4.5/10

amour est dans le pré (L')

L'amour est dans le pré, ou, comment reconnaître une femme parmi les vaches?

Les systèmes de rencontres amoureuses sont de plus en plus élaborés, et utilisés. Revenons quelques années auparavant, quand les paysans, à ne pas prendre ici au sens péjoratif, regardaient les petits annonces du Chasseur Français afin de trouver leur dulcinée, car privés d'internet, ils ne pouvaient par conséquent pas surfer sur Meetic ou autre site du même genre, et se retrouvaient alors, stylo à la main, à entourer quelques mots et numéros dans leur journal favori.  

Afin de ne pas laisser ses pauvres agriculteurs se morfondre dans leur solitude, M6 a trouvé la solution : les aider. Et cela, sans leur fournir de connexion Adsl, mais en leur tenant la main. L'émission se veut porteuse d'espoir, annonçant dès le générique le pourcentage d'agriculteurs, et en parallèle, le pourcentage de célibataires. Des chiffres forts, qui parlent d'eux mêmes. Un fait sociologiquement réel, c'est vrai.

Le programme pourrait s'annoncer positif, cependant, un gros bémol : pour être paysan, il semble falloir être dénué de beauté, être un peu bêta, et de surcroît macho. Au lieu d'aider un milieu qui semble avoir du mal à atteindre un accord parfait entre le boulot et la vie familiale, M6 nous présente des personnages tout à fait invivables, ce qui nous entraine à médire : « Et après, on se demande pourquoi ils sont encore seuls ». Le casting est surprenant de ridicule : trié sur le volet, M6 nous a gardé la crème de la crème. Les clichés fusent, c'est intéressant pour notre bonne petite chaîne qui augmente ainsi son audimat. Les Français ont besoin d'authentique, du "made in France" version rurale. Il faut supporter le caractère de ces ours mal léchés choisis par la production. Tous les traits de caractère d'ermites solitaires sont rassemblés ici. Mais le trait de caractère prédominant est sans conteste le machisme. Avec un tableau aussi sombre, quelle femme de bon sens oserait même se présenter pour s'approcher de l'étable ? Soit des femmes désespérées en manque d'amour et ne croyant à plus grand chose dans la vie, soit des dindes de première et qui cadrent donc parfaitement avec la ferme.  

Hors une remise en question pour les participants, on ne peut que se demander où est l'intérêt d'une telle émission. Une critique de l'agriculture ? L'agriculteur serait alors une personne tout à fait proche de ses bêtes, par le caractère et par le physique ? Où va-t-on, si l'on s'arrête à cela?  

Un petit point positif pour l'émission, tout de même, qui nous permet de voir le travail astreignant et prenant qu'est l'entretien d'une ferme, et qui par conséquent, nous font entrevoir les raisons d'un célibat ou d'un mariage difficile, car il faut pouvoir trouver la femme, ou l'homme correspondant à ce train de vie.  

Suite à son portrait télévisuel, chaque candidat reçoit un nombre incalculable de lettres pleines de propositions, parmi lesquelles il choisit de rencontrer en speed-dating certains membres du sexe opposé. Suite à ce rendez-vous, le "paysan" doit choisir deux femmes, ou deux hommes pour venir vivre une semaine dans son environnement. C'est là que le doute nous envahit : dans ces deux choix nous retrouvons systématiquement le schéma suivant : la belle et la moins belle, pour rester politiquement correcte. Bien sûr, la fin est toute tracée. Qui choisirait la "moche" ?

Une fois passé le cap du choix : la femme emmène l'homme chez elle, en ville avec ce que cela implique de préjugés bien entendu. Si l'homme survit, une troisième épreuve intervient : le weekend en amoureux (ou pas), permettant un dernier test susceptible de dire, si oui ou non, le couple choisit de continuer ou d'arrêter l'aventure. Là, l'émission devient peut être plus intéressante, plus honnête, en dévoilant les "couples" possibles, et leurs évolutions. Le tout prend une allure sincère, la caméra aide à extérioriser les problèmes, et on se rend vite compte que le but n'est pas le "tout est rose", mais bien la compréhension, plus humaine de ce qui construit, ou défait, des relations.  

Pour clôturer l'aventure, une rencontre globale est réalisée entre tous, point fort de cette émission, des avis vont être partagés, un peu trop idéalisés à notre goût, mais le principe est bon : en effet à quoi a servi cette émission pour les protagonistes concernés, qu'ont-ils appris, que sont-ils devenus? Autant de questions que nous nous sommes, nous-mêmes, posées.  

Vive la campagne, vive les cochons et vive les vaches, pour ne pas dire, vive les dindons de la farce !

A découvrir

Max la menace

Partager cet article

A propos de l'auteur

Geek hyperactive

24 commentaires

  • Lestat

    14/08/2007 à 09h17

    Répondre

    où est l'intérêt d'une telle émission


     


    Alexandra Sublet ?


     Non je n'ai rien de plus constructif.


     

  • Danorah

    14/08/2007 à 09h54

    Répondre

    4.5 à cette chose infâme ?? [img]http://www.krinein.com/forum/images/smilies/weuh.gif"%20border="0[/img]

  • Anonyme

    14/08/2007 à 20h52

    Répondre

    C'est bien connu, la politique agricole n'est faite que de dumping...

  • Anonyme

    15/08/2007 à 17h10

    Répondre

    Oui les paysans (agriculteur=productiviste) sont des gens qui sont très proches de leurs bêtes, sinon nous serions fonctionnaire ou bien maçon...


    Je n'ai pas vu autant de machisme dans l'émission que je n'en vois chez mes employeurs (je suis technicien de remplacement agricole).


    Et enfin on ne parle pas d'entretien d'une ferme, un ferme n'est pas un patrimoine qu'il faut entretenir, mais bien un outil de travail qu'il faut faire produire...


    Mais rassurez vous, les paysans prennent aussi des congés et des vacances, sinon je serais au chomage...


    Je rêve de pouvoir un jour devenir paysan (eh oui ca parait simple ?) et ce jour là je demanderais à ma compagne ce qu'elle attend de moi (vacances, horaires...) car il y  a 2 catégories, celui qui bosse (plus de 70 heures semaine), se fait du pognon, mais ne peut pas l'utiliser (pas le temps) donc le place dans des bagnoles et des maisons pour des enfants qu'il n'aura pas, et l'autre qui bosse "normalement" (entre  50 et 60 heures semaines) qui gagne un peu moins mais s'enrichit en culture, en ayant le temps de vivre, de rencontrer du monde.... Je suis de la seconde espece...


    "Femelle humaine je t'attend..." (je plaisante !) 

  • vaskeypa

    15/08/2007 à 20h41

    Répondre

    Bonne critique à mon avis. Juste peut être un peu surnoté.


     Pour te répondre à toi paysan43 ceux qui se foutent de la tête des agriculteurs ce sont pas nous, ni luz ni tous les gens qui font ce site mais ce sont réellement les chaines de télé qui castent réellement les pires.


    Beau travail Luz en tout cas

  • Anonyme

    05/02/2008 à 21h51

    Répondre

    Je trouve cette émision très bien, le seul regrêt est de ne pas  savoir si les couples formés sont rester ensemble au fil du temps.

  • Anonyme

    06/02/2008 à 21h59

    Répondre

    tu as raison c'est frustrant de regarder une émission et de ne pas savoir la suite des événements

  • Anonyme

    22/02/2008 à 15h43

    Répondre

    lol

  • Anonyme

    13/03/2008 à 16h39

    Répondre

    bonjour paysan 43 je suis une candidate de l amour est dans le pré et g flaché sur nathael g envoyé une lettre de candidature ainsi qu une candidature sur le net .je reste septique malgré tout car je pense que le recrutement ne dois pas etre si suivi que cela de plus je n ai pas voulu envoyé de photo car je ne voudrais pas etre sélectionnée pour mon physique et c est ce qui est souvent le cas mais pour le contenu que j ai écris dans la lettre.J ai moi meme grandi dans une ferme et g gardé l amour des animaux ainsi que le respect du travail a la ferme car c un métier noble meme si j ai décidé de ne pas en faire mon métier pendant mes weeks ends de libres je vais aider une amie qui a une chèvrerie pour la traite qui se fait a la main ainsi que quelques marchés quand elle ne peu vraiment pas faire autrement pendant la fenaison... .D 'ou l interret plus particulier pour nathael .tu as un super métier de plus cela doit etre hyper enrrichissant d aller de ferme en ferme et de voir les différente méthodes de chacuns surtout les nouvelles avancées au niveau technologique et écologique bien que cultures céréalières ne ryme pas toujours avec écologie .cela me ferais plaiz de discuter un peu agriculture nature et bla bla donc tu as mon adresse si tu est motivé je te répondrais avec joie

  • Anonyme

    26/03/2008 à 22h16

    Répondre

    moi j'aimerai savoir quand passe la prochaine emission merci

  • Anonyme

    15/04/2008 à 09h42

    Répondre

    jémeré aussi savoir quand c 'est la prochaine emission
    merci de me répondre

  • Anonyme

    16/06/2008 à 09h13

    Répondre

    Patience vous le verrez la semaine prochaine sur M6 à 22h15.

  • Anonyme

    02/03/2009 à 19h35

    Répondre

    Quand recommence lémision  l'amour est dans le prés ??

  • Anonyme

    24/06/2009 à 20h15

    Répondre

    Bonjour,


    ne serait-il pas judicieux d'offir à toutes ces personnes de rencontrer l'âme soeur, l'aide un psy , afin que celui-ci les guide vers des personnes qui ont un profil se rapprochant davantage d'eux plutôt que pour la plupart du temps, des personnes qui rêvent d'une évasion de qq jours ou peut être de confort financier; la vie à la campagne est rude, demande beaucoup de courage, de ténacité, de partage aussi, de don de soi; est ce qu'au bout de 5 jours ces personnes sont vraiment capables de quitter leur petit confort citadien pour une vie si dure !!!

  • nazonfly

    24/06/2009 à 21h38

    Répondre

    Berk, l'aide d'un psy pour trouver l'âme soeur? Je préfèrerais encore m'inscrire à L'amour est dans le pré.

  • Anonyme

    07/07/2009 à 18h35

    Répondre

    j'espère que certains candidats de l'amour est dans le pré, ont compris pourquoi ils sont toujours célibataires, en visionnant l'émission, entre indifférence, caractére de cochon, mauvaise éducation, certains qui se reconnaîtront ne font pas honneur aux "paysans", j'habite la campagne, un village de 180 habitants, où exercent encore quelques agriculteurs. Quellle image vont avoir les citadins des gens de la terre? Ce noble métier, difficile et merveilleux à la fois. Par pitié, chers candidats mettez de l'eau dans votre vin, et en passant, chapeau à ceux qui ont été choisis et qui subissent pour les uns, les foudres de certaines,  et pour les autres un certain mépris affiché ! Il serait bon de faire un casting plus judicieux et de laisser à leur caractère les walkiries, à leur prétention les méprisants!! En aparté, un coup de chapeau à Norbert pour sa gentillesse et son fair-play.


    Malgré tout, félicitations pour votre émission qui nous fait découvrir de beaux coins de france ainsi que  ses éléveurs, agriculteurs viticulteurs et autres


     

  • Anonyme

    08/07/2009 à 15h29

    Répondre

    Le casting de cette année est quand même assez atypique de ce que représente réellement le monde des ruraux et hormis le gentil Norbert, on comprend pourquoi les autres sont encore célibataires.


    S'ils avaient une autre activité professionnelle que celle d'agriculteur, ils ou elles seraient également resté(e)s célibataires. Le monde de la campagne est quand même plus ouvert que cette émission ne le laisserait à penser.


    Dans le genre "boulet", la palme revient quand même à ce type qui ne s'est même pas levé pour consoler cette jeune maman en pleurs qui s'ennuie de ses enfants (ils auraient du l'accompagner tous les deux d'ailleurs).


    Quant au "gros lourdingue" qui se fait un resto avec les yeux rivés sur le match de rugby, il ne vaut guère mieux.


    Fuyez les filles !  

  • Anonyme

    13/07/2009 à 22h32

    Répondre

    après l'émission d'aujourd'hui, je voudrais savoir comment serait il possible d'avoir quelques renseignements sur Bruno (le pompier prétendant de corinne) ou comment rentrer en contact avec lui . merci

  • Anonyme

    28/07/2009 à 08h30

    Répondre

     comment je peut  avoir des nouvelles de bruno le pompier

  • Anonyme

    28/07/2009 à 23h15

    Répondre

    bonjour,comment peut on faire pour s'inscrire comme candidat

  • Anonyme

    16/09/2009 à 08h59

    Répondre

    je pense que c est une bonne approche de faire rencontrer les gens du monde rural ,avec toute leur richesse  pour l amour de la nature et des animaux,certains trouveront cela ringard.


    PAR CONTRE MOI QUI DEMARCHE LA CAMPAGNE TOUS LES JOURS


    je peux vous certifier ,qu il y a encore de brave garcon et jeune femme timide et qui  aimerait bien trouver  chaussure a leur pied,mais il ya un mais qui va le faire pour eux


    car il aimerait bien ,pour cela il faut les prendrent en main et quand la  machine  est enclanché  et bien sa roule


    je sais de quoi je parle , des demandes en mariage j en ai au moins 2 par jour par mes agricuteurs et éléveurs et si je travaillerais  pour l amour est dans le pré


    je serais riche !!!!

  • Anonyme

    30/12/2009 à 15h12

    Répondre

    Bonjour,


    he oui, ancienne candidate de l'amour est dans le pré, c'est bien moi!!! j'ai été déçue par M6 qui se sert enormement des candidats, mais bon, bref, c'est une expérience qu'il faut vivre pour comprendre.


    Je suis venue vous annoncer mon mariage, avec ...1 agriculteur!!! Charmant celui-ci... L'émission m'a au moins permis de trouver l'amour de ma vie.


    Biz à tous.


    Géraldine.

  • Anonyme

    30/01/2010 à 08h03

    Répondre

    j aimerais connaitre la frequence de votre emission  a quand la prochaine ?? merci

  • Anonyme

    24/07/2010 à 17h11

    Répondre

    bonjour fredy  tes super fonce  dans la vie tu rencontrerat lamour mais pas dans cette emision avec des fille qui  se moque de toi  reste comme tu est ses super tes unique  vient a marseille passer queque jour  salut

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

Rubriques