8/10

aventures de Barbapapa (Les)

"Voici venir les Barbabapas..."

Les barbapapas sont semblables à des pâtés de pâte à modeler : ce sont des êtres capables de se transformer en un clin d'oeil en tout ce qu'ils peuvent imaginer. De l'hélicoptère à la harpe, en passant par le tigre, leur pouvoir est le moteur de la série.
Nos sympathiques amis (il est impossible de les prendre en grippe, ils sont bien trop mignons) traversent ainsi toute une série d'aventure : de la capture de bébés animaux par des braconniers à la visite au Japon, ils sont toujours volontaires pour aider leur prochain. Même quand ils pourraient être en colère, ils affichent un énorme sourire et une voix mielleusement douce. Comment ne pas aimer une grosse patate avec une moue joyeuse ?

Barbapapa, le rose, Barbamama, la noire, Barbalala, la musicienne, Barbidul, le savant, Barbidou, l'écolo, Barbabelle, la plus belle, Barbontin, l'intello, Barbidur, le dur, Barbouille, l'artiste, toute une famille prête à en découdre dans la bonne humeur avec les injustices de ce monde, ou plus simplement à s'amuser.

Derrière une apparente naïveté, ce programme, qui s'adresse à un public très jeune, est pétri de qualité. On pourrait se rebeller contre le dessin un peu vieillot et l'animation quasi inexistante, mais les atouts de la série et sa sympathie communicative relèguent ces défauts au second plan.
En effet, les aventures de Barbapapa est porteur d'un message, certes simples, mais essentiel, de sensibilisation à la tolérance et à l'écologie. Prêtant parfois à sourire jaune quand on se rend compte que rien ne s'est arrangé depuis la création de nos héros en 1970... on ne peut nier l'importance de prolonger les mises en garde discrètes, face à un public d'enfants qui seront les adultes de demain.

"Hullahup, barbatruc !"

Les enfants sont captivés par ces personnages capable de s'imaginer et de donner forme à une nouvelle peau. De couleurs vives et de trait arrondi, le dessin stimulera la vue ; la musique, semblable à des comptines de notes, ouvrira les oreilles.

Le coffret DVD contient, outre la série, quelques bonus : puzzles, présentation des barbapapas et jeux. Rien de bien extraordinaire, le minimum syndical dira-t-on.

Entre message de tolérance et divertissement honnête, les aventures de Barbapapa s'équilibrent à merveille et sauront ravir les plus petits. Les plus grands mettront davantage de temps à s'immerger dans cet univers qui souffre d'une certaine ancienneté technique, et trouveront les scénarios un peu légers.

Entre Pokemon et Barbapapa, il y a un monde !

A découvrir

P.J.

Partager cet article
A voir

Background

A propos de l'auteur

Guillaume est le fondateur et le rédacteur en chef de Krinein. Curieux et passionné par la culture au sens large, il poursuit sa route sur les chemins tumulteux de la critique culturelle.

7 commentaires

  • Anonyme

    08/04/2006 à 11h27

    Répondre

    Voici venir les barbapapa..... Sa y'est je suis retombé en enfance

  • hiddenplace

    08/04/2006 à 12h38

    Répondre



    Quand j'étais petite je harcelais ma maman pour me lire à peu près 25 fois chaque album de Barbapapa que j'avais entre les mains... Je ne connais pas trop le dessin animé, je suppose qu'il reprend les histoires des albums, mais si c'est ça, elles étaient quand même bien construites, elles me tenaient en haleine jusqu'à la fin, même courtes...

    L'univers coloré et les personnages ne me semblent pas si vieillots en tout cas, mon oeil s'est réhabitué très vite... et j'ai relu des albums des "bonhommes mous" à des enfants d'aujourd'hui, ils sont presque aussi fans que je l'étais autrefois

    Merci Guillaume pour ce petit brin de nostalgie

  • KaSuGayZ

    08/04/2006 à 14h47

    Répondre

    Pikachu > Barpapa rose

  • Guillaume

    08/04/2006 à 14h54

    Répondre

    Ayant aussi lu les livres à l'époque, je garde souvenir de quelque chose d'un peu plus élaboré que la série, bien que l'on retrouve les mêmes histoires. Il faut dire aussi que le livre, même s'il était court, ne se parcourait pas en 5 minutes, on avait le plaisir de prendre notre temps.

    Il n'en reste pas moins que la complexité tiendra en haleine un public jeune qui n'est pas encore blasé par les séries où les coups de théâtre les plus improbables se multiplient.

  • naweug

    13/04/2006 à 10h37

    Répondre

    J'adorais ça étant petite !!

    Moment de nostalgie intense

  • Anonyme

    05/07/2007 à 23h27

    Répondre

    Bonsoir!!!


    Ca fait tellemnt plaisir de pouvoir revoir les dessins animés, films et séries de notre enfance mois j'adore me revisionner ces dvd et je trouve trés important et j'espère qu'il vont continuer a faire ne dvd toutes ces séries et déssins animés d'avant qu'on regarder qu'elle nostalgie et emotion car la vie passe!!!


    et il faut bien dire que de nos jours les dessins animés et certaines séries de font pas le poids sur ceux d'avant qui vous commes moi regarder pendant notre enfance et adolescence!!


    J'aimerer tant revoir certaines séries et dessins animé pour me replongers dans le passés ca fait tellemnt du bien par moment de se souvenir des bon moment qu'on a pu avoir.


    Cordialement

  • Kei

    06/07/2007 à 09h26

    Répondre

    Et de se rendre compte qu'à 12 ans on a vraiment des gouts de ***** ? La nostalgie ne fait pas tout.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

Rubriques