Bodoï nouvelle formule


Bodoï
a 10 ans, et fête l'évènement en lançant une nouvelle formule lors du Festival de Bande Dessinée d'Angoulême à la fin du mois. L'objectif est de donner plus de place aux auteurs et de varier les types de bande dessinée présentés, afin d'effacer l'image de "vitrine commerciale" que le magazine se trimballe depuis quelque temps déjà. Tant qu'à changer de formule, on change de prix aussi, passant de 5,95 euros à 6,50.

Angoulême oblige, Bodoï sortira également le 15 janvier un hors-série sur les 35 ans du Festival, qui sera en vente en kiosques pour 7,50 euros et constituera le catalogue officiel du festival.

Site officiel de Bodoï

A propos de l'auteur

3 commentaires

  • Anonyme

    27/01/2008 à 20h57

    Répondre

    Slt à tous


    pas Glop le nouveau Bodoi ! Trop moderne à mon gout.La mise en page ne m'accroches pas. J'ai quand même l'impression que depuis le départ de certains(non je ne citerai pas de nom...) Bodoi a perdu de son ame et a seulement continuer sur sa lancée. Maintenant un nouveau cycle se met en place avec la nouvelle équipe et tout ça manque de chaleur . ce n'est qu'un avis perso . je ne sais pas si je vais me réabonner j'attends le prochain numéro.


    Bonne chance Bon pied ......Bodoi !!!


    pas taper j'ai juste osé !!

  • Anonyme

    03/02/2008 à 23h29

    Répondre

    moi le prochain c ' est tout vu , ce sera CaseMate . le nouveau zine que perso je trouve genial . En plus il est moins cher .

  • Anonyme

    01/09/2009 à 18h05

    Répondre

    le pire c'est que bodoi a disparu en magazine et existe maintenant sur la toile uniquement ; on aurait pu penser que cela les aurait décoincé, et développé leurs visions en parlant de sujets plus variés ; QUE NENNI !!


    toujours la même promo stalinienne pour les blockbuster périmés (IRS...) et aussi peu d'articles de fond (de quoi ?)

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

Rubriques