7/10

Albert le 5ème mousquetaire

Qui se souvient d'Albert le 5ème mousquetaire, le plus doué et le plus malin des mousquetaires, dont les aventures remplissaient les grilles « jeunesse » de France 3 ? Même si la réponse est personne, il est encore temps de se replonger dans ce dessin animé qui avait fort bien marché à l'époque puisque IDP distribue les 26 épisodes dans un double coffret DVD. Produit en 1993 par les studios de France animation et de la BBC, Albert le 5ème mousquetaire est une figure de la réussite de l'animation française. Intelligent, drôle et rythmé, ce dessin animé possède tout pour plaire au jeune public et même aux moins jeunes.

Avec cette version, les 3 mousquetaires d'Alexandre Dumas subit un sacré lifting. L'histoire de base et les personnages sont conservés mais se voient tout de même largement remaniés à des fins comiques. A chaque épisode, une nouvelle histoire et un coup fourré du cardinal de Richelieu afin d'humilier le Roi. Milady se charge des basses besognes et les mousquetaires arrivent toujours à sauver la situation. Nous sommes bien dans les 3 mousquetaires sauf que cette fois-ci tout ne se passe pas exactement de la même manière. Le Roi qui fait entre autres figure d'enfant capricieux et les mousquetaires sont tous plus crétins les uns que les autres, à l'exception du fameux Albert.

Cela fait plaisir de voir une oeuvre à ce point décomplexée qui ose traiter de manière délirante un classique de la littérature française. Comme dans toute bonne série, les auteurs ont été imaginatifs et ont su rendre les personnages sympathiques. Mention spéciale aux mousquetaires et en particulier à un D'Artagnan arrogant, idiot et maladroit toujours en quête de récompenses. L'humour est de tous les instants à grands renforts de chutes de cheval, de canards qui s'écrasent sur les têtes ou de dialogues amusants. La série destinée à un public de jeunes adolescents comporte tout ce qu'il faut comme énergie et bonne humeur pour leur plaire. Toutefois, les spectateurs plus âgés la trouveront au bout d'un moment trop excitée et répétitive. Un visionnage épisode par épisode devient dès lors à conseiller.

L'humour un brin débridé couplé à l'ambiance loufoque (les tableaux bougent, les tatouages parlent...) apportent une fraîcheur bienvenue au monde du dessin animé. Le graphisme renforce cette impression avec sa géométrie inhabituelle et ses couleurs qui ne flashent pas. Cependant, la qualité des dessins est très variable sur les DVD et devient parfois mauvaise sur certains épisodes.

Albert le 5ème mousquetaire est un bon dessin animé à conseiller à tous les enfants et demeure toujours une des meilleures productions françaises de ce type. L'humour bon enfant et burlesque fait de cette courte série un divertissement sympathique qu'il est toujours agréable de regarder de temps en temps.

A propos de l'auteur

4 commentaires

  • Theo

    12/08/2006 à 17h27

    Répondre

    waaaa, je regardais ça quand j'était petiot...C'était juste apres "le bus magique" et "les zinzins de l'espace".

    Nostalgie, nostalgie...

  • "L"

    13/08/2006 à 21h03

    Répondre

    Moi ça me fait penser a un ancien prof d'anglais , il ressemblais à Albert !

  • Anonyme

    26/07/2007 à 20h55

    Répondre

    si si moi je m'en rappelle!j'aimais trop ce dessin animé!a chaque que je j'entends un truc sur les mousquetaires ba j'ai la zik  du generik en tete!et oui je sais je suis pa nette!lol!mais bon!en tout cas ça me fait delirer de revoir les extraits!!

  • Anonyme

    09/07/2013 à 17h42

    Répondre

    j'ai tout simplement adoré c'est super drôle
     
     

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein Médias, ou comment parler des séries TV, qu'elles soient américaines, françaises ou d'ailleurs, avec une certaine intelligence (rien que ça). Mais la critique touche aussi les émissions de la télévision, les magazines, la radio...

Rubriques