5/10

chiffres et des lettres (Des)

Depuis plus d'une quarantaine d'années, une émission défile sur le paysage audiovisuel français, berçant des générations de téléspectateurs avec son jingle à base de « tung tung tung tung TUNG TUNG TUNG » et son rythme « effréné » car s'ils ne le savent pas encore, les téléspectateurs vont assister à une émission sportive, bien plus qu'elle n'y parait au premier abord. Si ces mêmes millions de téléspectateurs s'amusent à essayer de se situer au niveau des deux candidats qui débattent furieusement sur le plateau animé par un présentateur sobre (Laurent Romejko) et les éternels Bertrand Renard et Ariane Boulin-Prat, ils ne se doutent sûrement pas du duel psychologique que se livre deux candidats prêts à mourir sur le plateau...

Sur Krinein, on s'est dit que Des Chiffres et des Lettres méritait mieux que l'anonymat dans lequel était tombé l'émission et qu'il fallait inciter à ce qu'elle retrouve une audience digne de son intérêt. Et pour tous ceux qui n'auraient pas eu l'occasion de regarder une fois dans leur vie ce fabuleux programme, nous vous proposons (en exclusivité mondiale) de retranscrire l'affrontement virtuel entre deux membres représentatifs de l'émission : René dit le « Killer number » et Albert « el Dico vivante ». En live !

« Bonjour et bienvenue à Des Chiffres et des Lettres, pour ce nouveau duel passionnant sur lequel vont s'affronter René et Albert. Messieurs, bonjour.
_ Bonjour. »

S'ensuit un bref détail permettant de valoriser le curriculum vitae des candidats et le jeu commence enfin au comble de l'excitation ! Sur les gradins, derrière leurs masques d'enfants sages se cachent en fait un public chauffé à blanc, prêt à bondir sur le plateau tellement le suspense est intense.

« Albert a gagné le toss, nous allons commencer par les chiffres : 100, 50, 10, 6, 9, 7. Vous devez trouver 637. A vous messieurs ! »

Comme un signe de respect avant le début du grand combat où deux adversaires portant le couteau entre les dents se rendront coup pour coup, une minute de silence est effectuée pendant que les candidats tripotent leur clavier pour effectuer le calcul. Les dernières secondes font atteindre le sommet du paroxysme, le public n'en peut plus surtout que l'affreuse musique de fond donne envie de briser le silence. Les athlètes sont prêts à parler, enfin la délivrance.

« Albert, c'est à vous.
_ Le compte est bon. 6 x 100 = 600, 6 + 7 = 13, 50 - 13 = 37, 600 + 37 = 637.
_ René ?
_ 6 x 7 = 42.
_ Comment ça 42 ?
_ Car 42 est la réponse à tout. »

Moment de stupéfaction dans la salle. Entrée du superviseur. Contestation d'Albert. Carton jaune. Demande du ralenti. Essai accordé. René revient au score sur un formidable coup de poker et relance totalement le match !

« C'est au tour des lettres, Albert à vous de commencer.
_Voyelle,
_ Consonne,
_ Voyelle,
_ (Instant d'hésitation) Consonne,
_ VOYELLE !
_ CONSONNE !
_ VOYELLEEEEEEEEEEE !
_ CONSONNEEEEEEEEEE !
_ VOYELLEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE ! »

L'imperceptible regard de supériorité et la mine fière d'Albert d'avoir eu le dernier mot lors de cet échange suggère toute la stratégie des candidats dans le choix des bonnes lettres pour former au mieux un mot de neuf lettres. Une nouvelle minute de silence qui pourrait correspondre à la mi-temps pendant laquelle les joueurs donnent leur potentiel maximum et ils retournent mettre les gants pour un nouveau round. Mais avec un tirage comprenant O, O, L, T, P, F, U, Z et A, on ne donne pas cher du résultat.

« Albert ?
_ 5 lettres.
_ René ?
_ Seulement 4.
_ Votre mot, Albert ?
_ PLOUF.

Car oui, même à Des Chiffres et des Lettres, PLOUF fait parti des mots permettant de gagner une partie. Une fois encore, la différence s'est faite sur les lettres et Albert s'envole vers la victoire avec cette échappée solitaire, même si ce n'est pas encore totalement fini. Il faut alors se préparer à une nouvelle minute de silence. Mais là, c'en est trop, le téléspectateur a beau être de bonne grâce, le rythme de l'émission est tellement haletant qu'il se sent forcément fatigué.

Des Chiffres et des Lettres est un programme de trente minutes épuisant. On passe par les différents stades du sommeil : léger, profond, somnolence, mort cérébrale... Le réveil est brutal avec la publicité. Mais le plus fort reste les récompenses des candidats. Que gagnent-ils ces magnifiques candidats ? Rien ou presque. Car dans Des Chiffres et des Lettres comme dans le sport amateur, seule la beauté du geste compte... Car le compte est bon.

A découvrir

Sept à huit

Partager cet article
A voir

Bande Dehouf

A propos de l'auteur

17 commentaires

  • Anonyme

    12/12/2005 à 16h54

    Répondre

    Mon dieu, elle est tout bonnement génial cette critique...
    Toutes mes félicitations à Juro, l'heureux papa de la critique élue "critique la plus drôle de l'année" par Dawa.

  • bousk8

    12/12/2005 à 17h05

    Répondre

    N'empêche que lorsque j'y tombre dessus (et vu l'horaire c'est très rare où alors j'suis en vacances ou malade) et bien j'adore y jouer, c'est grave ?

    PS: surtout au compte est bon, j'y arrive 2 fois sur 3, yipiiiiiii

  • Anonyme

    12/12/2005 à 17h07

    Répondre

    Ah mais moi aussi Bousk8. Et le pire c'est que je me sens fière lorsque je trouve la même chose que les candidats, comme si c'était signe d'intelligence... La honte.

  • juro

    13/12/2005 à 23h16

    Répondre

    Toutes mes félicitations à Juro, l'heureux papa de la critique élue "critique la plus drôle de l'année" par Dawa.

    Merci bien
    Mais je crois que le pire moment réside tout de même dans le fait de rester scotcher à fixer les lettres ou les nombres affichés pendant une minute. On se croirait presque à la messe tellement le silence est religieux...

  • nazonfly

    14/12/2005 à 13h06

    Répondre

    Peut-être je suis bouché mais je n'ai pas trouvé cette critique drôle. Mais bon on ne critique pas la critique

    Alors les Chiffres et les Lettres est pour moi une bonne émission qui combinent à la fois un goût pour les lettres et les chiffres donc comme le dit le titre.
    Ta critique semble s'appuyer sur la vieille version de cette émission puisqu'elle a quand même évolué un peu notamment avec l'apparition des ping-pong (si je me souviens bien du nom) qui tente de redynamiser un peu le jeu purement intellectuel.

    C'est sûr qu'on peut faire la comparaison avec d'autres jeux : pas de millions d'euros à gagner en répondant à 15 questions, pas de sentimentalisme exacerbé (si le spectateur s'endort pendant les Chiffres et les Lettres, que dire de celui qui regarde la Boîte de l'ex-pirate de la radio, et nouveau bourgeois embourgeoisé de la télé). Ici point de personnage débilitant en 3D, pas de démontage en règle des erreurs des candidats. L'ambiance est très bonne enfant et le jeu se déroule dans la bonne humeur, sans gros éclats de rire.

    Bref j'aime beaucoup, même si je ne regarde que très très très rarement.

  • Danorah

    14/12/2005 à 13h16

    Répondre

    juro a dit :
    Mais je crois que le pire moment réside tout de même dans le fait de rester scotcher à fixer les lettres ou les nombres affichés pendant une minute. On se croirait presque à la messe tellement le silence est religieux...


    Juro, je voudrais pas dire de bêtise, mais il me semble que le but du jeu c'est de réfléchir pendant cette minute, et pas de rester sans rien faire les bras ballants (et le cerveau en stand-by ), c'est vrai que c'est plutôt rare les émissions où il faut réfléchir.

    Je regardais souvent quand j'étais gamine (ah ah ah, c'était il y a au moins 7/8 ans !), mais bon, on peut pas dire que l'horaire soit vraiment pratique, et pis je suis tellement nulle à ce jeu que ça en devient vite lassant...

  • juro

    14/12/2005 à 17h31

    Répondre

    Houla, je n'ai pas dit qu'une émission intellectuelle n'avait pas sa place à la télé, loin de là. Je suis parti sur le principe qu'une émission vieille de 40 ans était encore présente à l'écran aujourd'hui sans n'avoir (pratiquement) rien changer. Il faut tout de même avouer que le rythme de l'émission n'est pas follement excitant, que les 2-3 blagounettes des présentateurs ne sont pas bien folichonnes...

    Bref, sur le jeu en lui-même, je n'ai rien à redire mais après une telle longevité, il serait peut-être temps de la dynamiser un peu par de bonnes initiatives comme le duel que j'avais oublié d'évoquer (merci nazgul). Mais ça représente combien de temps du jeu, à peine une ou deux minutes... Le reste est d'un claissicisme et d'une répétitivité sans faille.

    le but du jeu c'est de réfléchir pendant cette minute


    Oui mais bon, faire un plan fixe sur les 2 candidats recherchant la solution ou sur le public, encore une fois ce n'est pas follement excitant télévisuellement parlant...

  • Lestat

    14/12/2005 à 17h43

    Répondre

    Cette critique contient un oubli inadmissible : Juro, où sont les blagues de Bertrand Renard ?

  • juro

    14/12/2005 à 18h23

    Répondre

    Juro, où sont les blagues de Bertrand Renard ?

    J'ai bien essayé mais ce cher Bertrand est trop fort pour moi

  • Lilly

    14/12/2005 à 19h00

    Répondre

    j'ai aimé lire ta critique, parce qu'elle ne se prend pas au sérieux et que ça change de nos tons habituels.
    Je trouve toutes ces émissions ringardes touchantes en fait, et tellement ritualisées peu importent les modes que je ne suis pas sure de vouloir qu'elles changent ... Et puis cette sobriété, comme il s'agit d'un jeu de pure logique ou calcul intellectuel, ça ne me choque pas non plus.
    Maintenant je trouve ça bien aussi de s'en moquer gentillement, faut prendre de la distance avecv tout

  • Emeric

    14/12/2005 à 19h14

    Répondre

    ...et dire que qd j'étais gosse, je croyais que le but du jeu était de devinner consonne ou voyelle avant que le monsieur retourne les cartes (avant c'était des cartes ouais...)

  • Anonyme

    18/01/2008 à 16h01

    Répondre

    - Emeric tu dechires.


     


    - sinon pour la chro ouais c facile de se moquer mais bon... le silence dans le jeu est normal car le spectateur est censé "REFLECHIR" et je suis d'accord aujourd'hui ca peut paraitre choquant comme activité quand on regarde la télé.

  • Anonyme

    11/08/2008 à 13h51

    Répondre

    > 6 x 100 = 600, 6 + 7 = 13, 50 - 13 = 37, 600 + 37 = 637


    Le compte n'est pas bon, il utilise deux fois le 6


    Je propose la solution suivante, plus rapide et ... exacte :


    7* (100-9) = 637

  • Anonyme

    16/10/2008 à 15h39

    Répondre

    Je trouve ce jeu trop lent et soporifique...L'émission dure depuis bien trop longtemps et il faudrait la renouveller ou tout simplement l'arreter car il y'a un temps pour tout et aussi un temps pour s'arreter...

  • Anonyme

    04/01/2009 à 10h18

    Répondre

    cette émission est non seulement agréable de par le professionalisme sympathique de ses présentateurs mais aussi par l'entrainement cérébral qu'il povoque,  valable aussi bien pour les jeunes que pour les adultes et notamment extrèmement bénéfique pour les retaités dont je fais partie.

  • Anonyme

    25/01/2009 à 16h29

    Répondre

    j'adore votre émission que je suis pratiquement depuis ses débuts; continuez. On vous aime.

  • Anonyme

    08/03/2009 à 12h40

    Répondre

    bonne émission mais comment tolérer que romejko dise trop souvent des Marie-ke Mercredi-ke etc... et des partout-ffe etc... dans une émission qui théoriquement ne doit comporter que des mots corrects, et en plus de ses traits d'esprit qui ne font rire que ses deux comparses et qui sont souvent perdus dans leurs bla-bla-bla qui n'intêressent qu'eux mêmes ! ! il vaut mieux couper le son que d'entendre tant d'inepties

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

Rubriques