Ce que vous n'auriez pas dû regarder à la TV, la semaine dernière !

La semaine s'annonçait difficile pour le petit écran : Du beau temps par-ci, du beau temps par-là, ça va pas aider à faire de l'audience… D'ailleurs M6 l'avait prédit en diffusant La pire semaine de ma vie.


DR.
Faut dire qu NCIS : Los Angeles reste dans le ton, et fait autant d'effet que de la peau biafinée sous le soleil : Ca gratte, ça brûle, et on pense qu'on en sortira soit défiguré, soit mort. Non mais bordel qu'est-ce qu'on s'emmerde devant ! Déjà, j'ai beau chercher, je ne vois aucun rapport avec l'autre NCIS, le vrai, celui qui nous fait dire qu'un homme à la tignasse grisonante c'est vachement plus sexy qu'un Italien portant des Ray-ban. Je vous vois venir… vous allez me dire qu'en commun il y a le nom ? Ça j'ai vu. Merci pour votre aide.

C'est ma vie est le nouveau rendez-vous « culturel » ou plutôt la nouvelle TV-réalité cachée (une croisière, le destin, des histoires d'amour ) qui permet à M6
DR.
de se donner un air de famille avec... Confessions intimes ; Cindy ne vit que pour sa passion : les majorettes. Et c'est trop dur, car son mari ne reconnait pas son talent, alors qu'elle s'entraîne presque 10h par jour, enfermée dans son garage reconverti en gymnase-grotte à souvenir, pour manier le bâton avec moins de grâce et plus de maladresse qu'un éléphant maniant un arbre. Jusque-là, tout va bien me direz-vous, mais c'était sans compter la passion de Paulo, son mari, qui aime Céline Dion, plus que tout.

Alors avant d'embrayer sur les fesses, les belles, les moches, les flasques, les musclées arborées dans le sujet de fin de soirée de l'émission, nous ne retiendrons que cette phrase « T'en as d'la chance de rien avoir à faire ! ».

Bon cul, bon oeil, je vous dis à la semaine prochaine pour remuer le couteau dans la plaie.

A propos de l'auteur

Geek hyperactive

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

Rubriques