3.5/10

Background

« Univers - passion - réflexion - analyse - dossier - RPG - aventure - action - concept - retrogaming - culture » Cela ressemble à une liste de mots-clefs pour le référencement sur le web ; il s'agit en fait de la description qui trône fièrement sur la couverture du magazine Background. Doit-on se réjouir de la parution d'un nouveau magazine sur les Jeux vidéo ?

Star System

La mention « Par Jay et son équipe » ne vous aura pas échappé si vous avez vu le magazine au détour des rayons de votre maison de la presse. Pour ceux qui l'ignorent, Jay jouit d'une célébrité toute relative dans le monde de la presse vidéo ludique. Il a longtemps officié au sein du groupe FJM Publications, et a notamment été rédacteur en chef de Gameplay RPG ou Otaku par exemple. Particulièrement controversé, Jay est régulièrement au centre de querelles entre fans de la première heure, prêts à lui jurer fidélité jusqu'à la mort, et détracteurs qui le traitent de tous les noms. Soyons clairs, l'avis qui va suivre ne tient aucun compte de cette polémique, et se fonde uniquement sur les qualités et défauts du magazine. Maintenant que les choses ont été mises au clair, il est plus que temps d'éplucher Background.

Dreams are my reality, the only kind of real fantasy

Dès le premier regard, un atout de taille : l'aspect visuel de Background fait sans aucun doute sa force. C'est probablement le plus beau magazine qu'il nous a été donné de voir, au moins dans le domaine des jeux vidéo. C'est très impressionnant et l'on ne peut que rester ébahit devant tant de beauté. Les 132 pages que compte le magazine fourmillent d'illustrations diverses et l'impression est de bonne facture. L'équilibre entre les images et le texte permet au lecteur de s'y retrouver sans se sentir submergé par l'un ou l'autre de ces deux éléments.
Reste à dépasser le stade du magazine objet que l'on achète seulement parce qu'il est joli.

Life on Mars

Concept : voilà un mot qu'il serait bon de rayer du dictionnaire une fois pour toute. Cela éviterait de faire passer des inepties pour des choses intelligentes. Car Background met en avant un concept : « Partons du principe que le jeu vidéo est un être. Il a donc une naissance, une enfance et une adolescence. Puis il passe à l'âge adulte... il vieillit, s'emplit de sagesse et finit par mourir. » Celui qui a écrit ça doit sûrement se comprendre. Toujours est il que dans ce magazine, les rubriques ont été baptisées selon ce concept : Enfance, Adolescence, Adulte, Sujet, Dossier, Sagesse, R.I.P. / Emotion. Allez comprendre.
Une chose est sûre : la partie Adulte corresponds aux tests classiques. Ils ne sont pas nombreux et la plupart d'entre eux concernent l'import, ce qui est regrettable si vous n'êtes pas l'heureux détenteur d'une console étrangère. Autre défaut : il ressort un manque de professionnalisme, dû en partie à la rédaction parfois un peu défaillante, mais aussi dû au fanatisme ambiant, qui donne l'impression de ne pas pouvoir avoir un avis pondéré. C'est soit tout noir, soit tout blanc.

You keep saying, you've got something for me...

Le problème auquel se trouve confrontée la presse JV de nos jours est la concurrence des sites spécialisés sur le Net. En effet, chacun peut trouver les derniers tests, mais aussi des previews et des dossiers sur tous les nouveaux jeux, gratuitement qui plus est, à condition de bénéficier d'un accès à Internet. On comprend alors que pour vendre, les magazines doivent proposer au lecteur quelque chose en plus, quelque chose que les sites spécialisés ne proposent pas.
Le credo de Background, comme son nom l'indique, c'est les dossiers sur les inspirations des Jeux vidéo, plus particulièrement des RPG, genre de prédilection de Jay. Et c'est là qu'il va falloir convaincre le lecteur, puisque jusque là, tout ce que nous avons vu est très banal et insuffisant.

Hit the road Jack

Le numéro 2 de Background titre ainsi sur Final Fantasy VII, l'un des jeux les plus adulés de tous les temps. Si vous y avez joué, vous vous doutez que les inspirations d'un tel opus doivent être particulièrement nombreuse. Le problème, et il est de taille, c'est qu'à la lecture du dossier, on reste plus que sceptique. Certes, c'est annoncé dès le départ : « ce qui va suivre ouvre au débat. Chacun ayant sa conception des choses. », mais l'analyse qui nous est ici livrée verse dans le fantastique. Avec des phrases comme « Je trouvais simplement sympathique de faire remarquer l'analogie entre Lord Voldemort / Sephiroth / Hitler », chacun est libre d'avoir sa propre opinion, en effet, mais tout ceci est particulièrement tiré par les cheveux.
Le reste des informations du dossier, qui retrace tout l'univers de Final Fantasy VII, est d'un intérêt limité pour toute personne dont la vie ne tourne pas uniquement autour de ce jeu.

Plutôt mauvais dans sa globalité, Background ne parvient à convaincre que sur le plan visuel. Tout le reste est hasardeux : les explications des inspirations de jeux vidéo versent dans le surnaturel, le ton global est pompeux et particulièrement pédant, et le lecteur a plus l'impression d'être face à un exercice de style ou un étalage de connaissance qu'un magazine réellement fait pour les joueurs. Ajoutons à cela un arrière goût d'amateurisme et un côté fanatique qui n'est pas sans rappeler les fanzines, et nous obtenons un Must NOT Have.

Partager cet article

A propos de l'auteur

83 commentaires

  • airyn

    10/04/2006 à 13h58

    Répondre

    J'ai acheté Background par curiosité, et bigrement alléché par le dossier énÔrme sur Final Fantasy VII.
    La déception est colossale, c'est mal écrit - c'est un comble quand on voit la ligne éditoriale du magazine - et ça recycle tout et n'importe quoi, sous prétexte de fanattitude.
    Les rédacteurs laissent trop parler une subjectivité suspecte, et cela nuit au propos.
    A noter que dans le dossier FFVII, l'histoire du jeu n'est même pas résumée, alors qu'il est écrit plusieurs fois auparavant que le jeu est sorti il y a 10 ans ! Tout le monde n'a pas une mémoire d'éléphant et/ou FFVII comme loisir principal. Franchement si c'était par crainte des spoilers, c'est ridicule vu que les autres jeux (Advent Children & Drige of Cerbérus) sont abondammant pillés. Donc grosse déception à ce niveau là, d'autant que sur internet aucun résumé n'est disponible (à part sur Wikipédia, et encore).
    Ils devraient prendre example sur le site Polygonweb, une référence pour moi (http://polygonweb.online.fr/)

    En bref, Background a perdu un lecteur.

  • Anonyme

    10/04/2006 à 14h06

    Répondre

    Je crois qu'on peut même dire qu'ils ont d'ores et déjà perdu trois lecteurs

    Je suis en train de jeter un coup d'oeil au site dont tu as donné le lien airyn, et ça a l'air assez bien foutu je dois reconnaitre. Mais depuis mon "expérience Background", je ne me fis plus à mes premières impressions

  • kenji

    10/04/2006 à 15h13

    Répondre

    En même temps on ne juge pas un mag uniquement parce qu'on a été décu par un dossier écrit par un seul rédacteur en l'occurence Jay qui a un style qui ne plait pas vraiment à tout le monde. Certains sont fans d'autre non.

    Je n'ai pas lu le 2eme numéro mais le 1er regorge de choses d'excelentes qualité dont des tests très clairs et surtout des dossiers sur Shadow of the Colossus et Psychonault extrêmement bien foutu.

    Donc voila je trouve la critique vraiment trop axé sur ce fameux dossier et la note n'est vraiment pas méritée sur le global (en tout cas pas le 1er numéro).

  • Anonyme

    10/04/2006 à 15h24

    Répondre

    La note est basée sur la globalité du deuxième numéro qui est plutôt mauvais. Comme je le dis dans la critique, les tests non plus ne sont pas à la hauteur : il n'y a pas que le dossier qui est mauvais (si tout le reste avait été bon, j'aurais évidemment mis une meilleure note). Là en l'occurence, il n'y a rien à sauver.

    Tu parles de tests clairs : ce que j'ai lu dans le 2ème numéro était tout sauf clair. Tout porte donc à croire que le premier était meilleur, notamment le peu que j'en ai vu, qui semblait mieux rédigé.

  • kenji

    10/04/2006 à 16h13

    Répondre

    Mais comment tu peux juger des dossiers de jeux auxquels tu n'as meme pas joué?

    A la base c'est un mag pour ceux qui aiment le jeux-vidéo et qui y jouent assez régulièrement, pas pour le grand public.

  • Anonyme

    10/04/2006 à 16h26

    Répondre

    kenji a dit :
    Mais comment tu peux juger des dossiers de jeux auxquels tu n'as meme pas joué?


    Je ne sais pas si ça s'adressait à moi ou à Zdenek. Dans le doute je vais répondre.

    On peut juger des dossiers de jeux auxquels on a pas joué sur tout un tas de critères : la mise en page, le style de rédaction, les informations apportées par le dossier, si le dossier donne envie de jouer au jeu ou non...

    En bref, une personne qui a joué aux jeux concernés n'aura pas forcément le même point de vue qu'une personne qui n'y a pas joué. Mais ce n'est pas la peine de faire partie d'un "milieu autorisé" pour pouvoir donner son opinion.

  • kenji

    10/04/2006 à 16h34

    Répondre

    Je parlais à Zdenek à propos des dossiers. Ces dossiers sont clairement adressés à des gens qui ont joué au jeu ou en tout cas à des gens qui sont passionés et ainsi leur donner envi. Quand on ne joue jamais je ne pense pas qu'on puisse juger, le mag étant avant tout destiné à des passionnés.

    Apres que t'ais pas aimé, y a pas de soucis et c'est justement un signe de qualité y a pas de compromis on aime ou on déteste mais c'est normal de pas aimer si on est pas passionné, inutile de descendre le mag gratuitement.

    De toute facon après c'est clair je suis pas fan de tout ce que contient le mag, notament le dossier sur dieux qui m'a laissé de marbre, mais c'est un mag qui a le mérite de faire bouger les choses et qui se démarque clairement de la presse classique.

  • Anonyme

    10/04/2006 à 16h37

    Répondre

    Ok, ça roule. Je suis d'accord en tout cas sur le fait que Background ne peut en aucun cas intéresser quelqu'un qui n'est pas sensibles aux JV.

  • Danorah

    10/04/2006 à 16h57

    Répondre

    Ca n'étonnera sûrement personne si je vous dis que je n'y connais rien aux JV (et de toute façon ça m'intéresse moyen ) mais j'aurais bien aimé un petit éclaircissement : vous avez tous l'air de vous être basés sur un seul numéro pour donner votre avis (à part Z, mais deux numéros c'est pas beaucoup non plus ), donc j'aurais bien aimé savoir si c'est un magazine très récent (d'après ce que j'ai compris de la critique d'Aurélie, c'est le cas) et si vous ne pensez pas qu'il y a tout simplement des choses à faire mûrir... Par exemple pour ce qui est de l'intérêt global du magazine, j'imagine que ça peut varier beaucoup d'un numéro à l'autre, surtout si le mag est jeune. De même, le ton des articles, le style que veut se donner le magazine n'est peut-être pas encore totalement rôdé...

    En bref, je me demandais si Background n'était pas sujet de votre part à un jugement un peu expéditif et/ou prématuré. En ce qui me concerne, quand je veux me faire un avis sur un magazine, j'essaie me baser sur plusieurs numéros, comme ça je suis sûre de mon coup ^^ Enfin bon c'est sûr, si les rédacteurs sont vraiment mauvais, je vois pas trop comment ça pourrait s'améliorer à l'avenir, mais pour le reste... Peut-être qu'il faudrait leur laisser un peu de temps ?

  • Anonyme

    10/04/2006 à 17h04

    Répondre

    Seuls deux numéros de Background sont sortis.
    Et en aucun cas je n'ai dit que le magazine ne pourrait pas s'améliorer, jamais

    Seulement vu le nombre de magazines que je lis tous les mois, je suis un peu rodée en ce qui concerne les lancements de magazine, et je peux presque affirmer que ce magazine ne s'améliorera pas, ou peu, sauf cas de force majeur.
    Attention, je sais que je ne suis pas devin et je ne prétends pas l'être. Seulement il suffit de traîner un peu du coté du forum de Background pour se rendre compte du fait que le rédac'chef, Jay, semble content du résultat de son mag', et que par ailleurs il semble avoir trouvé son lectorat (Kenji en est l'exemple). Pourquoi dans ce cas Background serait il amené à changer ?

    Danorah a dit :
    En bref, je me demandais si Background n'était pas sujet de votre part à un jugement un peu expéditif et/ou prématuré.


    Expéditif, non, pas le moins du monde. Prématuré, tu es en droit de le penser mais ce n'est pas mon avis du tout.


    Edit : je précise comme le post de Zdenek est venu s'intercaler que mon message répond exclusivement à Danorah.

  • Danorah

    10/04/2006 à 17h15

    Répondre

    Aurélie a dit :
    Seuls deux numéros de Background sont sortis.
    Et en aucun cas je n'ai dit que le magazine ne pourrait pas s'améliorer, jamais


    D'accord alors je compte sur toi pour éditer ta critique si un jour ça s'améliore (Mais j'ai cru comprendre que c'était pas près d'arriver ^^)

    Je lis moins de magazines que toi, c'est sûr. Par contre j'ai quand même cru remarquer que les numéros de lancement n'étaient pas forcément les plus représentatifs du mag sur le long terme. Je n'ai pas dit que ça pouvait changer du tout au tout, mais évoluer, mûrir, pourquoi pas ? Enfin si tu penses que c'est mort et enterré pour ce mag, je veux bien te croire. De toute façon, étant donné vos avis et mon peu d'intérêt pour la chose, il faudrait me mettre un couteau sous la gorge pour que je consente à me faire mon propre avis sur ce truc

  • Anonyme

    10/04/2006 à 17h21

    Répondre

    Tout à fait, si le magazine s'améliore ostensiblement, je viendrai vous faire part de mon changement d'opinion. Mais j'y crois pas trop

  • Anonyme

    10/04/2006 à 17h21

    Répondre

    Zdenek a dit :
    Au fait, pour ceux que ça pourrait intéresser:
    http://cpapadopoulos.free.fr/forum/portal.php

    Le site du mag


    Eh, j'avais donné le lien un poil plus haut !

  • Anonyme

    10/04/2006 à 17h30

    Répondre

    Allez va, je te pardonne

  • kenji

    10/04/2006 à 19h18

    Répondre

    Zdenek a dit :
    Ce n'est pas parce que je n'écris pas de critiques JV que je n'en suis pas passionné


    Non pas parce que t'écris pas de critiques mais parce que tu réagis pas sur le forum aux jeux. Donc j'aurais eu du mal à deviner que ca t'intéressait. Et puis c'est pas pareil de s'intéressait et de jouer.
    Après comme tu dis y a pas de mal à ne pas aimer.

  • xilrian

    10/04/2006 à 23h31

    Répondre

    Bon allons y je viens défendre l'autre camp...

    Je trouve tout de même fortement que malgré ce préambule cette critique ressemble fortement à un règlement de compte mais c'est il est vrai davantage les messages de Zdenek que dans la critique d'Aurelie)
    Je suis moi même un ancien lecteur de jay de l'époque cnews Gamedream et autre...

    Je vais donc commencer par me défendre en temps que lecteur de mags aussi mauvais

    Jay et son équipe" ont déjà présidé à de nombreux mags aussi mauvais (voire pire dans le cas d'Otaku)


    Les mags de Jay de la première époque avaient pour moi trois grand avantages
    1) Un ton léger genre on ne se prend pas au sérieux et une proximité vis a vis du lectorat
    2) Un humour assez agréable et bon esprit (surtout le fait de Kyo à l'époque)
    3) Des thèmes abordés nul part ailleurs (dans la presse j'entends car à l'époque je n'avais pas Internet)...
    4) Un ton passionné et agréable à lire
    5) une vision différente du jeux vidéo (et d'ailleurs du ciné, de la japanim...) centré sur l'histoire et l'univers et non sur les graphismes et le gameplay... Et partagé par pas mal de joueur de tous bord (cad hors du clivage HCG/casual Gamers)

    malheureusement la situation s'est progressivement dégradé pour cause sans doute d'un trop plein d'ambition de Jay, de l'impossibilité de satisfaire des lecteurs surinformés, et surtout je pense un rédac chef (Jay) pas assez sur de ses choix et trop prompte à vouloir satisfaire les attentes contradictoires de ses différents lecteurs (selon moi) et a par ailleurs rajouté un peu trop de vulgarité de pseudo cynisme...
    Mais bon le mags est resté pour moi bien au dessu de la masse...




    Pour revenir a Background (outre le fait que je trouve que jay se soit pris des attaques de différents sites webs plus qu'à son tour faute peut être à sa tendance à "descendre dans l'arène" si facilement) l'avis présenté ici me semble très exagéré : le mags et satisfaisant sur la forme, le style n'est pas tout le temps génialissime je vous l'accorde (quoi que j'ai déjà vu bien pire) vos remarques finalement portent sur le fond du mags c'est à dire :

    1)Se limiter à un certain genre de jeux vidéos (disons les jeux fortement scénarisés)
    2)s'attarder sur les scénarios pour finalement raconter des jeux (ce que je trouve personnellement intéressant) et proposer des spoiler (car sans pour autant aller jusqu'à jouer à un jeu connaître de bout en bout un jeu peu m'intéresser)
    3)Proposer parfois des rapprochements culturels intéressants (je parle de l'article sur Xenosaga du numéro un et non pas le mauvais article sur dieu et le JV)
    4)L'idée de revenir sur des jeux déjà sortis depuis un moment sans pour autant aller systématiquement jusqu'au rétrogaming
    5)Le côté résolument tourné vers l'import qui permet de ne pas s'encombrer de trop tests officiels (oui j'ai toujours trouvé ca redondant)


    au final bien sur je ne peux pas contester votre droit à la critique... Je serai tenté de dire que tout le monde n'est pas forcé d'avoir bon goût (forcément le bon goût c'est le mien )

  • Anonyme

    10/04/2006 à 23h41

    Répondre

    Tout d'abord, bienvenue à toi Xilrian

    Je tiens en premier lieu à insister sur le fait que ma critique n'a rien à voir avec un réglement de compte comme on pourrait le penser, et j'ai même essayé de ne tenir aucun compte des opinions que j'avais sur les précédents mag' de Jay. Pour tout te dire, je ne demandais pas mieux que d'être agréablement surprise !
    Malheureusement cela n'a pas été le cas, et ma "déontologie" m'interdit de dire du bien de quelque chose que je n'apprécie pas ! Pourtant aux vues de toutes les réactions débordant d'agressivité anti Jay, j'aurais été ravie de faire une critique débordante de compliments.

    xilrian a dit :
    Les mags de Jay de la première époque avaient pour moi trois grand avantages
    1) Un ton léger genre on ne se prend pas au sérieux et une proximité vis a vis du lectorat
    2) Un humour assez agréable et bon esprit (surtout le fait de Kyo à l'époque)
    3) Des thèmes abordés nul part ailleurs (dans la presse j'entends car à l'époque je n'avais pas Internet)...
    4) Un ton passionné et agréable à lire
    5) une vision différente du jeux vidéo (et d'ailleurs du ciné, de la japanim...) centré sur l'histoire et l'univers et non sur les graphismes et le gameplay... Et partagé par pas mal de joueur de tous bord (cad hors du clivage HCG/casual Gamers)

    Je suis plutôt d'accord avec toi, et je pense que c'est encore plus ou moins le cas pour Background. Seulement il ne répond absolument pas à mes attentes de lectrice. J'exige bien plus pour être satisfaite.

  • Sylvain

    10/04/2006 à 23h55

    Répondre

    Il faut quand meme bien dire que la presse JV est plutôt indigente. Pour background, je n'en sais pas grand chose (je l'ai juste feuilleté vite fait) mais quand même, les joueurs de JV sont-ils tous si peu doués pour l'écriture ?

  • Anonyme

    11/04/2006 à 00h06

    Répondre

    Dans la mesure où je joue (et c'est le cas pour beaucoup de l'équipe), j'espère pas

  • kenji

    11/04/2006 à 00h13

    Répondre

    Je le prends pour un compliment

  • Perco

    11/04/2006 à 10h51

    Répondre

    Bon allez dans ma grande bonté je vais aller acheter ce mag, et je vous dirais ce que j'en pense (j'ai surtout envie de voir les conneries qu'ils disent sur FF7 ^^).

    Puis vu que j'ai un avis a vocation universel selon un ami (c a d que quiquonce n'est pas de mon avis n'a pas LE bon avis), ca mettra tout le monde d'accord

  • Brieux

    12/04/2006 à 01h40

    Répondre

    Je crois que cette critique très juste de Background peut déboucher sur un constat plutôt limpide: la presse JV a le cul entre deux chaises.

    Soit faire du grand public avec des nénés partout et des photos de Pascal Obispo dans les coins. (qui se vendra mais sera détesté)
    Soit fermer la communauté à double tour de fans autour d'un magazine pointu. (qui ne se vendra pas et sera adulé)

    Pour simplifier.

    Malheureusement pour nous qui avons perdu près de 10 euros dans Background, le magazine n'entre même pas dans l'une de ces deux catégories, bien qu'il concourt pour la seconde. Il est tout simplement trop bancal pour cela.
    Je me rappelle d'un propos tenu par Julien Chièze (ou Gollum) qui expliquait la grande difficulté de cette presse pour satisfaire tous les bords et l'éventail complet des joueurs actuels.

    De ces dernières années, je pense que Gaming fut le magazine le plus proche de l'idée que je me fais d'un magazine sur le Jeu Vidéo, à la fois dynamique et solide, futile mais profond. Malheureusement, tout le monde connait la suite et surtout, sa fin.


    Bref, tout ce pavé inutile pour finalement dire que au-delà des intentions, Background ne remplit pas son contrat et fait même peine à voir et à être lu.

  • Paulie

    14/04/2006 à 13h37

    Répondre

    Une réponse à Aurélie.
    Tout d'abord permets moi de douter quand à ta sincérité tout au long de l'article et que tu sembles mettre en exergue dans le premier paragraphe (je ne tiens pas compte de l'introdution, qui reste une introduction).
    Diamonds from Sierra Leone.
    Si j'ai bien compris ta critique vis à vis du "concept" à l'origine de la maquette du magazine, c'est que tu ne l'as pas compris (ce concept). Et c'est tout. Je trouve ça faible comme critique. Ce "concept" m'a dérouté au premier abord, mais si je devais me fermer aux choses que je ne comprends de prime abord, ben... Je trouve ça stupide. Par exemple: j'ai jamais bien compris le principe d'incertitude Heisenberg et même si, aujourd'hui, je ne suis toujours pas sur d'avoir saisi toute son importance, j'ai essayé de comprendre de quoi il retournait( et ça ne m'a jamais interessé plus que ça la physique quantique). Simplement quand je parle de quelque chose, ou veux parler de quelque chose, j'estime que savoir de quoi je parle est important. Mais si j'en reviens à la critique que tu fais c'est pas compris = c'est de la merde ...Ca me semble très insuffisant de ne pas faire des efforts pour comprendre. Moi même j'ai pu comprendre, ou je crois avoir compris peut être, donc je ne crois pas que personne ne puisse pas comprendre. Le tout est de s'en donner les moyen...
    Jesus walks.
    J'aimerais savoir, en fait à la fin de ton paragraphe "You keep sayin ...." comment tu peux arriver au constat que le tout est insuffisant. Tu n'as rien argumenté, rien démontré, ou si peu. Ben voilà quoi faut avancer des arguments. Tu dis les tests sont à chiés et ne concernent que l'import. Je dis que tu n'as pas compris quel était l'objectif du mag. Tu critiques un manque de professionnalisme. Celle là je la trouve marrante. En effet je vois pas dans quel mag tu pourrais voir des dossiers de 40 pages sur un jeu sorti il y a 9 ans ou n'importe quel jeu d'ailleurs. Tu peux reprocher beaucoup de choses: le style à chier , le fanatisme (encore que pour moi le fanatisme ce sont des gens qui tuent d'autres gens pour des idées), le ton pédant et autres... mais le manque de professionalisme je te trouve gonflée de sortir ça.
    Through the wire.
    Je crois que ton principal problème, c'est que tu n'as pas compris de quoi il s'agissait. Un peu comme si un soir, tu voulais regarder un film marrant, tu te dis tiens je vais regarder "Requiem for a dream". Y a une erreur de la marchandise.
    Let me down (ft Hovva).
    Que le magazine ne reponde pas à tes attentes, que ce n'est pas le magazine que tu ferais, ça j'en ai bien conscience. Mais bon je persiste pour dire qu'il y a un hyatus entre ce que tu attends d'un mag et l'objectif avoué de ce mag. Ne mélange pas tout, stp. A part ça il y a autre chose dans ta critique qui me gêne, m'enfin moi je dis ça, je dis rien...
    For a chance to be with you, I'd gladly risk it all.

  • weirdkorn

    14/04/2006 à 14h38

    Répondre

    Les critiques de magazine (enfin ceux mal notés) sont toujours incomprises... Et ce qui est encore mieux, c'est que les réponses sont toujours incompréhensibles...
    Alors oui, je comprends que vous ne soyez pas d'accord avec la critique et que vous défendiez votre magazine mais il faudrait peut-être également reconnaître qu'Aurélie n'est pas la seule à le trouver insatisfaisant. Donc peut-être que vous pourriez voir ce que ces gens, en théorie votre public puisqu'ils ont lu le mag, lui reprochent et tenir compte de ces remarques (tout comme nous des votres).
    Enfin j'dis ça j'dis rien, je l'ai jamais feuilleté ce mag.

  • Paulie

    14/04/2006 à 15h14

    Répondre

    Bon la critique a été lue et comprise, enfin il me semble. Et je ne suis simplement pas d'accord avec les "arguments" avancés. J'estime, ce n'est que mon opinion ok???, que quand on critique une chose, il faut avoir une idée de la chose en question, comprendre un minimun ce que l'auteur cherche à faire passer comme message. Dire que Shakespeare n'a écrit que de la merde, je veux bien, mais encore faut-il le démontrer par A + B... Et ne me faîtes pas dire ce que je n'ai pas dit, je ne compare pas Background à Hamlet, ok? Juste un exemple, j'ai pas trouvé plus judicieux sur le moment. Je persiste à dire qu'elle n'a pas compris la chose, ou alors peut-être est ce moi qui fait fausse route.
    Ma réponse a été incompréhensible, désolé, j'essaie d'écrire correctement mais je n'y arrive pas souvent. Aussi peux-tu me dire ce que tu n'as pas compris que j'essaie de m'expliquer plus clairement.
    Le "votre magazine" est assez déplacé, je trouve. Nan, ce n'est pas mon magazine. Je n'ai aucun rapport avec les gens qui s'occupent de ce magazine, ne vous en déplaise. Puis je ne vois pas en quoi, mais c'est une remarque plus générale, le fait que plusieurs personnes ne le trouvent pas satisfaisant donnent plus de poids. Une seule critique peut avoir plus de poids que des millions de gens en train de gueulés, enfin je dis, je dis rien.
    Ensuite je n'aime pas les procés d'intentions, il me semble que j'ai écrit de manière correcte (sans insultes comprenez), donc ce n'est pas pour que quelqu'un les interprète, là je dirais de manière stupide, dans ce sens. C'est bien la première fois que l'on me prête de tel propos, et ça, ça me
    Enfin bref je dis ça mais je dis rien.
    "To the victims of welfare feel we living in hell here, hell yea".

  • weirdkorn

    14/04/2006 à 15h51

    Répondre

    J'avais fait une belle réponse, un poil longue mais j'ai eu un problème avec la connexion et tout a été effacé. Donc je vais faire plus court.
    J'interviens en tant que responsable de la rubrique médias. La critique d'Aurélie m'a semblé pertinente et argumentée. Donc je l'ai publiée.
    Alors si vous voulez vous aussi dire votre avis sur ce magazine et expliquer pourquoi il ne mérite pas de tels propos, une critique de votre part est la bienvenue.

    Sinon, concernant le "votre magazine", c'est juste que d'habitude ce sont des rédacteurs en chef ou d'autres personnes du magazine qui répondent dans ce style. Désolé d'avoir généralisé.

  • schiste

    14/04/2006 à 16h10

    Répondre

    ...

  • Loic

    14/04/2006 à 17h16

    Répondre

    Paulie a dit :
    Et ne me faîtes pas dire ce que je n'ai pas dit, je ne compare pas Background à Hamlet, ok?


    Tout à fait d'accord avec toi, tu l'as juste comparé au principe d'incertitude Heisenberg!

  • Guillaume

    14/04/2006 à 20h00

    Répondre

    Je trouve assez sain que tout le monde ne soit pas d'accord avec une critique
    Pour développer encore plus le débat, Paulie, n'hésite pas à nous dire ici ce qui t'a plu dans Background, on pourra ainsi discuter des potentialité du magazine que tout le monde n'aurait pas vu.
    Et ça évitera que chacun reste sur ses positions

  • kalis

    15/04/2006 à 16h29

    Répondre

    Plutôt mauvais dans sa globalité, Background ne parvient à convaincre que sur le plan visuel. Tout le reste est hasardeux : les explications des inspirations de jeux vidéo versent dans le surnaturel, le ton global est pompeux et particulièrement pédant, et le lecteur a plus l'impression d'être face à un exercice de style ou un étalage de connaissance qu'un magazine réellement fait pour les joueurs. Ajoutons à cela un arrière goût d'amateurisme et un côté fanatique qui n'est pas sans rappeler les fanzines, et nous obtenons un Must NOT Have.


    Je ne comprends pas comment tu peux faire un premier paragraphe dont
    le but est de clamer une parfaite objectivité, et en arriver à de telles
    conclusions, et surtout sur un tel ton. Je trouve ça risible. Remarque, si
    c'était de l'humour c'est réussi.

    Ensuite, critiquer le concept sans chercher à en saisir les subtilités, c'est
    une attitude particulièrement basse en plus d'être parfaitement stérile.
    C'est la même chose que de critiquer une pomme qui a le malheur
    d'avoir le goût de pomme.

    Enfin, réduire tout un dossier de 40 pages parceque une ou deux idées
    nous semble un peu déplacée, je trouve cela pitoyable. Il est clairement
    dit que c'est son opinion, qu'elle ouvre un débat. Ce n'est pas une
    affirmation mais juste une idée. Je ne dis pas être d'accord sur tout
    ce qui est écrit, et ce n'est pas le but je crois. C'est simplement une
    personne qui transmet sa passion imodérée pour cette oeuvre.
    Pour cela, je cite une intro du dossier : "N'avez vous jamais eu
    l'impression qu'un artiste, aussi talentueux soit il, puisse donner
    naissance à un univers qui le dépasse ? Un simple concept qui
    devient vivant et ainsi exprime son droit à la liberté par le biais
    d'une indépendance métaphysique?" Ces deux phrases expriment
    clairement que chacun a sa propre vision du jeu, ses analyses etc.
    Et dans cette critique, Jay est blâmé parcequ'il a l'outrecuidance de
    nous proposer la sienne ... j'ai du mal à saisir.

    Pour finir, le mag doit encore progresser, je suis totalement d'accord.
    De nombreux points sont perfectibles, mais condamner un mag dès le
    second numéro en ne s'appuyant sur rien, je ne comprend pas. Et cette
    critique est sensée être objective, avoir été écrite avec du recul ... c'est
    triste, mais surtout ça ne donne pas envie d'aller lire les autres critiques
    "objectives" du forum.

    Maintenant, si le but n'est pas d'être objetcif, alors je ne vois pas
    l'intérêt d'écrire autant ... tu aurais pu résumer cela à ton dernier
    paragraphe, tout le monde aurait saisi.

  • kenji

    15/04/2006 à 16h58

    Répondre

    Bon je suis pas le seul à défendre le mag finalement

  • weirdkorn

    15/04/2006 à 17h09

    Répondre

    kalis a dit :
    ça ne donne pas envie d'aller lire les autres critiques
    "objectives" du forum.


    Du site ! ça ne vous donne pas envie d'aller lire les autres critiques "objectives" du site.


  • schiste

    15/04/2006 à 17h11

    Répondre

    ...

  • KaSuGayZ

    15/04/2006 à 17h57

    Répondre

    Moi j'ai toujours bien aimé les magazines de Jay lorsque je m'interressais plus qu'ajourd'hui aux JV. Disons que ce genre de mag n'etait pas axé grand public, pour ne pas dire "noob", comme jvmag ou jv.com...

    L'aspect élitiste second degré, prise de tête, débats et cie était toujours plutot interessant et assez marrant.

    Par contre je n'ai pas acheté ce magazine, c'était juste pour donner mon avis sur le personnage en lui-même ^^

  • kalis

    15/04/2006 à 18h04

    Répondre

    Oui, je voulais dire des critiques du site.

    Pour Shiste, bien sûr qu'on a tout à le fait droit de trouver que ce mag est
    merdique, tout comme je peux trouver vos critiques lamentables.

    Mais une critique publiée sur le site, avec un paragraphe qui laisse
    supposer de la retenue, de l'objectivité pour terminer sur un flot de
    crachats disproportionné eu égard aux défauts reprochés, je trouve
    cela incompréhensible.

    en effet je résume 40 pages à une idée (qui est récurrente dans le dossier mais passons) c'est tres bete peut etre, mais il est des sujets avec lesquels faire des comparatifs ont une nécessité de fond. C'est ce qu'il pense, libre à lui, mais alors qu'ils me donnent de VRAI arguments et pas des pseudo ressemblance. Car la periode du IIIeme Reich est si vaste et riches que à partir de n'importe quel sujet on peut en faire le parrallele.


    Tu ne cites pour critiquer le dossier qu'une seule et même idée. Pour affirmer
    par la suite que le dossier tout entier parle dans le vide, c'est, pour reprendre
    des termes que tu affectionnes, très bête ... ou totalement inepte. Mais
    bon chacun son opinion sur ce dernier point. Perso, je ne vais jeter 40
    pages, sur quelque sujet que ce soit, si sur quelques pages il y a une ou
    deux choses que je trouve un peu déplacé. D'ailleurs, heureusement que
    l'on est pas d'accord sur tout, on est pas Jay, encore une fois, chacun sa
    manière de s'approprier une oeuvre.

  • schiste

    15/04/2006 à 18h17

    Répondre

    ...

  • kenji

    15/04/2006 à 18h39

    Répondre

    En meme temps va faloir aretter de juger le magazine uniquement sur le numéro 2 qui a un contenu très hardcore gamer et très roliste jap telement que je ne l'ai pas acheté, le contenu du 1er numéro plus varié m'a plus attiré (très bon article sur Oblivion, dossier sur Shadow of the Colossus très bien foutu et très agréable visuelement, dossier sur Psychonault très sympa, booklet sur Kingdom hearts 2 très riche....)

    Ce numéro est super élitiste dans le contenu et les jeux traités et tout ce qui le critique n'ont joué qu'à un seul jeu : l'inévitable FF7 donc faut areter de cracher sur ce mag avec ce seul numéro. Et puis bon de toute facon comme l'a dit Kalis il est clair que pour aprécier un minimum le mag faut avoir une culture vidéo-ludique (passé et récente) assez conséquente, c'est un mag pour passionés, quand on est beaucoup moins joueur autant s'orienter vers jeuvideo magazine le contenu sera bien plus clair.

    Et justement je pense que l'erreur est de juger ce mag de manière objective en relevant la moindre erreur pour dire que finalement ce mag ets merdique, on accroche ou pas la démarche mais je pense que ce genre de critique est mal placé.

  • schiste

    15/04/2006 à 18h43

    Répondre

    ...

  • kenji

    15/04/2006 à 18h50

    Répondre

    Zdenek a dit :
    Le 2 est pire que le 1 mais le 1 était déjà pas glorieux à mes yeux.


    Donne moi tes références dans la presse jeux-vidéo (écrite ou net) que je vois ce qui te convient parce que la honetement je comprends pas pourquoi tu trouves ca si mauvais.

  • kenji

    15/04/2006 à 19h10

    Répondre

    Oki lol forcément je pense qu'il falait que tu précise ca d'abord avant de donner ton avis (forcément que si ce que je fais et qui m'inspire, toi tu trouves ca mauvais c'est normal qu'on ait pas le meme avis sur le mag )

  • schiste

    15/04/2006 à 19h10

    Répondre

    ...

  • Perco

    15/04/2006 à 19h42

    Répondre

    Quoiqu'il en soit, impossible de le trouver dans la presse du coin... C'est pas faute d'avoir tout foutu en vrac, avant de demander au vendeur, qui n'avais pas la moindre idée de ce dont je lui parlais. Bon, promis la prochaine fois je vais dans une presse digne de ce nom ^^.

    Sinon, rien qu'en tant qu'avis exterieur, je trouve qu'il faudrait arreter de simplement dire "ouais ta critique est a chier et basée sur rien", si vous avez un avis contraire a cette critique, hé bien argumentez un minimum, sinon votre propos pese pas tres lourd. Les avis des gens qui n'ont pas aimé le mag sont bien plus argumentés...

    Enfin, pour ce qui est des critiques faites sur la critique elle meme, je trouve que la critique d'Aurelie est bonne dans le sens ou elle est claire, argumentée, concrete, etc... Je trouve ca insupportable qu'on crache comme ca sur le travail de quelqu'un, surtout quand le travail est bien fait. Donc ne critiquez pas la qualité de la critique, mais debatez plutot sur l'avis qu'elle véhicule, et sur vos avis.

  • kenji

    15/04/2006 à 19h48

    Répondre

    Perco a dit :
    Je trouve ca insupportable qu'on crache comme ca sur le travail de quelqu'un, surtout quand le travail est bien fait. Donc ne critiquez pas la qualité de la critique, mais debatez plutot sur l'avis qu'elle véhicule, et sur vos avis.


    On est d'accord la dessus, surtout que c'est pas forcément évident mais c'est cool au moins elle a des réactions, si ca pouvait etre plus souvent le cas j'en serai le premier heureux.

  • kalis

    15/04/2006 à 20h42

    Répondre

    Donc sur 4139 critiques toutes sur des sujets différents, tu juges à partir de celle ci, quand nous on juge un magazine sur un sujet précis... je dois dire que c'est pas mal


    Je l'attendais celle là ... d'une je ne juge pas le site, j'ai dit que ça ne me
    donnait pas envie de poursuivre, il y a une marge. De deux, il y a une
    sacrée différence entre être rebuté par une prose passionnée et une
    prose conspuante, j'espère que tu comprends la différence, ce n'est pas
    du tout la même démarche.

    Puis, si je réponds au message d'aurélie, c'est qu'elle est intervenue sur le
    forum de background, semblant plutôt ouverte.

    Ensuite pour le mythe de l'objectivité, tu es gentil. Oui, aucune critique n'est
    parfaitement objective mais encore une fois je fais référence au contraste
    éloquent entre le premier et le dernier paragraphe avec entre les deux
    trop peu de choses pour constituer un lien logique.

    Gamekult ?... Ok, je comprends beaucoup mieux là ...

    Enfin Perco, l'avis qu'elle véhicule ? On peut résumer à un "j'aime pas
    le concept, mais le mag est beau". C'est bien faible je trouve. Pour
    le dossier, je connais bien l'histoire, mais au fil des pages, il y a pas
    mal de détails que j'ai appris, certes il y en a encore plus que je savais
    déjà mais le dossier commence par retracer l'histoire complète.
    Perso, je trouve agréable de voir tous les souvenirs nous envahir, la
    nostalgie, associée aux nouvelles infos et aux analyses, j'ai trouvé cela
    excellent pour le coup.

  • kenji

    15/04/2006 à 21h40

    Répondre

    Zdenek a dit :
    Oki lol forcément je pense qu'il falait que tu précise ca d'abord avant de donner ton avis

    Ce qui sous entend?


    Que selon ce à quoi on s'intéresse ou ce qu'on lit on n'a pas le droit d'avoir d'avis sur certaines choses Comme d'hab quoi

    Be non ca veut seulement dire que t'es très difficile et beaucoup plus exigeant que moi à priori.

  • kalis

    15/04/2006 à 22h25

    Répondre

    Zdenek a dit :
    Gamekult ?... Ok, je comprends beaucoup mieux là ...


    Je vois pas ce qu'il y a à comprendre, d'autant que j'ai dit "peut-être".

    Ca s'appelle l'ironie, rien de bien méchant.

  • xilrian

    16/04/2006 à 20h52

    Répondre

    Bon tout d'abord merci à vous pour le message de bienvenue ^_^

    Quelques remarques :

    1) Je ne sais pas qui a décrété que ce mag était un magazine de HardCore gammer il me semble qu'en tout cas Jay ne le revendique pas et qu'une bonne partie du lectorat ne se déclare pas HCG en tout cas c'est mon cas je ne suis pas un HCG et j'apprécie Background (de toute façon il me semble que les HCG sont par définition hyper documenté et n'ont donc pas grand chose à attendre d'un tel magasine)

    2) Le dossier FF7 : ça fait un bon moment que je ne lie plus attentivement la presse JV je suis donc tout à fait susceptible de me tromper mais c'est tout de même la première fois que je lie un tel dossier je n'avais absolument aucune idée de l'histoire des Turks ... après une rapide recherche sur internet je n'ais absolument rien trouvé sur le scénario dfétaillé de before crisis... Je serai donc quelque peu curieux de savoir ou vous avez vu maintes et maintes fois ces informations : Citations de sources nombreuses en l'absence de quoi je devrait déduire que vous êtes parfaitement de mauvaise fois... Il est néanmoins parfaitement possible que je fasse erreur et que le sujet ai déjà été abordé à maintes reprises au quel cas je m'excuse par avance mais je fait tout de même remarqué que l'on peu tout à fait ne pas être informé

    3) Si le devoir d'objectivité s'impose dans une critique d'une ou deux pages la passion s'impose dans un dossier de 40 pages... L'objectif n'est plus de donner des informations objectives mais de présenter son histoire son univers de montrer en quoi celle ci est intéressante... (Oui c'est une sorte de publicité géante de 40 pages)

    4)Si je reste très dubitatif quand au parallèle vis a vis du régime Nazie (je suis de toutes façon hostiles aux interprétation tirée par les cheveux ou non évidentes ) Je remarque tout de même que Jay documente son propos (le passage sur la Thulé m'était par exemple parfaitement inconnu et je ne le trouve pas dénué d'intérêt) ... Pour moi Jay met inconsciemment en évidence autre chose : Le nazisme reste le référent inconscient de l'humanité concernant le "mal absolue" et les scénaristes piochent inconsciemment ou consciemment dans sa mythologie quant il créent leurs "méchants"...

    Japprécierai particulièrement des réponses de Zdenek et schiste

  • xilrian

    16/04/2006 à 21h37

    Répondre

    mais bon sur 40 pages de dossiers (introduction et page de titre toute blanche comprises) la partie sur before crisis (les turks) repésente 11 pages de texte ce qui fait tout de même à peu près 25% d'indédit ce qui n'est pas si mal il me semble...

  • Sylvain

    16/04/2006 à 21h51

    Répondre

    Pour ceux intéressés par BC : http://www.freewebs.com/gunshotromance/index.htm
    et il y une entréee sur wikipédia (t'as vu schiste, je suis allé sur wikipedia).

  • Paulie

    22/04/2006 à 20h53

    Répondre

    Encore une réponse pour dire plusieurs choses.
    "And I heard 'em say, nothins ever promised tomorrow today"
    Et si, je persiste à dire qu'Aurélie n'a pas compris le concept du mag, et ce n'est pas parce qu'elle dit que le concept est d'une débilité profonde que cela fait avancer le débat. Je dis le football ricain est un sport débile, mais j'y comprends rien, ça vous gêne pas, vous? De plus et je vais arreter de touner autour du pôt: l'indigence de sa critique n'a pas d'équivalent, ou, peut être si, sa mauvaise foi. Si je m'étais pointé avec une telle critique d'un mag ou d'autres bouquins ou films comme devoir de français, en sixième, je me serais pris une note comprise entre 0 et 5, tout en sachant que j'ai été dans une école publique. Comme je l'ai dit plus haut, mais il me semble nécessaire de le répéter, on pond pas une critique comme ça pour se faire plaisir, faut un minimun bosser dessus, avoir des trucs à raconter. J'ai relevé certains points négatifs tout à fait justes, et qui peuvent être constructifs mais bon le reste..... Je n'attends pas d'objectivité d'une critique bien au contraire, mais de là à faire de la démagogie, je trouve ça déplacer, enfin ça plaît à certains ici, enfin moi je dis ça, je dis rien....
    "30 minutes later seeing there's no convincing them"
    Et je prétends ici avoir compris la critique, et je me lève (pour danette) et le clame. Que la critique semble interessante à certains, je le conçois, mais avec le recul, et avec ce que j'ai dit plus haut, j'en viens à douter de votre bonne foi.
    "It's only two places you'll end up - either dead or in jail"
    A ce que je lis le hardcore japonisant est intolérant surtout si cela concerne des choses qu'il considère s'être appropriées. Mais bon libre à vous. Néanmons la richesse vient de la diversité et que TU ne sois pas d'accord avec les autres ne signifient pas que l'autres ne disent que de la merde, enfin, tain , j'en viens à me poser certaines questions... enfin moi je dis ça, je dis rien....Puis moi qui ne suis pas un hard-core gamer, loin s'en faut, je lis ce mag pour le plaisir; par exemple le dossier ff7, bien que certaines analogies soient parfois bizzares dans ce dossier, il n'en reste pas moins que c'est un autre point de vue sur un jeu que j'ai aimé et pour ça, c'est enrichissant. Partager ses expériences... Enfin moi je dis ça, je dis rien...
    "Two words, United States, no love, no brakes"
    Puis je dois avouer ma déception, Aurélie n'est pas venue répondre, on l'a disait ouverte, ben je suis déçu. Enfin moi je dis ça, je dis rien.

  • Sylvain

    22/04/2006 à 20h59

    Répondre

    tout en sachant que j'ai été dans une école publique.


    Ca veut dire quoi ça ?

  • Paulie

    22/04/2006 à 21h29

    Répondre

    Ca veut dire que je parle de ce que je connais, si dans les écoles privées leur système de notation est soit plus ferme soit au contraire plus laxiste, j 'en sais rien, d'où ma précision.
    Pour une critique différente: http://www.jeuxvideo.com/news/2006/00016385.htm/

  • Anonyme

    23/04/2006 à 18h24

    Répondre

    Paulie a dit :
    Puis je dois avouer ma déception, Aurélie n'est pas venue répondre, on l'a disait ouverte, ben je suis déçu. Enfin moi je dis ça, je dis rien.


    Alors déjà ça c'est parce que j'ai aussi une vie en fait Mais si tu évites la provocation, je pense que tu seras un peu plus pris au sérieux.

    Paulie a dit :

    "And I heard 'em say, nothins ever promised tomorrow today"

    Je crois ton message sur la pertinence de mes titres de paragraphes est très très bien passé, ça va maintenant


    Sinon, petite remarque générale.
    Je suis globalement plutôt tolérante, mais j'ai tout de même des limites que tu risques de ne pas tarder à rencontrer, à continuer comme ça.
    Il y a quelque chose que je ne comprends pas : tu râles parce que je n'ai soit disant pas compris le concept du magazine, et que du coup je n'ai pas le droit d'avoir une opinion. Je pense personnellement avoir compris le concept du mag. Par contre, tes réflexions sur ma critiques sont très très peu fondées il me semble, ou en tout cas pas justifiées. Le débat tourne en rond, tu vois ? Moi aussi je peux me pointer, râler un bon coup et provoquer, ça fera rien avancer du tout.

    Reste que la prochaine fois que je devrais écrire une critique sur un magazine tel que Background, je dirai tout simplement que c'est de la m*rde, et là au moins je comprendrai vos réactions injurieuses, ainsi que votre scepticisme sur mon sens critique et mon argumentation.



    Pour finir, j'ajouterai en vrac que j'ai toujours eu de bonnes notes en dissertations, que je ne suis pas une "attardée mentale" (merci le forum de Background), que Jeuxvideo.com et tous les autres pensent ce qu'ils veulent de ce mag, moi je n'ai pas aimé, point. Ce qui me ferait plaisir, c'est que le prochain qui se pointe ici pour dire à quel point ma critique est naze ramène aussi ses arguments avec lui.

  • kalis

    24/04/2006 à 22h27

    Répondre

    je dirai tout simplement que c'est de la m*rde

    Plutôt mauvais dans sa globalité, Background ne parvient à convaincre que sur le plan visuel. Tout le reste est hasardeux : les explications des inspirations de jeux vidéo versent dans le surnaturel, le ton global est pompeux et particulièrement pédant, et le lecteur a plus
    l'impression d'être face à un exercice de style ou un étalage de connaissance qu'un magazine réellement fait pour les joueurs. Ajoutons à cela un arrière goût d'amateurisme et un côté fanatique qui n'est pas sans rappeler les fanzines, et nous obtenons un Must NOT Have.


    ...

    Tu l'as déjà fait.

    tu râles parce que je n'ai soit disant pas compris le concept du magazine, et que du coup je n'ai pas le droit d'avoir une opinion


    Tu as compris le concept, mais tu le dénigres, quitte à bâtir des généralités
    invraisemblables pour appuyer ton "le mag est beau, mais perso j'aime pas
    le concept", DONC CE MAG EST A CHIER ... Il manque juste le lien logique
    là. Autre exmple, partie du fait que tu n'aimes pas une et une seule
    théorie parmi les nombreuses pages, simplement une vision unique
    du jeu, tu en déduis que le dossier complet est écrit sur un ton pédant
    et demeure sans valeur, de même que pour le reste du mag ???...

    Rassure moi, tu l'as lu au moins ?

  • kalis

    24/04/2006 à 23h26

    Répondre

    Merci, tu m'as bien fait rire.

    M'acharner, je réponds à sa critique c'est tout. Elle balance plusieurs
    lignes conspuantes, j'ai l'outrecuidance d'user d'ironie, mille pardons ...

    Tout le monde est dans son bon droit en émettant un avis, et l'avis d'un
    avis n'échappe pas à la règle bonhomme.

  • Guillaume

    24/04/2006 à 23h42

    Répondre

    Moi je n'ai lu ni la critique (je suis tombé sur le forum avant, donc j'ai préféré patienter pour me faire mon avis ), ni le mag (j'avais pas 5 euros sur moi).
    Quelqu'un pourrait me dire quel est le concept du mag ?

  • Anonyme

    24/04/2006 à 23h50

    Répondre

    Et allez mes amis, on est repartis pour un tour


    Je vais commencer par le bon point de l'histoire, le seul à pas me faire regretter d'avoir écrit cette foutue critique : merci Zdenek. Sincérement.


    Kalis maintenant.
    C'est génial, j'ai l'impression qu'un mec va se pointer tous les deux jours me faire part des mêmes arguments que ses prédécesseurs. Ca va maintenant je crois. Mais bon, si le jeu vous plait, allons y.
    Vous me sortez les mêmes arguments, je vais pas me renouveler non plus.

    Tout le monde est dans son bon droit en émettant un avis, et l'avis d'un
    avis n'échappe pas à la règle bonhomme.
    Sauf moi si j'ai bien compris les règles du jeu.


    Kalis a dit :
    Tu as compris le concept, mais tu le dénigres, quitte à bâtir des généralités invraisemblables pour appuyer ton "le mag est beau, mais perso j'aime pas le concept", DONC CE MAG EST A CHIER ... Il manque juste le lien logique là. Autre exmple, partie du fait que tu n'aimes pas une et une seule théorie parmi les nombreuses pages, simplement une vision unique du jeu, tu en déduis que le dossier complet est écrit sur un ton pédant et demeure sans valeur, de même que pour le reste du mag ???...


    J'ai lu le magazine en entier. Ca a été très dur, je dois l'avouer, quoi qu'assez marrant par instant (je ne crois pas que c'était volontaire)
    Sinon, tu utilises un mot intéressant dans ton paragraphe : le mot EXEMPLE. Cela signifie donc que tu sais ce que cela signifie je suppose (j'ose espérer d'ailleurs).
    Fort bien.
    Peux tu maintenant essayer de comprendre que le paragraphe dont je parle dans ma critique n'est pas LE SEUL MAUVAIS POINT DU MAG mais juste un EXEMPLE de ce que je trouve mauvais dans ce magazine ?

    Sinon, dans la série "je suis sceptique et je le vis mal", rassure moi, as tu lu ma critique ??

  • Guillaume

    24/04/2006 à 23h54

    Répondre


    J'avoue, je bluffais. Je trouve aussi que ce mag a assez de défauts pour qu'on lui en préfère d'autres.

  • Sylvain

    25/04/2006 à 00h30

    Répondre

    Moi j'ai pas lu le mag, mais je suis allé sur le forum qui en parle... Et la florilège quand même, ce qui m'a choqué c'est qu'une personne, qui semble être le redac chef du mag, insulte à tour de bras ses lecteurs...
    De même, j'ai bien rigolé devant le témoignage poignant qui nous raconte que lire Background, ça prend un mois tellement c'est compliqué et profond.

    Ceci étant, même lorsque je trouve qu'une critique qu'on me fait est injustifié, je ne dis pas que celui qui la commet est un attardé mental, quand on me dit que je parle sans savoir a propos de la philosophie de Nietzche, je ne dis pas que je ne luis sucerais jamais la ..., je ne me permettrais jamais de dire que les lecteurs de Krinein (même ceux qui me saoulent) sont des "merdes" etc.

  • schiste

    25/04/2006 à 08h13

    Répondre

    ...

  • iscarioth

    25/04/2006 à 08h30

    Répondre

    schiste a dit :
    Pouvez vous, s'il vous plait, comprendre que des gens ayant des capacités intellectuelles normales puissent avoir un autre avis que le votre? J'ai compris le concept du mag', je l'ai lu et je l'ai trouvé mauvais.

    Où est le probleme? Nul part, ca s'appelle la liberté (en, l'occurence de penser). Tu te dois de respecter mon avis. Comme tu te dois de respecter celui de Zdenek, Guillaume ou Sylvain. Et surtout comme tu te dois de respecter celui de dawa.


    Tout à fait d'accord, cette notion de respect est essentielle, dans la vie comme sur Internet. D'ailleurs, schiste montre bien l'exemple sur le topic de Wikipedia

    désolé, j'ai pas pu m'en empêcher

  • kalis

    25/04/2006 à 19h44

    Répondre

    Tout le monde est dans son bon droit en émettant un avis, et l'avis d'un
    avis n'échappe pas à la règle bonhomme.
    Sauf moi si j'ai bien compris les règles du jeu.


    LOL

    Alors je reprends.

    Tu emets une critique, c'est légitime, tu trouves le mag pourri.

    J'émet un avis, c'est légitime, je trouve ta critique à chier.

    ...

    Merci.

    Et schiste, non mais

    Alors maintenant, on va tous ensemble réfléchir quelques instants.

    Au lieu de fustiger ma véhémence, l'idée ne vous a-t-elle jamais
    effleurée que vos "essais" étaient sujets à critique ? Qu'est ce qu'il
    y a, vous déversez votre bile sur le mag, encore une fois vous êtes
    parfaitement dans votre droit, mais n'a-t-on pas à notre tour le droit
    de cracher sur vos avis ? La forme n'est pas très reluisante, et je peux
    comprendre qu'elle écorche votre égo, mais désolé, mes réponses
    sont tout aussi légitimes que vos critiques.

    Ensuite

    LE SEUL MAUVAIS POINT DU MAG mais juste un EXEMPLE

    Non mais attend, le dossier sur FF7 fait 40 pages, tu le critiques sur UNE
    théorie selon toi grossière ou malhabile. Alors toutes les théories et analyses
    sont du même acabit ? Tout le background de Before Crisis (11 pages je
    crois) est à jeter ? Toute l'introduction, la nouvelle sont inepties ou
    immondices ? Ahhh, je sais, le ton est pédant ...

    Le dossier sur Atelier Iris ? La partie sagesse sur Baten Kaitos ? Les
    critiques d'OST ? La partie univers sur Drakengard 2 ? Tout cela tu le
    résumes par de l'amateurisme, c'est bien ça ?

    Je souhaiterais simplement que tu m'expliques, en partant du fait
    que l'on accepte le concept du mag (même en ne l'aimant pas) en
    quel sens Background manque à son rôle et ceci, en argumentant par
    autre chose que trois adjectifs dépréciatifs (ce qui je le précise ne
    signifie en rien que tu doives retenir tes propos mais les étoffer,
    ne serait ce que pour préciser ce que nous "les ardants défenseurs
    de Background" ne saisissons pas).

    Maintenant, Sylvain ...

    De même, j'ai bien rigolé devant le témoignage poignant qui nous raconte que lire Background, ça prend un mois tellement c'est compliqué et profond.


    J'adore la mauvaise foi dont tu fais montre, cette personne explique
    qu'à la différence de certains, elle lit les mags tranquillement. Or vous
    en conviendrez, il est difficile de survoler le mag pour en saisir les
    subtilités lorsque l'on parle de background. Il faut être attentif, rentrer
    dedans ce qui change de beaucoup de revues sur le JV. Ce n'est pas
    un roman, mais ça change de "graphismes blabla musique ... gameplay
    etc.". Le mag compte des récits, des histoires, par conséquent il faut
    tout lire ce qui prend plus de temps. Ca va maintenant ... à moins
    que ce ne soit qu'une vanne gratuite ... mais non j'oubliais, ce sont
    seulement les membres du forum Background qui se rabaissent à de
    telles vilenies.

    Enfin, je n'ai jamais insulté personne ici, et il doit y avoir sur plus de
    1200 membres du forum seulement une ou deux insultes qui ont été
    lâchées, à tort il est vrai par un membre. Alors je sais qu'il est tentant
    de clamer haut et fort que ce sont vos augustes personnes que l'ont
    fustige. Mais non ahah, seulement vos critiques.

  • kenji

    25/04/2006 à 20h02

    Répondre

    C'est clair que je le trouve quand meme très limite par moment, mais ce qui est le plus énervant c'est le léchage de fion que lui font la majorité des membres pour pas se faire casser comme des *erdes.

    Après moi j'aime bien le mag et je l'achète si il y a des sujets qui m'intéresse (donc je suis en désaccord avec son opinion) mais faut aréter le léchage de fion et la branlette intélectuelle en faisant de ce mag une oeuvre de dieu.
    Putain ce n'est qu'un magazine pas la peine d'en faire tout un plat, on va bientot croire qu'aurélie a chier sur la bible et qu'elle a excité les fanatiques. Donc essai de pas en faire autant kalis meme si chuis d'accord avec toi sur le fond (et c'est pas pour défendre qui que ce soit parce que chuis rédacteur krinein).

  • Wax

    25/04/2006 à 20h07

    Répondre

    Bon les amis. Je précise d'entrée que je n'ai pas lu ce magazine et je ne le lirai pas pour 2 raisons:

    1) Je ne m'intéresse a l'actualité des jeux vidéo que de très loin
    2) Je ne vis pas en France

    Je crois que là tout le monde a bien exprimé son avis, campe sur ses positions et n'en bougera manifestelment pas d'un iota. Bref, on est dans l'improductivité la plus totale!

    Alors c'est bon! Stop! Temps mort! Kalis tout le monde a compris que tu aimais ce mag et c'est tout a ton honneur de le défendre. Seulement tu dis ne t'en prendre qu'a la critique et non a des personnes: tes posts au-dessus donnent l'impression contraire.

    Il m'a semblée que la critique d'Aurélie était plutôt bien argumentée mais encore une fois je ne connais pas Background donc je ne peux pas me rendre compte par moi même.
    De toutes manière, il me semble qu'un avis puisse s'exprimer sans recours au sarcasme voire à la quasi insulte.

    Je crois, pour fréquenter Krinein depuis maintenant 2 ans que les gens ici sont plutôt ouverts et acceptent la critique. Mais on attrape pas les mouches avec du vinaigre.

    Pour résumer, le débat est stérile, c'est pas la peine de le pousser plus avant!

  • Anonyme

    25/04/2006 à 20h18

    Répondre

    Franchement, une question me brûle les lèvres : est-ce que tu comprends les mots qu'on écrit ? Je veux dire, tu es bien sûr de saisir le sens global ?

    Parce que c'est fou, quand je lis un des tes posts, j'ai l'impression d'avoir déjà répondu à tout ça quatre post avant...

    Je t'avoue que ça commence à me fatiguer un peu.

    Allez, c'est parti, on recommence, miam.




    Kalis a dit :
    Tu emets une critique, c'est légitime, tu trouves le mag pourri.

    J'émet un avis, c'est légitime, je trouve ta critique à chier.

    C'est génial, j'ai jamais lu un tel pouvoir de résumé. Franchement, ça m'émeut. Mon prof de lettres en serait tout heureux. Résumer ma critique, de quelques lignes quand même (je vais pas les compter, faut pas déc*nner) en un seul mot, c'est génial.


    [quote][b]Kalis a dit :
    Au lieu de fustiger ma véhémence, l'idée ne vous a-t-elle jamais effleurée que vos "essais" étaient sujets à critique ?

    En fait, si. Ca m'effleure très souvent. Mais je t'avoue que ça m'empêche pas de dormir. Au contraire même. Que l'on puisse avoir des opinions différentes des miennes, franchement, ça me rassure. Après, si les gens en face de moi pouvaient les exprimer avec respect, ça me ferait plus que plaisir. Et au moins, j'arriverai à les prendre au sérieux.

    Kalis a dit : [/b]
    Qu'est ce qu'il y a, vous déversez votre bile sur le mag, encore une fois vous êtes parfaitement dans votre droit, mais n'a-t-on pas à notre tour le droit de cracher sur vos avis ?[/quote]

    En fait, non.
    Dans la mesure où de notre coté il n'y a pas eu un seul mot plus haut que l'autre, on était en droit d'estimer le même respect de votre côté. Que je sâche, j'ai traîté personne d'attardé mental, ni de geek, ni de rien d'ailleurs.
    Que Jay se permette les insultes à notre égard, je pense que c'est un des trucs les plus pathétiques qu'il m'ait été donné de voir.


    Kalis a dit :

    Non mais attend, le dossier sur FF7 fait 40 pages, tu le critiques sur UNE théorie selon toi grossière ou malhabile. Alors toutes les théories et analyses sont du même acabit ? Tout le background de Before Crisis (11 pages je crois) est à jeter ? Toute l'introduction, la nouvelle sont inepties ou immondices ? Ahhh, je sais, le ton est pédant ...

    Oui, les théories et analyses sont quasiment toutes du même acabit. Et tout ce que tu dis aussi. Le ton pédant, euh ouais, et amateur aussi. Ca va là ?


    J'ai vraiment l'impression qu'il n'y a pas de débat. Tout le monde campe sur ses positions, on se lance des petites piques, on rigole bien. C'est cool.
    Mais c'est pas comme ça que mon opinion va changer. Et honnêtement, après les insultes de Jay, je pense que j'aurai du mal à acheter les futurs Background pour faire évoluer mon avis.

    Edit : je viens juste de voir les messages que vous avez posté entre temps. On est tous bien d'accord, le débat est stérile, limite inexistant. Et ça commence à fatiguer tout le monde.

  • kalis

    25/04/2006 à 22h02

    Répondre

    En quoi le reste des théories est du même acabit ?

    Et le dossier sur Atelier Iris ? La partie sagesse sur Baten Kaitos ? Les
    critiques d'OST ? La partie univers sur Drakengard 2 ? En quoi sont ils
    mauvais ou tout du moins en quoi ne remplissent-ils pas leur rôle ?

    Je tiens à préciser que je n'insulte personne, que je ne suis pas fan de
    Jay mais du concept qu'il tente de véhiculer, à savoir le jeu vidéo en
    tant que forme artistique. J'imagine que vous trouvez cela amusant,
    mais ce genre d'idée mérite d'être défendue. L'ironie passe mal ici,
    donc voilà un post dénué de sarcasmes. J'espère que tu répondras
    sans à priori.

    Enfin une chose qui me choque. Tu juges un mag sur les insultes que
    le rédacteur t'a lancées ? Perso Jay serait un dictateur responsable
    de millions de morts, ça ne m'empêcherais pas d'appréhender son
    magazine, ainsi que toute autre forme artistique, de façon neutre.
    Mais ça reste une question de point de vue.

  • Anonyme

    25/04/2006 à 22h17

    Répondre

    Je t'avoue que je préfère très largement ce post ci que tes précédents. Très largement même Arguments + calme = Aurélie contente. Wé.

    kalis a dit :
    En quoi le reste des théories est du même acabit ?

    Et le dossier sur Atelier Iris ? La partie sagesse sur Baten Kaitos ? Les
    critiques d'OST ? La partie univers sur Drakengard 2 ? En quoi sont ils
    mauvais ou tout du moins en quoi ne remplissent-ils pas leur rôle ?

    J'ai plus en mémoire les articles dont tu parles, et malheureusement, mon magazine est vraisemblablement resté à mon appart, à 200 bornes ^^ Ca aide pas à relire les passages en question, mais je ne manquerai pas de le faire dès que possible.
    Dans la mesure où je ne me souviens quasiment pas de ce dont tu parles, je pense devoir reconnaitre qu'il est possible que, déçue par le dossier sur FF7, qui est un de mes jeux préférés, j'ai involontairement occulté certains autres articles. A vérifier.


    [quote]Kalis a dit :
    Je tiens à préciser que je n'insulte personne, que je ne suis pas fan deJay mais du concept qu'il tente de véhiculer, à savoir le jeu vidéo en tant que forme artistique. J'imagine que vous trouvez cela amusant, mais ce genre d'idée mérite d'être défendue. L'ironie passe mal ici, donc voilà un post dénué de sarcasmes. J'espère que tu répondras
    sans à priori.[/quote]

    L'ironie est mal passée parce qu'elle avait l'air méchante. Mais sinon, en temps normal, on est assez ouverts à l'humour, je te rassure
    Le concept de jeux vidéo en tant qu'art mérite en effet d'être défendu. Je suis même entièrement pour. Là où je suis plus sceptique, c'est sur le parallèle entre le jeux vidéo et l'être humain (comme quoi il aurait une naissance, une adolescence, etc...). Ca me semble un peu trop 'mystique', ça me rappelle les religions pour lesquelles chaque chose a une âme. C'est pourquoi je n'adhère pas.


    Kalis a dit :

    Enfin une chose qui me choque. Tu juges un mag sur les insultes que le rédacteur t'a lancées ? Perso Jay serait un dictateur responsable de millions de morts, ça ne m'empêcherais pas d'appréhender son magazine, ainsi que toute autre forme artistique, de façon neutre.
    Mais ça reste une question de point de vue.


    C'est une question de point de vue en effet. Disons que j'ai été très largement choquée par sa réaction. Si les chefs de Krinein se permettaient ce genre de choses, j'aurais quitté l'équipe depuis longtemps. Du coup, je pense ne pas être en mesure d'appréhender objectivement Background, et déjà que mon opinion n'est pas brillante, j'ai peur qu'elle empire.

  • kenji

    25/04/2006 à 22h47

    Répondre

    Je peux toujours te passer le background 1 aurélie histoire que t'ais un point de vue global et que tu vois qu'il y a des articles de qualité dans le mag.

  • xilrian

    26/04/2006 à 00h09

    Répondre

    plusieurs choses tout de même...
    Je pense faire partie des susmentionnés défenseur de Background il me semble que kenji aussi...

    Et je n'ai pourtant pas l'impression d'être concernée par cette remarque et pas mal d'autre...

    Pouvez vous, s'il vous plaît, comprendre que des gens ayant des capacités intellectuelles normales puissent avoir un autre avis que le votre? J'ai compris le concept du mag', je l'ai lu et je l'ai trouvé mauvais.


    Juste pour dire qu'il y a des gens mesurés dans les deux camps


    Sinon une critique est par essence subjective néanmoins cette critique est limite pamphlétaire et il est donc assez naturel qu'elle amène "l'autre camp" à contre attaquer...

    Sinon bon je me doute que vous vous en foutez mais Jay joue un rôle... Je pense que aucun autre rédacteur de mags de JV ne s'est fait autant attaqué et de loin (vous avez le droit d'en déduire qu'il est très mauvais mais je ne le pense pas) il a écouté un bon moment ses détracteurs, leur a donné la parole dans son mag, puis s'est progressivement mis a jouer au méchant au vulgaire et au con... Perso je trouve ca domage mais je puisse comprendre qu'à force de s'entendre dire qu'on est nul on puisse décider de se proclamer bon et d'envoyer les autres se faire voir (surtout lorsque l'on est émotif, et que l'on a une autre partie du lectorat qui déclare haut et fort que vous êtes le messie...)
    Pour résumer disons que vu les attaques subies une certaine dose d'arrogance et de cynisme semble nécessaire...

    Je maintient tout de même mon point clef les mags de Jay n'ont pas et n'ont jamais étés pour les HCG mais ils ne ciblent pas non plus le publique de future (voir même le publique traditionnel de FJM).
    C'est à mon avis la grosse erreur de la critique que de considérer qu'il s'adresse à des gens qui savent déjà tout... Par ailleurs les analyse ne représente pas grand chose non plus le coeur du concept du mag est un choix de thème, la volonté de raconter certains jeux et des renseignement annexes (sur le background) un peu d'histoire du japon pour onimusha...


    Je pense tout de même personnellement que malgré vos indiscutables efforts d'objectivités (Zdenek et aurelie), vos aprioris négatifs sur Jay vous ont fait juger le mag de manière excessivement négative par rapport à vos propre critères (néanmoins je peux me tromper pour pouvoir juger il faudrait que j'ai lu suffisamment de critiques de votre part sur d'autres sujets)


    Alors ce dossier est un exemple meme de remplissage, il n'y a rien de nouveau, a part la theorie dont je parle, tout a etait lu et relu.

    Schiste j'aurai bien aimé que tu me réponde...

  • Anonyme

    26/04/2006 à 09h01

    Répondre

    xilrian a dit :
    Je pense tout de même personnellement que malgré vos indiscutables efforts d'objectivités (Zdenek et aurelie), vos aprioris négatifs sur Jay vous ont fait juger le mag de manière excessivement négative par rapport à vos propre critères (néanmoins je peux me tromper pour pouvoir juger il faudrait que j'ai lu suffisamment de critiques de votre part sur d'autres sujets)

    Je ne suis pas du tout du genre à avoir des à priori sur certaines personnes et à considérer suite à ça que tout ce que font ces personnes est à jeter. Vraiment pas.
    Et de toute façon, je n'avais pas de réel avis sur Jay. A une époque, je lisai Otaku, il m'avait même plu, et puis j'ai eu l'impression que son contenu se dégradait et j'ai moins aimé. Mais c'était uniquement basé sur le contenu d'Otaku. J'ai commencé à avoir une opinion sur Jay lorsque j'ai vu sa manière de réagir sur le forum de Background.
    C'est peut être quelqu'un de très sensible.... Mais c'est pas le seul sur terre quand même ! Il y a aussi des gens sensibles ailleurs, et pour parler de ce que je connais, il y en a aussi à Krinein et pourtant je crois qu'on y a jamais vu ce genre de fait divers. Au dela de la sensibilité, je crois qu'il a un peu oublié d'avoir du respect pour ceux qui lui permettent à la fois de vivre et d'exercer sa passion.

  • kalis

    27/04/2006 à 00h09

    Répondre

    Zdenek a dit :
    Pour élever le jeu au rang d'oeuvre d'art faudrait être capable de tenir un discours dessus.

    Et c'est le cas de personne (et surtout pas de l'équipe de Background) dans la presse JV.

    Pas d'accord.

    Si tu achètes les produits d'un dictateur sanguinaire et que tu contribues à le faire vivre, j'appelle pas ça de la neutralité


    Oui, c'est bien, et alors ? Est ce que j'ai sous entendu cela ? Non. Je
    t'explique gentiment que l'art n'est ni bon ni mauvais, tu piges ou tu
    veux un dessin ? (ni bon ni mauvais, je parle de manichéisme hein,
    on ne sait jamais ... ).

    J'ai plus en mémoire les articles dont tu parles, et malheureusement, mon magazine est vraisemblablement resté à mon appart, à 200 bornes ^^ Ca aide pas à relire les passages en question, mais je ne manquerai pas de le faire dès que possible.
    Dans la mesure où je ne me souviens quasiment pas de ce dont tu parles, je pense devoir reconnaitre qu'il est possible que, déçue par le dossier sur FF7, qui est un de mes jeux préférés, j'ai involontairement occulté certains autres articles. A vérifier.


    Ok.

    Le mag sort demain théoriquement (enfin, aujourd'hui maintenant ... ).
    Je ne l'ai pas lu, mais j'aimerais qu'on reparte à zéro et que l'on s'échange
    nos ressentis sur ce troisième opus de background. Qu'est ce que tu en dis ?

  • Anonyme

    27/04/2006 à 00h16

    Répondre

    Evidemment, ça me va J'irai l'acheter.

  • kalis

    27/04/2006 à 01h03

    Répondre

    C'est cool.

  • kenji

    27/04/2006 à 11h07

    Répondre

    Yes un dossier sur Killer7 il me le faut!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! (celui la c'est sur je l'achète)

  • Perco

    27/04/2006 à 14h09

    Répondre

    Zdenek a dit :
    Bon j'ai vu que la couv pour l'instant, qui est certes très jolie, mais avec des gros titres toujours aussi mesurés:
    "la déception du siècle"
    "le plus concept des chef-d'oeuvres"


    Et j'étais j'ai cru qu'ils avaient enlevé le ridicule "Par Jay et son équipe" mais en fait non.


    J'avoue que niveau objectivité ils n'ont pas beaucoup de lecons a donner... Certes, ca peut passer si on prend en compte le fait que c'est un magasine pour passionés ou pour hard core gamers, mais dans ce cas a quoi bon acheter un mag qui ne fait que dire ce que l'on pense deja ?

  • Anonyme

    27/04/2006 à 14h43

    Répondre

    Zdenek a dit :
    Bon j'ai vu que la couv pour l'instant, qui est certes très jolie, mais avec des gros titres toujours aussi mesurés:
    "la déception du siècle"
    "le plus concept des chef-d'oeuvres"


    Et j'étais j'ai cru qu'ils avaient enlevé le ridicule "Par Jay et son équipe" mais en fait non.


    en fait le titre exact est : "La déception du siècle ?"
    Moi ce qui m'a surtout "choqué" c'est que "le plus concept des chefs d'oeuvres", c'est pas vraiment français... (dans un comparatif de supériorité ou dans un superlatif, il faut un adjectif ou un adverbe, et 'concept' c'est un nom commun. J'ai déjà entendu cette expression, mais autant ça passe à peu près à l'oral, autant sur une couverture de mag... bof )

  • kenji

    27/04/2006 à 22h59

    Répondre

    Bon be je l'ai acheté et j'ai parcouru quelques trucs, voila un numéro qui augure du bon, si chuis motivé je ferai une critique histoire de donner un autre avis du mag qui, pour moi, le mérite.

  • kalis

    25/05/2006 à 13h01

    Répondre

    Bon bah, Aurélie, c'est quand tu veux.

    Perso, le mag prend une direction qui me plaît bien. C'est à dire une revue
    qui s'intéresse au background du jeu vidéo de façon générale, et non un
    magazine d'avantage porté sur un domaine (par exemple le RPG) que sur
    un autre.

    L'esthétique est toujours aussi soignée, et l'écriture est plus appliquée.
    Quelques pubs commencent à envahir les pages, mais il faut bien vivre.

    Pour le contenu, le test sur FFXII est fort intéressant et parfaitement
    argumenté. Un ton sûrement quelque peu passionné, mais encore une
    fois on nous livre un avis, avec les raisons qui l'ont façonné, et les points
    qui sauraient être améliorés selon l'opinion du rédacteur. Bref, tout est
    bien expliqué, de manière à ne montrer qu'une vision des chose parmi
    tant d'autres, mais qui a cependant le mérite d'être claire et détaillée.

    Le dossier sur Silent Hill est un jeu de rôle parfaitement orchestré. De plus,
    visuellement c'est très joli. L'écriture est juste un peu petite, cela en gêne
    certains. Perso, ça passe bien. Bref, pas besoin de m'attarder sur ce point.

    La partie Adulte consacrée au dernier Tomb Raider est excellente : bien
    écrite, esthétiquement soignée, un côté proche du lecteur, et bien sûr une
    analyse du background passionnante.

    Un autre pan de la tranche Adulte réservée à Oblivion, avec une nouvelle
    fois un jeu de rôle de la part du rédacteur, qui nous fait VIVRE son ressenti,
    et ma foi j'ai pris beaucoup de plaisir à l'accompagner le temps de ces
    quelques pages.

    Une section Adolescence se portant sur Titan Quest, un futur jeu PC, qui
    fait la part belle à la mythologie. A noter une interview du designer (me
    souvient plus le nom, désolé) vraiment intéressante.
    Comme quoi Background traite tous les supports, et revendique son
    appellation "revue de jeu vidéo".

    Côté musique, Background s'intéresse plus particulièrement à Silent Hill,
    avec une analyse des OST pertinente, et un passage en revue des news
    du mois, notamment Baten Kaitos 2. Du tout bon.

    La suite du dossier sur Dieu dans le jeu vidéo, qui traite tout à fait justement
    de la place du joueur, de son statut. Encore une fois, c'est bien, mais 4 pages
    ça fait juste.

    Une approche de Tetris telle que je n'en ai jamais lu. Incroyable. Comme
    quoi, Background sait varier les styles.

    Enfin (je n'ai pas le mag entre les mains, j'oublie pas mal de choses, mais
    je cite ce que j'ai retenu), deux articles que je n'ai pas lu, un approchant
    Killer7, mais traitant du fond et n'ayant personnellement pas fait le jeu, je
    préfère me le garder bien au chaud. L'autre est consacré à Dragon Quest,
    et je n'ai simplement pas encore eu le temps de m'y plonger.

    PS J'ai oublié la partie retro avec Street of Rage (plus précisement le 2).
    Voilà, j'ai certainement omis des trucs, mais bon.

    PS2 Le numéro 4 sort dans une semaine il me semble. A bon entendeur ...

    PS3 J'insiste, mais j'espère que tu ne vas pas te défiler Aurélie. Allez, avoue
    que tu a adoré le numéro 3 ...

  • Anonyme

    26/05/2006 à 01h33

    Répondre

    kalis a dit :

    PS3 J'insiste, mais j'espère que tu ne vas pas te défiler Aurélie. Allez, avoue
    que tu a adoré le numéro 3 ...


    Mais non, je vais pas me défiler
    J'avoue, je trouve qu'il y a de bonnes améliorations. Disons que ça va dans le bon sens, sans pour autant être devenu LE magazine indispensable. Oui, je comprends enfin que ça puisse plaire
    J'ai plus le Background 3 sous la main comme je l'ai acheté lors de sa sortie, et d'ailleurs je sais plus ce que j'en ai fait. Mais j'achèterai le 4 histoire de pouvoir pointer précisément ce qui m'a plu ou non, comme tu l'as fait.

  • kalis

    26/05/2006 à 01h50

    Répondre

    Bon, dommage pour le numéro trois, j'aurais aimé ton avis. Mais le prochain
    sort dans une semaine. J'espère que tu viendras poster tes impressions.

    Enfin, c'est déjà un bon début.

  • Yaku

    19/06/2006 à 23h56

    Répondre

    Bonjours à tous !

    Je passe régulièrement sur ce forum, je lis des choses constructives et intéressantes, et ce topic m'intéresse en particulier puisque j'ai jadis bossé avec Jay, et suis désormais son évolution au sein de Background. Aussi, je voulais donner mon avis.

    Background est bourré de défauts. Une certaine tendance à parler à la première personne, une certaine tendance à se la jouer supérieur, pas mal de fautes (d'orthographe, de gout, de grammaire), des dossiers à ralonge - vestige de la ligne éditoriale de Gameplay - sentant parfois un peu le remplissage (racontage de vie, etc.) et c'est un peu près tout je crois.

    En fait, je crois que l'on peut dire que rien ni personne n'est parfait - à commencer par moi, par vous, par Monsieur et Madame tout-le-monde -, et sûrement pas Jay ni Background.

    Mais il ne faut pas se méprendre. Je peux vous jurer que Jay, la première fois que je l'ai rencontré, ma réellement impressionné. Cinéma, littérature, Histoire, culture pop japonaise dont évidemment jeux vidéo ; le Jay que l'on connait est non seulement plus modéré dans la vraie vie, mais est également moins "limité" que l'on peut le croire. Mon but n'est pas de redorer son image, à vrai dire je m'en tape complément.
    Seulement, si Jay a probablement des tonnes de défauts, il reste quelqu'un de passionné. De très passionné. Allez discuter avec lui si vous le croisez dans un festival, il ne vous enverra pas chier, rigolera avec vous, et vous pourrez avoir une conversation correcte sur de nombreux sujets. En fait, je ne crois pas que l'on attaquait Jay sur ce topic, mais plutôt Background.
    Mais c'est pareil : Background - pour reprendre son système de rubrique - est à sa période "enfance". Y'a des défauts, oui. Un mag parfait, ça existe ? Un mag qui plait à tout le monde, ça existe ? Et même, une simple critique qui plait à tout le monde, c'est possible ? La vérité est que Background débute dans un rôle unique, un concept unique, une ligne éditoriale unique ; non exempt de défauts, certes, mais passionnant et sincère dans sa démarche.

    Ne faut-il pas voir au-delà de ses propres gouts, préjugés, voire clichés (sur Jay) ou lieux commun (concernant le travail de Jay) pour appréhender sereinement le travail d'autrui ?
    Par exemple, je suis moi-même passionné de musicologie, et même si j'exécre le Rap, je prend plaisir à consulter Groove pour la pertinence de son propos et le traitement de l'information. Pourtant, je ne suis pas prêt à me mettre à ce genre de musique. Mais est-ce bien là, la question ? Adhérer forcément à un concept pour l'approuver ?

    Bien entendu, chacun son avis sur la question, je ne fais que donner la mienne !

    A ce propos, j'aimerais revenir sur deux "avis" qui ont été exposés sur ce topic :

    Dès le "Par Jay et son équipe" j'ai eu peur (Otaku est ce que j'ai pu lire de pire en matière de magazine).

    Pour la jeunesse du mag, "Jay et son équipe" ont déjà présidé à de nombreux mags aussi mauvais (voire pire dans le cas d'Otaku)


    Je me présente, au passage : je suis le rédacteur en chef d'Otaku depuis un peu plus de six mois maintenant. Avant moi, le rédacteur en chef était Egil, et je l'ai vu sur ce forum (kikou à toi si tu me lis ! ). Et avant Egil, c'était Jay. Ca commence à faire loin. Néamoins, j'ai travaillé avec Jay, Egil, et une équipe toute neuve désormais, avec un certain Nath, rédacteur en chef des autres magazines manga/japanim' du groupe FJM.

    Ce qui m'ennuie, c'est que si - et je me répète - chacun a le droit de dire et de penser ce qu'il écrit (un droit parfaitement élémentaire ; celui que je respecte le plus en tout cas), je continue à lire des critiques très mauvaises sur Otaku, lié à Jay, alors que ce dernier n'est plus le responsable de cette revue depuis des lustres, que l'équipe a pratiquement entièrement changée, et qu'évidemment, de l'eau a coulé sous les ponts.
    Otaku a changé. Peut-être en mal, je ne sais pas ; je ne suis pas le mieux placé pour le juger. Mais voir que l'on propage encore des "Otaku est ce que j'ai pu lire de pire en matière de magazine" ou "mags aussi mauvais (voire pire dans le cas d'Otaku)" ne me donne pas du tout confiance dans vos avis (notamment sur Background) lorsque l'on semble partir d'emblée avec des préjugés plus fort que le temps et les changements.

    Mon but n'est pas de dire "vos gueules, Background c'est bien" ou même "Arrêtez, Otaku ça bute", juste de vous faire remarquer - sans vouloir donner de leçons, je vous assure - que l'on parle un peu trop de "Jay et son équipe", de fautes d'orthographes et j'en passe, et pas assez de la prétention du magazine - tout à fait louable, et même géniallissime quand on lit la presse vidéoludique de nos jours -, sa volonté à vouloir faire du bon travail, passionnée et cohérente avec ses idées.

    Je crois enfin pouvoir dire - et il s'agit bien évidemment d'un avis purement subjectif ! - que Background est un excellent magazine qui faudrait apprendre à suivre mois par mois afin de noter les changements, les améliorations et l'évolution, et que, de la même façon, Otaku est également une revue de qualité dans son genre, malgré des CD racoleurs dont je suis le premier à regretter et le sigle "FJM" qui - bizarrement - rend automatiquement une revue "mauvaise" aux yeux de beaucoup.

    Le plus important est de chercher. Chercher pour comprendre. Comprendre pour avancer. Chercher sans juger, de préférence ; mais je crois que mon monde est trop éloigné de la réalité...

    Chers amis, bonne nuit à vous, et faites attention, nous ne sommes pas seuls...

  • Kei

    20/06/2006 à 01h29

    Répondre

    Je n'ai jamais lu ni otaku ni background, mais voir un tel commentaire fait vraiment plaisir. Je n'ai pas du tout suivi les débats, mais voir une personne qui a été attaquée violemment capable de réagir avec calme et propos mesuré, c'est du bonheur en barre.

    Juste un bravo pour un comportement qu'on voit trop peu souvent, et que j'aurais bien du mal à avoir dans une situation similaire.

  • Anonyme

    14/05/2007 à 15h43

    Répondre

    Je suis pas trop d'accord la totaliter des magazines de "Jay et son équipe" ne sont pas mauvais! GamePlay RPG en est le parfait exemple: avec un style trés libre et une absence de politiquement corect je trouvai ce magazine on ne peux plus intéeréssent! Néanmoins il est vrai que Background se cherche encore mais je pense qu'un avnir intéréssant est prévisible pour se magazine qui a tout a gagner

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

Rubriques