6/10

Bones : os court

Bones, c'est une histoire d'os, et dès le début on peut le dire : y a comme un os dans le casting… David Boreanaz qui a des expressions ! Ça se fête !  Non parce
DR.
que bon, dans le rôle d'Angel, il faisait baver les midinettes (faut dire qu'il était avec Buffy !) mais il était temps qu'on voie qu'il avait un cou, et qu'il pouvait se déplacer en bougeant les épaules. Ici, il incarne l'agent spécial Seeley Booth, un gros bras du FBI obligé de cohabiter avec une équipe de scientifiques fous, geeks, attachants, et spécialisés dans l'étude des ossements.

Pour incarner le Docteur Temperance Brennan, surnommée 'Bones' en raison de sa spécialité (donc aucun rapport avec le Dr McCoy de Star Trek), Zooey Deschanel aurait été un choix beaucoup plus vendeur que sa sœur Emily, mais tout compte fait, c'est plus crédible, même si au fur et à mesure des saisons on peut voir le naturel des personnages s'enfuir au galop pour être remplacé par les brushings et fards à paupières.

Un duo voguant entre boulot, amitié, intimité, comme beaucoup d'autres séries l'utilisent depuis Chapeau melon et bottes de cuir : Pierce Brosnan et Stephanie
DR.
Zimbalist dans Remington Steele, Bruce Willis et Cybill Shepherd dans Clair de Lune, Mulder et Scully dans X-Files...

La relation Bones-Booth est au coeur de la série, mais chaque épisode se suffit à lui-même : le prégénérique montre la découverte d'un corps en putréfaction dans un contexte pittoresque, et l'équipe de pros s'active durant le reste de l'histoire à mener l'enquête. L'humour omniprésent permet de rendre sympathique ce succédané des Experts, bien que les scénarios soient parfois tirés par les cheveux (voire les techniques employées pour l'étude des os), mais on ne croule pas sous les trouvailles, ni même sous les guest stars alléchantes (derrière la caméra, on note David Duchovny à la saison 2...). Le concept n'a vraiment que la peau sur les os. Pourtant, Bones fait le plein sur M6, qui talonne la diffusion américaine (la sixième saison a commencé en France, mais n'est pas terminée aux Etats-Unis), tandis qu'un spin-off est en cours de production avec Michael Clarke Duncan dans l'un des rôles principaux.


DR.

A propos de l'auteur

Geek hyperactive

7 commentaires

  • Guillaume

    26/04/2011 à 14h06

    Répondre

    Le visuel de l'équipe faisant les fous autour d'un squelette reflète bien l'esprit de la série : c'est policier peut-être, analytique sans doute, mais surtout très déjanté, sous des apparences souvent trompeuses. A prendre donc avec un certain détachement, en acceptant le grain de folie.http://television.krinein.com/bones ... 15835.html

  • nazonfly

    26/04/2011 à 14h14

    Répondre

    Je suis tombé sur un épisode l'autre jour. Je n'avais jamais entendu la vraie voix de Boreanaz, j'ai pris peur.

  • naweug

    24/06/2011 à 23h18

    Répondre

    M6 vient de diffuser l'épisode cross-over qui introduit le futur spin-off (qui débutera à l'automne prochain), The Finder. Déjà que Bones me fatiguait pas mal, ça ne m'a pas donné envie, mais alors pas du tout de voir ce spin-off. Dialogues niais, situations tirées par les cheveux.. sans parler du doublage français qui était assez désagréable. Ce qui est déjà bien c'est que Saffron Burrows (l'actrice qui joue Ike) a été renvoyée du casting car les retours à son propos ont été très négatifs. Peut-être que la Fox devrait carrément jeter son spin-off aux orties, comme CBS l'a fait avec celui d'Esprits criminels..

  • el viking

    25/06/2011 à 14h09

    Répondre

    c'est quoi un spin-off?

  • naweug

    25/06/2011 à 14h28

    Répondre

    C'est souvent une suite d'une série, faite en parallèle. Là ce n'est pas vraiment une suite, mais bon, je ne voyais pas quel autre mot utiliser.

  • riffhifi

    25/06/2011 à 20h06

    Répondre

    C'est un spin-off, dans le sens où c'est une série initiée dans une autre (exemples : Angel initié dans Buffy). Si la deuxième série avait existé préalablement, l'épisode aurait été un crossover ^^

  • nazonfly

    27/06/2011 à 16h59

    Répondre

    Comme Le Caméléon qui rencontrait Profiler.

    (n'empêche que pour expliquer spin-off à ma copine qui justement regardait Bones, j'ai utilisé aussi l'exemple Angel/Buffy).

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

Rubriques