une énergie communicative, et un humour dévastateur très grand public, voilà la recette du nouveau spectacle Gad Elmaleh, une bonne surprise marquée de plusieurs moments qui mériteraient d'être portés au rang de culte.

A découvrir

MySpace

Partager cet article

A propos de l'auteur

7 commentaires

  • Twipol

    27/02/2006 à 15h36

    Répondre

    Un spectacle excellentissime, en effet, où les temps morts sont rares voire inexistants. Sinon, je trouvais le spectacle précédent très bon lui aussi, avec notamment le sketch du fumeur, inoubliable.

  • Cineman

    28/02/2006 à 23h59

    Répondre

    C'est vrai que Gad a réalisé ce spectacle de manière à ce qu'il n'y ait aucunes coupures et que tous s'enchaine et on ne peut qu'apprécier sa capacité de renouvellement et la mise en danger qu'elle représente .
    Ce spectacle est globalement très bon même si je trouve qu' il y a des retombés de rythmes à certains moments du spectacles comme les passages sur les comédies musicales et le rnb , ou encore la description des soirées en boite de nuit , qui m'ont paru beaucoup trop longs ce qui au final plombe un peu leur effet comique .
    On passe donc du très bon ( l'aéroport , le ski , tous ce qui tourne autour du blond et surtout la construction du meuble ikea ) au moins bon , de la crise de rire à un peu d'ennuis , et le spectacle n'est donc pas en mon sens très équilibré .
    Mais l'ensemble reste quand même de très bonne qualité et Gad fait preuve d'un réel talent de showman comme à son habitude . Un spectacle jubilatoire à voir assurément même si ma préférence va pour son précédent !

  • Kei

    06/05/2006 à 23h10

    Répondre

    Je vient de voir le spectacle, et il mérite amplement son 8/10. Je n'était pas plié en deux du début à la fin, mais c'est vraiment drole. Le comique de situation est saupoudré d'un peu d'absurde absolument irrésistible. A voir, sans aucune hésitation !

  • KaSuGayZ

    07/05/2006 à 12h57

    Répondre

    Un must à mettre en fond sonore lors d'une soirée chez un ami (: Tout le monde se regroupe autour et hop : soirée sans clans assurée (:

  • Anonyme

    20/10/2007 à 22h43

    Répondre

    Ahlala Gad, tu es trop drôle ! J'étais pliée pour le sketch des cours d'anglais, du plan Vigipirate (la France va combattre le terrorisme avec du scotch ! Le ministre truc chose (j'me rappelle plus) il est dans son bureau avec ses collègues, il leur dit : bon, vous me mettrez du scotch pour le plan vigipirate, et s'ils font les malins, on leur met du double face !) et du meuble Ikea (Allez hop clac boum le blond il a monté sa bibliothèque ! Et toi quand tu montes une étagère tu dis à ta femme : Ahah, alors c'est qui le plus fort ?)


     


    Bref à voir sans modération

  • Anonyme

    24/02/2008 à 12h14

    Répondre

    artiste complet, il sait tout faire: mimer (le coup de la tranche de tomate qui sort du sandwich est mémorable!), chanter (le sketch sur les comédies musicales est énorme! et quelle voix!), jouer de la guitare en passant du style suedois "flugubluck"  au style oriental "les milles et une nuits", danser (les nuits sur arté, la discotheque!)... et un paquet de vannes à se tordre de rire, sans jamais tomber dans la vulgarité, l'autosuffisance ou le mépris des autres, en restant humble, toujours... je n'avais jamais réellement accroché jusqu'alors à ses spectacles (ou quelques sketchs, le fumeur par exemple), mais celui là est vraiment incontournable. je n'ai connu le spectacle qu'en dvd, mais j'imagine le bien fou qu'il a pu procurer aux gens qui l'ont vu en live sur scene, j'imagine la chaleur et le bien être qu'il a pu leur insuffler dans le coeur...


    bravo gad, quoi que tu fasses par la suite, ce spectacle restera dans les mémoires

  • Anonyme

    10/01/2009 à 11h17

    Répondre

    je l'ai trouvé très drole!

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

Rubriques