DOA en vrai sans effets spéciaux

Vous connaissez peut-être Dead Or Alive, excellente série de jeux de bastons très fun réputée pour ses poitrines et ses vêtements amovibles. Vous connaissez peut-être Dead Or Alive Extreme Beach Volley qui prend les héroïnes du jeu pour les mettre dans des bikinis et sur une plage pour jouer au volley. Et vous avez très certainement entendu parler du très bon film (ou pas) sorti il y a peu et dont les affiches ont été placardées un peu partout en France.

Les plus acharnés d'entre vous connaissent peut être la WWE, la World Wrestling Association, la fédération américaine de Catch. Celle ci fourni depuis des année au public américain du grand spectacle à base de corps galbes et huilés se mettant sur la gueule au milieu des injonctions du public. Et elle les abreuve aussi régulièrement de catch féminin. Oui, ce n'est ni plus ni moins que DOA en vrai. Ca sonne aussi faux et les personnages ont tous le charisme d'une huître. Mais ça se tape et on voit des bikinis bien remplis.

Et bien réjouissez vous porcs lubriques et fan du second degré (qui sont aussi un peu des porcs lubriques, il faut bien le reconnaitre) ! La WWE vous a entendu et lance un tournoi de beach volley pour déterminer quelle est la plus sexy des filles passant à la télé aux USA.

Elle est pas belle la vie ?

Avec un peu de chance, NT1, qui diffuse qui a repris le flambeau de Puissance catch (AB1) et qui nous permet de découvrir ces merveilles, nous offrira ces demoiselles sur la TNT française.

Joie. Bonheur. Félicité. 

Le site officiel de la WWE.

A propos de l'auteur

    0 commentaires

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

    Rubriques