Ce que vous n'auriez pas dû regarder à la TV, la semaine dernière !

Cette semaine était placée sous le thème de la crainte grâce à M6 et TF1 qui ont décidé de lancer leurs émissions fétiches : X Factor et Carré VIP.


DR.
Mardi et X Factor arrivent donc rapidement ; si vous pensez au dérivé de X-Men durant les années 80, vous n'y êtes pas, pas du tout même. Ici personne ne sauvera ou détruira le monde, quoique la voix de certains candidats et la connerie omniprésente puissent prendre des allures d'armes massives.

Par conséquent, l'émission n'est pas complètement dévastratrice pour le cerveau, peut parfois même être plus drôle qu'agaçante, et sans aller jusqu'à dire qu'elle est bonne (ben non, on n'a même pas le droit à une Lio qui montre ses seins ? Dé-ce-vant !) il y a quelques bonnes surprises (non, non, vraiment, ne cherchez pas dans le jury.).


DR.
Mercredi et jeudi passent... et soudain arrive vendredi soir. Un de ces vendredi qu'on n'attend pas en hurlant "c'est le weekend, wouhouhou", mais un de ceux qu'on a tenté de zapper à coup d'heures supp', de dîner avec la belle famille, de gardiennage d'enfants, voire d'aide aux travaux des voisins (surtout si vous avez les mêmes que moi, vous en avez pour la nuit).

See : sexe et pluie, Carré VIP (à prononcer VIIIIIIIIIIIIIIIIP avec plein de i, svp) est là pour fêter les 10 ans de la TV réalité. Rien que d'avoir l'idée de fêter la TV pourrie c'est osé, mais le faire en en créant une nouvelle, ça ne porte pas de nom. Pour tout vous dire, Secret story à côté de Carré VIP c'est de la bouffe pour curé.

16 candidats, 8 VIP, 8 anonymes, 10 semaines, 150 000 euros.
Et Mickaël Vendetta.

C'est là qu'on comprend enfin d'où leur vient cette idée à la con : n'importe qui peut devenir connu auprès de la presse people, et cette génération qui a la chance de refaire naître Melrose place et Beverly Hills. Il suffit de faire comme Vendetta : Absolument rien. Mais le faire bien.


DR.
Pour faire bref, le service secret d'Endemol partage avec nous ses connaissances pour faire un bon (à rien, donc) VIP : "Etre mégalo, extravagant, capricieux, tendance, séducteur, too much, drôle, et créer le buzz"… Moi j'vais aussi vous livrer un petit secret que je tiens de la LAADC (ligue anti-abrutissement-du-cerveau), le commandement unique du spectateur : Zapper.


En attendant que je revienne la semaine prochaine pour remuer le couteau dans la plaie, je vous propose de méditer hautement sur le slogan de cette nouvelle TV réalité : « L'important n'est pas d'y rentrer, mais d'y rester ».

A propos de l'auteur

Geek hyperactive

1 commentaires

  • nazonfly

    21/03/2011 à 11h16

    Répondre

    Je n'ai pas encore vu Carré VIP, mais ça m'a l'air d'être la crème de la crème.
    Avant on avait des anonymes qui jouaient dans des émissions et restaient anonymes. Puis on a eu des stars qui remplaçaient les anonymes.
    Et il y a eu la télé-réalité : les anonymes sont alors devenus stars. D'ailleurs leur seul but était bien de sortir de leur anonymat pour un peu de paillettes. Mais que faire de ces anonymes devenus stars quand ils redeviennent anonymes ? Les recycler pour qu'ils redeviennent potentiellement stars.
    Ce n'est plus de la télé poubelle, c'est de la télé retraitement de déchets !http://television.krinein.com/aurie ... 15463.html

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

Rubriques