8/10

Arrête de pleurer Pénélope 2

Le retour de Pénélope et ses copines !

Léonie est complètement tarée, son boulot lui prend tout son temps mais elle a prévu de partir ce soir pour la Barbade pour faire un enfant « du bonheur » avec son mari. Pénélope est gourde et travaille dans un centre pour enfants handicapés, elle est persuadée qu'elle a tué son vieil amant Gérard qui a été enterré aujourd'hui. Chloé rentre juste de Berlin, elle est écrivain et enceinte de Wesley Snipes… Toutes les trois vont se retrouver chez Léonie, et vont se prendre la tête bien comme il faut, pour notre plus grand plaisir.Kung Fu Style
Kung Fu Style

Arrête de pleurer, Pénélope 2 ! est, comme son nom l'indique, la suite de la pièce Arrête de pleurer, Pénélope. Les trois actrices, qui sont aussi les auteures de la pièce, avaient bien réussi leur coup avec un premier opus vu par plus de 400 000 spectateurs. Mais après plus de 4 ans, elles ont décidé de renouveler leur histoire : fini les jeunes trentenaires aux états d'âmes plutôt professionnels entrecoupés d'histoires d'amour débutantes et place aux problèmes des femmes installées dans leur boulot mais pas encore tout dans leur vie personnelle : faut-il faire un enfant ? Faut-il le garder ?  Comment réussir à supporter les flétrissures de l'âge ?  Voilà les thèmes qui seront abordés dans cette suite.

Avouons-le, j'ai beaucoup rigolé en regardant la pièce, même si parfois elle sombre un peu dans le théâtre de boulevard avec des comiques de situation digne des Nuls (« n'avance pas ou je pète ! »). Mais n'ayez crainte car la plupart du temps les vannes sont subtiles et on sent que les actrices s'amusent en jouant leur texte (elles ont parfois du mal à garder leur calme d'ailleurs). J'imagine que le fait que les actrices soient également les auteures de la pièce est un gros plus de ce côté là.

Le décor est sobre, le texte finement ciselé et malgré la longueur (1h50 selon la fiche technique, mais je n'ai pas vu le temps passer) on ne s'ennuie jamais. Le spectateur découvrira ainsi que sous les apparences stéréotypées de chacune se cache toujours une surprise (souvent des peurs inavouées, parfois des choses plus étonnantes et « cinglantes »). Bref, c'est à voir ou à revoir.

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

Rubriques