5/10

Coupe du monde de football 2002

Le plus grand des événements sportifs, c'est la Coupe du Monde de Football (NdC : et les JO peuvent aller se rhabiller). 32 équipes nationales sorties des qualifications continentales s'affrontent pour le gain du plus prestigieux de tous les trophées.

Cette année, la compétition se tiendra au Japon et en Corée du Sud et elle débutera le 31 mai 2002 par la rencontre France-Sénégal. Du fait du décalage horaire, vous ne pourrez assister aux matchs qu'en matinée et en début d'après-midi. La compétition s'achèvera le 30 juin.

Le déroulement de l'épreuve est assez simple : les 32 équipes sont réparties dans huit poules de quatre. Chaque sélection d'une poule rencontre une seule fois les trois autres. A l'issue de ces matchs, les deux premiers de chaque groupe sont qualifiés pour les huitièmes de finale. Ensuite, chaque match disputé est à élimination directe : suivent les quarts de finale, puis les demi-finales et la fameuse finale.

Passons sans attendre en revue ces trente-deux pays. Quelles sont leurs points forts, leurs points faibles ? Bref, quelles sont leurs chances ? Improvisons un petit classement possible pour chacune des poules :

Groupe A

1- France : Tenants du titre et n'ayant donc pas participé aux qualifications européennes pour la Coupe du Monde, les Français sont désormais attendus. Ils pourront compter sur leur éternel meneur d'équipe Zinédine Zidane ainsi que sur leurs deux buteurs, très prolifiques à l'heure actuelle, Thierry Henry et David Trézéguet.

2- Sénégal : Récent finaliste de la Coupe d'Afrique des Nations, le Sénégal pourrait bien se retrouver parmi les 16 derniers candidats au titre. Il affrontera l'équipe de France en match d'ouverture le 31 mai : pourquoi pas créer la surprise à cette occasion ?

3- Uruguay : Grand pays de football, ayant déjà remporté ce titre à plusieurs reprises, l'Uruguay sort d'une période assez trouble. Aujourd'hui, avec Recoba et Montero, ils peuvent à nouveau se mesurer aux plus grands.

4- Danemark : L'après-génération des Laudrup est difficile à mettre en place pour les Danois. A noter qu'ils se sont toutefois brillamment sortis des qualifications en devançant la République Tchèque.

Groupe B

1- Espagne : Largement favorite dans ce groupe B, l'Espagne de Raul et de Morientes devrait faire partie des 16 rescapés. Les ibériques ont cependant la fâcheuse tendance à être éliminés juste après cette étape.

2- Paraguay : Le Paraguay de Chilavert et de Santa Cruz est encore là. La sélection sud-américaine réputée pour son jeu coriace pourrait bien déranger les favoris, à l'image de ce qui s'était produit lors d'un certain France-Paraguay en 1998.

3- Slovénie : La sélection menée par un Zahovic faiblissant de jour en jour s'est qualifiée à l'arrachée face à la Roumanie. Mais la Coupe du Monde est une autre histoire et cette équipe pourrait bien à nouveau créer la surprise.

4- Afrique du Sud : Souvent présente ces derniers temps lors des phases finales des hautes compétitions, l'Afrique du Sud est une sélection qui progresse de jour en jour. Mais pour cette année, la tâche risque d'être compliquée.

GROUPE C

1- Brésil : On a bien cru que la sélection "auriverde" ne figurerait pas parmi les 32 finalistes tant elle a peiné lors des qualifications. Mais le Brésil est une grande nation de football. Ses grands joueurs sauront faire la différence dans ce groupe plutôt faible pour, qui sait, remporter une nouvelle Coupe du Monde.

2- Turquie : La sélection de Hakan Sukur, robuste et sans cesse motivée -parfois un peu trop-, pourrait venir jouer les troubles-fête et pourquoi pas finir devant le Brésil dans ce groupe.

3- Chine : L'Asie est un continent qui apprend à jouer au football. La Chine tentera de faire bonne figure pour sa première participation en phase finale, sans vraiment pouvoir créer de surprise. La sélection a l'avantage de jouer pratiquement à domicile.

4- Costa Rica : La bande à Wanchope, Medford et Fonseca ne devrait malheureusement pas pouvoir faire mieux que la Chine. La 26ème nation du football mondial ne devrait pas impressionner plus que ça.

GROUPE D

1- Portugal : Les plus brésiliens du football européen, forts de leur brillante prestation lors de l'Euro 2000, devraient à nouveau faire parler d'eux. La génération Figo/Rui Costa, championne du monde juniors en 1991, rêve de conquérir cette année le plus désiré des trophées.

2- Pologne : Olisadebe et Kaluzny, brillants lors de la phase qualificative, devraient se qualifier parmi les 16 survivants des poules en arrachant la deuxième place du groupe D.

3- Corée du Sud : Co-organisatrice de l'événement, la Corée du Sud tentera de donner satisfaction à son public. Mais comme pour tout pays asiatique, cette compétition sera surtout le meilleur moyen d'apprendre.

4- États-Unis : La grande nation du base-ball et du football américain ne devrait pas inquiéter. Cobi Jones et les siens viennent également pour apprendre.

GROUPE E

1- Cameroun : Récent vainqueur de la Coupe d'Afrique des Nations, le Cameroun est le favori de ce groupe. Eto'o, Mboma, Marc-Vivien Foé et Geremi ne sont que quelques éléments fondamentaux d'un groupe homogène plus efficace en attaque qu'en défense.

2- Allemagne : Nommée tête de série pour son passé plutôt que pour ce qu'elle a réalisé récemment, la sélection vieillissante d'Allemagne n'impressionne plus. Le grand Oliver Kahn, seul, ne pourra pas grand chose quand son équipe affrontera les plus grandes nations. L'Allemagne pourrait tout de même tirer son épingle du jeu dans ce groupe plus homogène qu'il n'en donne l'impression.

3- Irlande : S'étant sortie brillamment du groupe de qualifications le plus relevé d'Europe (opposant, entre autres, le Portugal, les Pays-Bas et l'Irlande), l'Irlande de Roy Keane, 19ème nation du football mondial, est une équipe à surveiller de près.

4- Arabie Saoudite : Abandonnée dans un groupe difficile, l'Arabie Saoudite fait bien pâle figure. Mais qui sait, le sport nous réserve parfois tant de surprises.

GROUPE F

1- Argentine : Favorite de l'épreuve pour de nombreux journalistes, une chose est sûre : l'Argentine a de quoi impressionner : ses stars mondialement connues : Batistuta, Veron, Crespo... présentes dans les plus grands clubs européens feront peut-être la différence cette année. Mais le chemin est long jusqu'au trophée.

2- Angleterre : Seulement 10ème au classement FIFA, la sélection du Spice boy, David Beckham, et aussi du petit génie de Liverpool, Michael Owen, devrait se montrer sous un meilleur jour que lors de l'Euro 2000.

3- Nigéria : Sélection incontournable d'Afrique, le Nigéria est à nouveau présent pour cette phase finale. Et ses vedettes : Kanu, Amokachi et Babangida rêvent de sortir de ce véritable "groupe de la mort".

4- Suède : On ne peut qu'être pessimiste pour les Andersson et autres Larsson, perdus au milieu de toutes ces très grandes pointures du football. Mais encore une fois, restons prudents : la Suède est capable de créer une énorme surprise.

GROUPE G

1- Italie : Delpiero, Totti et Vieri sont attendus. Par les équipes qu'ils rencontreront et aussi par les arbitres qu'ils ont déjà maintes et maintes fois trompés en se laissant tomber au sol. Quoi qu'il en soit, la réputation de ce pays n'est plus à faire : l'Italie fait partie des nations favorites de cette Coupe du Monde.

2- Croatie : Ce petit pays d'Europe de l'Est a déjà prouvé sa valeur lors de la précédente édition de cette compétition en 1998. Classés 21èmes par la FIFA, les Croates, menés par Davor Suker et Alen Boksic, rêvent de briller.

3- Mexique : Étonnant 8ème du classement FIFA, le Mexique s'est pourtant fait peur pendant la phase qualificative. Son concurrent direct, la Croatie, semble davantage en mesure de se qualifier pour les huitièmes de finale.

4- Équateur : L'Équateur va participer à sa première phase finale de Coupe du Monde. La sélection, inconnue du grand public, pourra peut-être jouer l'effet de surprise. Mais sans aucune expérience de la haute compétition, ceci ne devrait pas suffire.

GROUPE H

1- Belgique : La Belgique de Mpenza et de Wilmots s'est rarement illustrée. Mais s'étant qualifiée au dépens de la République Tchèque, elle reste cependant l'équipe favorite d'un groupe H particulièrement faible.

2- Russie : La Russie de Mostovoï et d'Alenichev, qui a tenu en échec la sélection championne du monde l'an passé lors d'un match amical, terminerait bien à la seconde place, place qualificative pour les huitièmes de finale rappelons-le.

3- Japon : Co-organisateur de la Coupe du Monde 2002, le Japon tentera de satisfaire son public toujours plus fervent. Et dans ce groupe H, c'est une occasion en or qui lui est donnée pour la suite de la compétition.

4- Tunisie : Son dernier match contre le Congo a offert à la sélection tunisienne une place en Coupe du Monde. Et encore une fois, dans ce groupe, tout est possible.

Voilà donc les 32 qualifiés.

Les plus grandes nations du football.
Les plus grands joueurs du monde.
La plus grande des compétitions sportives.

Risquons-nous à nouveau au petit jeu des pronostics: je rêve d'une finale France/Portugal.

A découvrir

Amicalement vôtre

Partager cet article

A propos de l'auteur

1 commentaires

  • tighzert

    20/02/2003 à 00h00

    Répondre

    L'Allemagne aurait dû gagner la coupe du monde de football 2002 au Japon et en Corée.Elle a démontré qu' elle était une des meilleures équipes du monde à l'heure actuelle par sa façon de jouer, sa technicité, son imagination débordante, ...etc. Je suis un grand fan de l'équipe d'Allemagne depuis tout petit (les années 80). A la prochaine coupe du monde de 2006, l'Allemagne sera championne du monde à coup sûr!!!

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

Rubriques